PACA, une région où l’immobilier se fait coûteux

Visa expert

L’article « PACA, une région où l’immobilier se fait coûteux » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 23/10/2015

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur offre beaucoup de spécificités. Avec une concentration importante sur le littoral, on constate des inégalités de répartition des habitants sur le territoire. Il faut également noter que 8% de la population française se concentre sur la région PACA soit l’équivalent de 5 millions d’habitants. Le prix de l’immobilier est-il cher sur tout le territoire de la région ? Existe-t-il encore des opportunités ?

marseille1

L’évolution de la région

Depuis les années 90, la population s’est vue augmenter de 15% ! En ce qui concerne le taux de natalité de la région PACA, ce dernier se trouve être identique à la moyenne nationale, soit 12,3%. Chaque année, nous constatons que près de 20 000 personnes font le choix de s’installer dans cette région, principalement sur le littoral et la vallée du Rhône. Aix-Marseille, Nice, Toulon et Avignon sont les quatre aires urbaines qui concentrent 78% de la population de la région. La région Sud-Est étant très prisée, la demande est supérieure à l’offre. Pour répondre à ce manque d’offre, la région est fortement plébiscitée par les promoteurs à ce jour.

Le marché immobilier dans le Sud-Est et sa conjoncture

Tout d’abord, il faut savoir que la région PACA concentre 9% du parc national de logement, mais la part de propriétaires, qui s’élève à 56% est inférieure à la moyenne nationale (59%). La région compte également une nette majorité d’appartements par rapport aux maisons individuelles. Il est également intéressant de savoir que le nombre de logements neufs va considérablement augmenter. En effet, l’année dernière, 33000 logements ont été autorisés. Aujourd’hui, les constructions ont commencé pour la plupart d’entre eux.

Au niveau des prix observés, qu’il s’agisse de l’ancien ou du neuf, la tendance est supérieure à la moyenne française. Le prix au m2 en logement neuf, avoisine en moyenne les 4000€ contre 3655€ sur l’ensemble du territoire. L’écart de prix au m2 dans l’ancien est moins important (3 393€ en région PACA, 3 211€ en France). La région PACA possède un taux de résidence principale important, 75%. La part de résidence secondaire y est plus importante qu’ailleurs (17%).

Conclusion

Ainsi, le littoral de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, est très prisé. Les prix, depuis les années 1990 ne font qu’augmenter. Les facteurs se font nombreux, avec principalement les « migrations » importantes de la population française voire étrangère, le taux de résidences secondaires… Cette augmentation ne concerne pas toute la région, fort heureusement. En s’éloignant du littoral et de la vallée du Rhône, les prix se trouvent être dans la moyenne. Des opportunités restent présentes. Profitez-en !

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides