Les villes les plus attractives de France en 2013

Visa expert

L’article « Les villes les plus attractives de France en 2013 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 13/06/2013

Pour la deuxième année consécutive, Explorimmo établit le classement des villes françaises les plus attractives sur le plan immobilier. Différents critères sont pris en compte : l’emploi et la démographie, le dynamisme économique des métropoles, l’évolution du nombre d’habitants, l’évolution du prix au mètre carré dans le neuf et dans l’ancien, celle des loyers et le nombre de transactions. La ville de Bordeaux remporte le palmarès pour la deuxième année consécutive. Le top 10 des villes les plus attractives de France réserve néanmoins des surprises…

podium

Pour établir le classement des 10 villes les plus attractives sur le plan immobilier, Explorimmo a pris en compte un critère très important, l’impact de la crise économique. Nous en avons été témoins, en 2012 le marché immobilier a été fortement ralenti, le nombre de transactions immobilières a chuté, dans le neuf mais également dans l’ancien. La volatilité sur les marchés boursiers, les échéances électorales et les incertitudes sur le plan fiscal ont un peu freiné les investisseurs. Le marché de l’immobilier a repris depuis le début d’année, et les nouvelles dispositions fiscales sont présentes pour inciter les investisseurs. Pourquoi ne pas profiter des opportunités des meilleures villes pour investir dans l’immobilier ?


Cette année, Bordeaux conserve la tête du classement les dix villes les plus attractives. Globalement, le sud ouest de la France connaît un succès croissant marquée par une affluence des français vers cette zone où la qualité de vie est reconnue. La ville de Bordeaux multiplie les projets urbains (éco-quartiers, renouveau du centre ville, nouveaux ponts,…) qui représentent des atouts certains pour réaliser un investissement immobilier. L’affluence démographique y est très forte puisque la ville veut atteindre les 1 millions d’habitants d’ici 2030.

Parmi les changements les plus marqués, la ville de Toulouse passe de la sixième à la deuxième place en 2013. De nombreux projets d’aménagements, comme par exemple la ligne à grande vitesse qui reliera Toulouse à Paris en seulement 3h15, le développement de l’éco-quartier de la Cartoucherie ou encore les quartiers des Sciences, vont dynamiser la ville et consolider le marché immobilier local.


Une ville incontournable et qui gagne une place sur le podium, c’est Paris. Elle s’impose comme une valeur stable dont l’attractivité économique est largement compensée par le prix de l’immobilier élevé à l’achat. Le prix moyen d’un appartement s’établissait en 2012 à 8 270€/m2 dans l’ancien et dans le neuf ce prix peut atteindre 10 750 € en moyenne.


La surprise cette année est l’apparition des villes de Montpellier et Marseille dans le haut du classement. Grâce à la rénovation du Vieux Port, à la construction de son stade vélodrome et à l’extension du Centre Bourse, Marseille fait son entrée dans le baromètre à la neuvième place. Même si la crise a affecté le marché immobilier en 2012, l’activité locative enregistre toujours des hausses de loyers. De son côté, Montpellier, à la dixième place, et grâce à son vaste programme urbain Montpellier 2040, compte enregistrer une croissance démographique importante.

Conclusion

Sur le podium des villes, pour la deuxième année consécutive, Bordeaux obtient la médaille d’or, suivie de Toulouse et Paris. Le choix de la ville reste, pour les investisseurs, primordial, mais il ne faut pas oublier de surveiller également d’autres critères comme l’emplacement, le quartier ou la qualité de l’immobilier afin de sécuriser au maximum votre investissement.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides