Immobilier : le dispositif Pinel joue les prolongations

Visa expert

L’article « Immobilier : le dispositif Pinel joue les prolongations » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 08/04/2016

Au centre de toutes les attentions, depuis l’arrivée au pouvoir de la nouvelle Ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, le dispositif Pinel va être prolongé. François Hollande a annoncé, aujourd’hui, à l'occasion d'un déplacement à Romainville (Seine-Saint-Denis), la prolongation du dispositif fiscal qui a permis de relancer la vente de logements neufs. La nouvelle date de fin est fixée au 31 décembre 2017. La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) se réjouit désormais de voir le dispositif prolongé d’un an. Quels sont les objectifs de cette mesure ? Nous rappellerons au travers de cette actualité les avantages de ce dispositif.

Pinel : une efficacité qui n’est plus à prouver

Accordé sous conditions, aux propriétaires qui louent un logement à loyer intermédiaire, le dispositif Pinel avait été assoupli, avec la possibilité de louer le logement acquis à ses ascendants ou descendants, sur une durée d'engagement modulée (6, 9 ou 12 ans). Il donne droit à une réduction d’impôt de 21% plafonnée à 300 000 sur 12 ans. Ce dispositif a permis de relancer les ventes de logements neufs auprès des investisseurs. Il devait initialement prendre fin le 31 décembre 2016.

Le président a tenu à rappeler que le Pinel a permis une hausse de 45% des ventes aux investisseurs en 2015, soit 50 000 ventes. La priorité est donc donnée à la stabilité du cadre fiscal. On ne change pas une réforme qui marche, le dispositif conserve son nom.

2017 poursuivra-t-elle dans la lancée ?

Le dispositif Pinel a toutes les chances de continuer à séduire les investisseurs. Cette mesure de prolongation va permettre de lancer de nouvelles opérations de logements et de répondre ainsi aux besoins des français, en terme de logement. Les opérateurs immobiliers sont donc conquis. La reprise peut, dès aujourd’hui, s’engager dans le secteur de la construction.

Le dispositif a encore de beaux jours devant lui, et il profitera, jusqu’en 2017, à de nombreux investisseurs.

Conclusion

Ainsi, l’immobilier a toutes les clés en main pour continuer à fleurir. Un dispositif Pinel rallongé d’un an, des taux d’emprunts historiquement bas, ainsi que le prêt à taux zéro, toutes les conditions sont réunis pour faciliter l’accès à l’investissement immobilier en France. Désormais, 90 % des ménages français sont éligibles au prêt à taux zéro, 19 000 prêts ont été signés, dans ces conditions, en 2015. Cet effort financier de l’Etat ne cesse de booster la construction et l’investissement.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides