Immobilier : les chantiers prioritaires de la ministre

Visa expert

L’article « Immobilier : les chantiers prioritaires de la ministre » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 23/06/2016

Dans un peu moins d’un an, les présidentielles de 2017 auront lieu. La ministre du logement et de l’habitat durable, Emmanuelle Cosse, a de nombreuses ambitions pour l’année à venir. Elle veut effectivement agir sur la « ghettoïsation » des quartiers afin d’harmoniser la répartition urbaine de la population. La mise en place de trois chantiers a été annoncée. Le premier chantier est de mobiliser les logements vacants pour lutter contre la crise du logement. Le second consiste à développer les rénovations énergétiques. Enfin, le troisième est de valoriser les éco-quartiers. Cet audacieux objectif, souvent évoqué, sera t-il un jour atteint ? Quelles sont ses nouvelles directives pour y parvenir ?

Emmanuelle Cosse

Limiter la vacance locative

La ministre a de nouveaux projets ambitieux. Elle souhaiterait mettre en place un dispositif qu’elle qualifie de « rénové, simple, dématérialisé aux propriétaires individuels qui ont eu une mauvaise expérience locative ou dont les logements nécessitent de petits travaux ». Effectivement, les propriétaires pourront bénéficier d’un avantage fiscal s’ils louent un logement inférieur au prix du marché. C’est, selon elle, la solution qui incitera les propriétaires à réaliser des travaux d’aménagement. Sa volonté est de mobiliser les logements vacants afin d’apporter « des solutions aux ménages éprouvant des difficultés à trouver un logement ». Il existe près de 100000 logements vacants qui sont encore mobilisables.

Augmenter la rénovation énergétique

Les engagements ont été pris lors de la COP 21. La ministre entend respecter ces derniers, en réduisant la consommation énergétique et l’empreinte carbone. Pour cela, son axe de réflexion est la rénovation énergétique de l’habitat existant. Emmanuelle Cosse veut miser sur les collectivités, afin de créer des « plateformes de la rénovation énergétique ». Le gouvernement a mis en place le programme « habiter mieux » qui devrait permettre la rénovation de 70 000 logements par an. L’objectif est ainsi de rapprocher les professionnels et les particuliers intéressés par des travaux de rénovation.

L’Eco-quartier en expansion

Ce projet d’aménagement urbain respecte le développement durable et s’adapte aux caractéristiques de son territoire. La ministre veut développer les éco-quartiers en misant sur le bien-être, la nature en ville, la santé, les éco-matériaux, etc. La construction respectueuse des formes urbaines est un des principaux enjeux de cette nouvelle réforme. Les éco-quartiers ont séduit de nombreux français ces dernières années, et l’Etat compte bien continuer sur cette lancée.

Conclusion

En résumé, depuis le 7 juin, le projet de loi « égalité et citoyenneté » est étudié au Parlement. Emmanuelle Cosse veut lutter contre la crise du logement et rééquilibrer les quartiers. Selon la ministre, pour lutter contre l’inégalité des quartiers il faut « lutter contre la pauvreté et développer l’emploi ». La ministre a déclaré que « c'est notamment à travers l'action concrète, écologique et sociale, pour améliorer le quotidien et le cadre de vie de nos concitoyens que nous pourrons montrer quel est le sens de l'action publique et aussi la défense de l'intérêt général ». Cependant, les trois chantiers s’avèrent être une tâche beaucoup plus difficile que prévue.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides