Logement : de nouvelles mesures prévues pour 2015

Visa expert

L’article « Logement : de nouvelles mesures prévues pour 2015 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 16/07/2014

Dans une volonté de rendre le plan de relance de la construction plus effective, l’actuel Premier Ministre, Manuel Valls a reçu ce vendredi les principales organisations professionnelles de la construction afin d’entendre leurs propositions.

Selon le Premier Ministre « il est nécessaire d’aller plus vite, d’accélérer la production et la rénovation énergétique des logements, parce que cela répond à la fois à une exigence et une attente forte de nos concitoyens, mais également à un secteur économique en difficulté aujourd’hui ». Jugeant insuffisantes les mesures de relance annoncées par la Ministre du logement, Sylvia Pinel, Matignon réfléchit désormais à de nouvelles aides dans le cadre du projet de loi de finances 2015.

demembrement-de-propriete

La nécessité d’une fiscalité plus incitative

Malgré l’annonce par le gouvernement de mesures destinées à relancer la construction, comme par exemple la simplification des normes de construction ou encore l’élargissement du domaine d’application du PTZ et des conditions d’octroi, les professionnels du secteur immobilier ont fait part de leurs inquiétudes.

Ces derniers jugeant primordial de ne pas se limiter à ces seules mesures, et notamment d’y joindre un allègement de la fiscalité applicable au secteur immobilier, plus particulièrement en matière de cession de terrains constructibles. La fédération prône également un retour au prêt sur 25 ans.

Selon Christian Louis Victor, actuel président de l’Union des Maisons Françaises (UMF) « l’amélioration du prêt à taux zéro pour les zones peu ou pas tendues (B et C) ne représente qu’une baisse de 34 à 35 euros de mensualité sur le prêt moyen d’un premier acheteur en zone B2 ».

Une TVA abaissée à 5.5% sur « tous les travaux »

Outre les propositions avancées par les professionnels du secteur immobilier, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a également fait part de la nécessité, selon elle, de mettre en place une TVA à 5.5% pour l’ensemble des travaux réalisés. Rappelons que la TVA à 5.5% ne concerne actuellement que la rénovation énergétique.

Les différents professionnels du secteur ont également invoqué leurs inquiétudes quant au projet de loi sur la transition énergétique dont les grandes lignes ont été relevées par la ministre de l’écologie, Ségolène Royale.

Conclusion

A l’issu des trois minutes imparties à chacune des douze fédérations, de nouvelles mesures de relance seront présentées par Matignon au cours des prochains mois et pourraient figurer dans le projet de loi de simplification ou le projet de finances de 2015 dont le volet fiscal sera connu fin septembre.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides