L'essentiel des marchés 08-04-2021

Ecrit par : Paul Buzy

Chef de projet patrimonial

Vu 922

fois

1 min

de temps de lecture

Les marchés

Portés par une série de nouvelles très optimistes, les indices boursiers européens sont au plus haut cette semaine. À Paris, le CAC 40 connait son point le plus haut depuis juillet 2007 avec un niveau de 6 131 points.

À travers une reprise économique plus dynamique qu’attendue et une prévision de croissance mondiale revue à 6 % par le FMI, les indicateurs US encouragent l’ensemble des autres marchés mondiaux. Si Pâques a ravivé l'appétit des investisseurs, la fermeture des marchés ce lundi a cette fois permis à l’Europe de se concentrer sur le rapport de l’emploi aux États-Unis révélé supérieur aux attentes. Le taux de chômage de 6,2 % le mois dernier passe ainsi à 6,0% et l’indice ISM des services connait son plus haut record : les mesures de relance et la vaccination fonctionnent très bien pour le moment.

Cette alimentation de « good news » favorise naturellement les classes d’actifs risquées au détriment des obligations qui se retrouvent massivement délaissées.

Les points à suivre

Le projet fiscal mené par l’administration Biden n’est pour le moment pas considéré par les investisseurs mais réduirait pourtant drastiquement la croissance des bénéfices sur les indices comme le S&P-500. Cette réforme prévoit une hausse de 7 points sur le taux d’impôt des sociétés américaines actuellement à 21 %. Le taux plancher des bénéfices lui aussi dans le viseur passerait de 10,5 % à 21 %. L’objectif est clair, il s’agit de financer les plans de relance et d’investissements dans les infrastructures. Il sera important de suivre cette évolution fiscale et son impact sur les bénéfices des sociétés estimés à 9 % sur certains indices.

Dans le monde, le rebond économique expliqué ci-dessus est actuellement puissant mais peut occasionner des problématiques notables sur les taux d’intérêts. En Europe, la situation sanitaire demeure préoccupante et peut être préjudiciable pour l’euro qui continuerait de se déprécier.

A surveiller également les zones émergentes dans les prochaines semaines ; si l’Asie dans son ensemble semble en avoir fini avec l’impact de la Covid, le Brésil s’enfonce dans une crise économico-sanitaire un peu plus chaque jour.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Paul Buzy, Chef de projet patrimonial

Avis des clients de Paul :

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Mon conseiller a été très clair dans ses explications et on a les tenants et aboutissants dès le départ. Placement évalué selon notre profil, pas de produit imposé seulement des orientations que l'on valide ou non. Je recommande."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-05-01 08:34:04 par Thomas B.
+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !