Crédit immobilier : 61% des 18-34 ans utilisent les services d’un courtier

Visa expert
Anais Couraud
Par Anais Couraud
Le 04/04/2019

L’article « Crédit immobilier : 61% des 18-34 ans utilisent les services d’un courtier » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

L’ère prolongée du crédit immobilier à taux bas est propice à l’expansion des courtiers. A cet effet, la Banque de France a récemment dévoilé ses chiffres concernant le montant des encours de crédit : le cap de mille milliards d’euros a été franchi ! Comme expliqué dans notre dernier article sur les taux d’emprunt immobilier, le bilan de l’année 2018 est très satisfaisant pour les établissements financiers en quête d’octroi de prêts. Aujourd’hui, un français sur trois possède un crédit immobilier en cours.

Parmi ces ménages, 35% ont fait appel à un courtier pour obtenir la meilleure offre de crédit possible. Le développement croissant de sites internet, de comparateurs en ligne et de simulateurs a favorisé l’émergence des courtiers en crédit immobilier. Cette période incitative au crédit n’étant pas ad vitam aeternam, les français ont continué à s’endetter en 2018 pour se créer un patrimoine futur.

Portrait-robot du profil ciblé par les courtiers

Comme vu ensemble précédemment, 35% des français ayant un crédit immobilier en cours, ont fait appel à un courtier. Pour rappel, un courtier en prêt immobilier est un intermédiaire entre les différents banques, au service des intérêts de ses clients. Cette indépendance vis-à-vis des banques, permet au courtier d’aller solliciter tous ses partenaires pour trouver l’offre de crédit la plus avantageuse pour le client. Cette manière de s’octroyer un crédit a su conquérir 61% des français âgés entre 18 et 34 ans.

Un profil d’investisseur jeune et dynamique souvent ciblés grâce aux outils en ligne proposés par les sites de courtage. Cette proportion représente 3 fois plus de ménages qu’après avoir passé le cap des 50 ans. Cette tendance touche fortement les CSP + et leur nombre a bondi de 14% en l’espace de 3 ans. Dernièrement, la région où les courtiers ont le plus d’activité est sans aucune surprise : l’Ile De France. En région parisienne, pas moins d’un français sur deux ayant un crédit immobilier en cours a eu recours à une cellule de courtage de prêt.

Pourquoi un tel attrait ?

Les raisons de ce choix sont multiples et s’expliquent de façons logiques. En effet, sur l’ensemble des français ayant eu recours à un courtier, plus de 55% ont souhaité obtenir l’offre plus la avantageuse et donc le taux le plus faible. Le courtier est donc une aide pour discerner les banques les plus couteuses. De plus, 27% des français visés estiment avoir gagné du temps et évité de nombreuses démarches en passant par un courtier. La volonté de trouver un conseiller global et indépendant était présente chez 23% des français ciblés.

Malgré un déploiement exponentiel grâce aux plateformes de courtiers en ligne 80% des personnes ayant fait appel à un courtier ont traité en face à face. Ce qui implique que l’humain reste nécessaire à toutes relations commerciales même avec l’avancée d’internet.

Conclusion

Intervertir la relation physique et digitale, c’est le défi que s’est lancé Netinvestissement pour accompagner nos clients à travers leur projet d’investissement. Vous souhaitez être conseillé et obtenir un accompagnement pendant votre investissement immobilier ? Nous nous occupons de A à Z de ce projet grâce à notre cellule de courtage interne !

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • La Fédération des Promoteurs Immobiliers plaide pour le dispositif Pinel
  • Le minage de bitcoin bientôt interdit en Chine ?
  • Année 2019 : Pourquoi et comment adapter son portefeuille aux conditions de marché ?
  • Investissement dans les vaches laitières : gare aux arnaques !
  • Le bitcoin est remonté au-dessus de 5000 dollars
  • Immobilier à Paris : on s’approche des 10 000€ au m² en moyenne
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides