ACTE 11 : la limite du zéro absolu

Visa expert

L’article « ACTE 11 : la limite du zéro absolu » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 12/02/2014

Internet et sa farandole d’offre à 0%, 0 frais, 0 tout…. Toutes les banques (ou presque) s’y sont mis. «venez chez nous et vous ne paierez rien ». Super !! Certains établissements financiers nous donnent même de l’argent pour venir mettre le nôtre chez eux. N’est ce pas formidable ?

banque confiance

Pendant longtemps, chaque famille française (ou presque) disposait d’un médecin de famille, d’un notaire et d’un banquier. Des gens respectables, fidèles et compétents. Chacun représentant dignement ses fonctions et défendant les intérêts qu’ils assumaient respectivement. Depuis, « les temps ont pour le moins changés », du moins et en particulier en ce qui concerne les banques. Nos parents et grands parents avaient généralement le même banquier pendant 20 ou 30 ans avec lequel ils entretenaient des relations de confiance. Aujourd’hui, la politique des banques est tout autre.

Vous vous demandez en effet surement pourquoi votre « conseiller clientèle » change t’il si souvent au point de ne même pas savoir comment il s’appelle.

Vous vous demandez également pourquoi le numéro direct de l’agence, voire du banquier a peu à peu été remplacé par un 0800 ou pour pouvoir parler à votre « conseiller » vous devez à chaque fois vous présenter, donner votre numéro de compte (que vous n’avez généralement pas avec vous), votre groupe sanguin, l’arbre généalogique de votre famille, la date de naissance de votre belle mère, taper le 4, puis le 2, puis # pour que de toute façon au final vous tombiez sur un téléopérateur charmant mais parfaitement incapable de vous accompagner dans toute problématique autre qu’administrative (et encore).

Eh bien tout cela fait partie de la nouvelle politique de relation clientèle instaurée par les banques. Pourquoi ? aussi aberrant que cela puisse vous paraitre, justement pour éviter au banquier d’avoir des relations trop proches avec ses clients qui risqueraient de ne pas servir les intérêts de la dite banque. Eh oui ; la banque n’est plus là pour défendre vos intérêts, mais les leurs.

Ces propos ne sont pas le fruit de notre imagination, mais nous provient de témoignages de banquiers, directeurs de banque que nous connaissons personnellement ou professionnellement. Les banques n’ont qu’un seul objectif : prendre un maximum de notre argent. Normal me direz-vous puisqu’il s’agit d’établissements financiers. Mais alors qu’en est-il de cette course effrénée au 0% ?

Oui aux offres à 0% pour des « services » bancaires de base tels que le compte courant, la mise à disposition d’un chéquier ou d’une carte bancaire. Oui au 0% de frais pour tout ce que la banque peut apporter comme outil technologique qui facilite votre gestion au quotidien.

Sachez que les banques en ligne qui pratiquent des politiques tarifaires « discount » ne travaillent ni gratuitement, ni pour la gloire. Certes, elles gagnent des sommes folles sur les simples flux financiers que vous réalisez sans le savoir en faisant des virements, en recevant de l’argent et même en utilisant votre carte bancaire.

lassurance-de-pret

Mais attention à ne pas tout mélanger. L’expertise, le service, le conseil, la compétence se paye et son prix doit être juste pour que vous puissiez vous aussi véritablement en profiter. Aussi, et mis à part pour vos livrets, tout placement financier un peu élaboré et nécessitant l’expertise d’un professionnel (PEA, bourse, Assurance-vie, plans retraite etc) a un prix. Et ce prix n’est pas juste à 0%. En effet, un professionnel qui ne gagne pas d’argent ne travaillera pas correctement.

Vaut t’il mieux payer 3% sur un contrat qui rapporte 7% ou ne rien payer sur un contrat qui rapporte 2% ??

La course au 0 absolu a perverti le système et le marché au point que certains consommateurs pensent maintenant que sur Internet, tout est gratuit. Il y a des professionnels compétents derrière le site et le clavier. Si vous souhaitez avoir de réels conseils, un véritable accompagnement et un suivi pérenne, cela, comme tout, a un prix.


À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides