5 ans après la crise : les évolutions dans la finance

Visa expert

L’article « 5 ans après la crise : les évolutions dans la finance » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 16/08/2012

Le 9 août 2007, alors qu’une grande majorité de français profitait sereinement de ses vacances, la crise économique et financière a frappé de plein fouet le marché interbancaire international. Ce jour-là, la BNP Paribas a dû suspendre la valorisation de trois fonds qui étaient adossés aux subprimes. Rien ne sera jamais plus comme avant, la crise se propage au monde entier et 5 après on en ressent encore les conséquences et les mutations ont encore bien du mal à se mettre en place. Que s’est-il passé pour le secteur bancaire ? Quelles évolutions ont connu les investissements financiers ?

chute-finance

2007 : le début de la crise

Bien avant l’été 2007, la crise était pressentie mais tout s’est aggravé à ce moment-là. La crise a engendré la dégringolade de la finance mondiale et de sa gouvernance. Un des événements marquants de cette crise est d’ailleurs la faillite d’un des plus grands et emblématiques établissements bancaires au monde, l’américain Lehman Brothers.


Les économies américaines et européennes ont été directement impactées. Encore à ce jour on constate que l’activité a du mal à repartir et le fléau du chômage peine à être enrayé. Outre les conséquences économiques pour les Etats, cet événement a remis en question tout le mode de fonctionnement du secteur de la banque et des finances.


Une remise en question qui n’a pas vraiment abouti à des résultats. Les gouvernements n’ont cessé de se réunir autour de G8 et G20 notamment mais des accords ont été difficiles à trouver. Néanmoins, quelques nouvelles réglementations sont apparues mais les faire appliquer prend du temps.

5 ans après la crise : ce qui a changé pour les banques

Avec la crise, de nombreux scandales bancaires ont éclatés et sont sortis du silence. C’est alors tout le secteur bancaire qui s’est vu mis en cause. Auparavant, ce secteur représentait une certaine élite du monde des affaires. Les banques étaient considérées comme sérieuses et les rémunérations élevées se justifiaient par le fait que les établissements employaient les meilleurs professionnels ; des experts écoutés par la société.


Leur image s’est clairement ternie et désormais le secteur bancaire est considéré comme faisant partie des responsables du déclenchement de la crise. Par conséquent, les banques ont été confrontées à la réalité : la nécessité de changer et d’appliquer des règles plus strictes.


Parmi ces règles, on note la mise en place, depuis le G20 qui s’est tenu en 2009, de nouvelles normes communes pour toutes les banques. Ces normes sont inscrites dans le dispositif « Bâle III » qui vient notamment renforcer les exigences minimales de fonds propres.


De plus, pour faire face à la guerre concurrentielle des banques qui génère des comportements plus que risqués pour mieux rivaliser, de nouvelles règles prudentielles ont été édictées obligeant aux banques de réduire la taille de leurs bilans. Quant aux rémunérations dans le secteur bancaire, les sommes mirobolantes gagnées par les traders ont beaucoup fait parler et il semblerait que l’appât du gain était une des causes de leurs prises de risques démesurés.


A ce jour, seule l’Europe a agi en matière d’encadrement des rémunérations des opérateurs de marchés. Les bonus sont versés en plusieurs fois et rémunérés en partie en titre. De plus, des clauses de reprises sont dorénavant prévues en cas de contre-performance.

Des transformations dans le secteur des placements financiers

Directement concernés par le secteur bancaire et plus généralement le monde économique et financier, les investissements financiers ne peuvent qu’être eux aussi confrontés à des changements majeurs.


Les gestionnaires de portefeuille doivent trouver des alternatives à ces placements financiers touchés par des chutes vertigineuses de rendements. Pour cela, la solution trouvée est souvent de sortir des sentiers battus et d’aller voir du côté de nouvelles sortes de placements.

secteur des placements financiers

C’est pourquoi on voit se développer des placements qui jusqu’à présent restaient peu connus des investisseurs. L’essor des SCPI en est la preuve flagrante. Mais c’est aussi le cas du développement des montages en démembrement de propriété ou des investissements locatifs dans des résidences de services en ce qui concerne les placements immobiliers.


En parallèle de ces placements, il y a aussi les placements originaux, comme l’ investissement dans le vin ou l’ investissement dans les bois et forêts par exemple, qui connaissent un certain essor. Petit à petit, les idées reçues sont balayées et on ne considère plus ces investissements comme exotiques mais comme de réels placements permettant de diversifier son patrimoine tout en pouvant espérer de belles performances.

Conclusion

5 ans après la crise, on ne peut malheureusement pas dire que celle-ci soit résolue. L’évolution du secteur bancaire se fait pas à pas et les contours de l’univers des placements financiers se modifient en parallèle. C’est alors justement le moment opportun pour prendre des décisions, pour faire évoluer sa gestion de patrimoine en saisissant les opportunités qui se présentent.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides