François Hollande annonce une baisse des impôts

Visa expert

L’article « François Hollande annonce une baisse des impôts » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 12/05/2014

Le chef de l’Etat a annoncé ce mercredi, à l’occasion du deuxième anniversaire de son élection, que les contribuables les plus modestes seront amenés à bénéficier d’un allègement du barème des impôts et ce dès le mois de septembre. Cette mesure fiscale se matérialisera par plus de 500 millions « d’économie » pour l’ensemble des contribuables concernés.

francois-hollande2

Déjà évoqué par le Premier ministre Manuel Valls lors d’une lettre adressée aux parlementaires de la majorité, cet allègement aura pour objectif d’assurer un soutien au pouvoir d’achat des ménages les plus modestes.

Des mesures radicales

Le député PS Dominique Lefebvre, membre de la commission des finances de l’Assemblée, affirme que cette mesure fiscale aura pour objet d’influer sur la décote et le revenu fiscal de référence. Avec un coût budgétaire évalué à 893 millions d’euros, cette annonce est loin de passée inaperçue. Rappelons que la décote, s’appliquant à tous les contribuables, quelles que soient leur situation et leurs charges de famille, permet notamment d’alléger la charge des contribuables titulaires de revenus modestes.

En outre, cette modification de l’entrée du barème n’aura pas pour seule conséquence un allègement de l’impôt pour le revenu des foyers les plus modestes, cela entraînera également une exonération de CSG, de CRDS et de la taxe d’habitation pour certains contribuables.

Les ménages concernés

Cette mesure aura pour conséquence ; d’une part de rendre non imposable plus de 230.000 contribuables à compter de 2014 et d’autre part d’alléger la fiscalité de plus de 6.8 millions de contribuables par rapport à 2013.

Selon différentes sources, le gouvernement, ainsi que les parlementaires, travaillent également sur un projet de réduction d’impôt forfaitaire sur le revenu réservé aux ménages dont les revenus ne dépasseraient pas un certain seuil. Ce dispositif viendra s’ajouter aux aménagements déjà réalisés (revalorisation du seuil du revenu fiscal de référence et de la décote).

En outre, d’ici 2017 l’exécutif a prévu une allocation de plus de 2 milliards d’euros à diverses mesures toutes en faveur des ménages et dont l’objectif serait d’opérer une baisse des prélèvements en faveur des classes moyennes.

Conclusion

Considéré comme un geste symbolique visant à atténuer le mécontentement du plus grand nombre suite aux hausses d’impôts votées fin 2013 et qui se sont matérialisées par une baisse de l’avantage lié au quotient familial, ou encore par la majoration de 10% pour les retraités ayant eu trois enfants. Cette annonce a donné lieu à une réaction partagée de la part des contribuables voyant dans cette mesure un moyen de faire oublier la fiscalisation des heures supplémentaires et la suppression de la demi-part pour les personnes isolées qui seront mises en place au cours de cette année.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides