Le bilan des performances marchés en 2014

Visa expert

L’article « Le bilan des performances marchés en 2014 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 26/02/2015

L’année 2014 a été riche en rebondissements sur les marchés. Avec le retour d’une très forte volatilité et de quelques réactions de panique à l’automne elle demeure pour autant encore une très bonne année dans l’ensemble. Le dernier trimestre en particulier a permis d’équilibrer un certain nombre de secteur et de voir sortir du lot quelques très belles performances.

taux-credit

Les actions

Sur le plan des actions, les actions indiennes sortent largement devant avec une performance moyenne globale autour de +52%. Les Biotechs continuent à délivrer de beaux rendements avec une performance moyenne de +40% pendant que le secteur santé-pharma offre +30%. Les foncières tirent leur épingle du jeu avec +20%.

Les secteurs géographiques

Les marchés actions USA sortent en tête avec +20% en moyenne contre +17% pour les actions Chine et +10% pour les actions japonaises. L’Europe qui a subit une forte volatilité n’offre que +5,7% et la France en particulier sort quasiment à l’équilibre avec un faible +1,6%. Résultat peu glorieux mais loin de la perte subit par les actions russes à -37%.

Les obligations

Contrairement au consensus du début d’année 2014 donnant le secteur des obligations en baisse, celles-ci se sont bien maintenues au cours de l’année passée avec de belles performances à noter, comme sur les obligations d’Etat en euro à long terme (+17%) ou les obligations d’Etat en euro toutes maturités (+10,5%). Le contexte européen incertain explique l’engouement maintenu pour ces actifs qui dans l’ensemble n’enregistre aucun rendement négatif en 2014.

Conclusion

L’année 2015 commence fort sur les marchés actions, en particulier en Europe où les annonces de la BCE ont joué un rôle déterminant dans la confiance des investisseurs. L’année qui s’achève avait donné déjà globalement des signes positifs et les mois qui viennent semblent rassurants sur toutes les classes d’actifs à condition de bien diversifier son portefeuille.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides