Euronext : un plan stratégique ambitieux mais maitrisé

Visa expert

L’article « Euronext : un plan stratégique ambitieux mais maitrisé » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 24/05/2016

Euronext, principal opérateur financier de la Zone Euro, a établi un plan stratégique ! Il veut se donner les moyens de se rendre plus important sur les places financières. Son échéance est fixer : en 2019, le groupe veut grandir et gagner en puissance. Pour cela il prévoit d’investir entre 100 et 150 millions d’euros, dont la majeure partie est en faveur de sa croissance externe. Comment le groupe souhaite-t-il mettre en place cette nouvelle stratégie ? Quelles sont les solutions proposées ? Nous allons approfondir ces questions.

Agility for growth

« Agility for growth »

Le groupe veut compenser sa petite taille par la vitesse ! Ses concurrents, London Stock Exchange (LSE) et Deutsche Borse sont en passe de fusionner, pour devenir un mastodonte boursier. Le défi est donc de garder une place importante sur les marchés. Pour cela, le groupe souhaite faire un effet de levier sur leurs actifs. La grande nouveauté est la volonté d’une croissance externe, qui est trop peu souvent utilisée. Ce mécanisme permet d’utiliser un levier de développement, afin d’atteindre une taille ou une position de marché significative. C’est pour cela que l’Euronext a décidé de baser son plan stratégique sur une croissance organique et des acquisitions ciblées.

De nouveaux objectifs ?

Euronext se focalise sur des axes de croissance bien étudiés. Le groupe veut s’attarder sur certaines classes d’actifs à développer, c’est le cas par exemple des services de compensation. Son but est toujours de devenir « la » bourse des PME technologiques européennes, tout en renforçant les actifs dans les matières premières agricoles et l’offre de données financière.

Dans un contexte en mouvement, le groupe n’exclut aucune opportunité, surtout lorsqu’il s’agit de se montrer ambitieux. Le dirigeant n’a pas hésité à dire qu’il existe en Europe d’autres bourses indépendantes qui pourraient envisager des alternatives stratégiques…

Conclusion

Ainsi, la première Bourse Paneuropéenne a d’ambitieux projets, pour faire face à la concurrence. Elle met en œuvre un plan d’action stratégique maitrisé, afin de combiner rentabilité et croissance. De nombreux projets d’acquisitions devraient voir le jour d’ici à 2019. Qu’en est-il de l’avenir d’Euronext ? Atteindra-t-il ses objectifs ? Continuera-il son chemin seul ? Nous ferrons le point une fois ce plan stratégique abouti.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides