L'imposition des revenus de capitaux mobiliers

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Vu 3956

fois

1 min

de temps de lecture

Les revenus de capitaux mobiliers (RCM) sont issus de divers placements financiers destinés à produire des revenus sous forme d'intérêts comme les actions, les obligations ou encore les revenus de parts sociales. Ils représentent une catégorie ouverte étant donné qu'on peut également y trouver des gains réalisés dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie ou d’un bon de capitalisation. Alors quel sort est réservé à ces revenus pour cette année? Qu'en est-il dans le PLF 2013 ?

Ce nouveau régime s’applique aux revenus de capitaux mobiliers perçus à compter du 1er janvier 2013 (et non dès 2012 comme prévu initialement dans le projet de loi).

Imposition d’office au barème de l’impôt sur le revenu

Les revenus de capitaux mobiliers sont à présent obligatoirement soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, après application d’un abattement de 40 %.

L’abattement fixe (de 3 050 € pour un couple) et l’option pour le prélèvement forfaitaire libératoire sont supprimés.

Toutefois, les produits de placement à revenus fixe (obligations, cautionnements et comptes courants) dont les revenus n’excèdent pas 2 000 € au titre d’une année peuvent sur option être soumis à 24 %.

En pratique

Un prélèvement de 21 % (ou de 24 % en fonction du type de revenus) est pratiqué au moment de la distribution des revenus, mais il ne constitue plus qu’un acompte. Ce prélèvement non libératoire est imputé sur l’impôt sur le revenu (en cas d’excédent, il sera restitué).

Exception : sous condition de revenus, les contribuables peuvent demander une dispense du prélèvement. L’imposition se fait directement sur l’avis d’imposition.

Seuils pour dispense du prélèvement non libératoire

Revenu fiscal de référence N-2
Célibataires, divorcés ou veufsCouples soumis à imposition commune
Dividendes < 50 000 € < 75 000 €
Produits de placements à revenu fixe < 25 000 € < 50 000 €
En résumé...

Vous êtes désormais au courant des modifications qui vont être apportées sur l'imposition des revenus de capitaux mobiliers par le Projet de Loi de Finances 2013, veillez donc à bien les prendre en compte lors de votre prochaine déclaration.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !