Les marchés rassurés par la BCE

Visa expert

L’article « Les marchés rassurés par la BCE » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 10/02/2014

Vendredi 07 février, le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, a obtenu un «soutien» de la Cour constitutionnelle allemande lui permettant de confirmer que la BCE serait prête à intervenir en cas de déflation dans la zone euro. Une annonce qui a rassuré les investisseurs en ce début d’année, certes portés par les indicateurs économiques positifs en Europe mais refroidi par les chiffres décevants aux USA et dans les Emergents (en particulier en Chine).

gestion-finance

Statu Quo sur les taux

Malgré une embolie dés la fin du mois de janvier des taux des pays émergents (indice EMBI), un retournement s’est effectué début février ramenant le niveau des taux à celui de septembre 2013.

En revanche, en ce qui concerne les pays plus mâtures (dis « avancés »), les taux longs stagnent toujours malgré des chiffres décevants de l’emploi américain. Le taux allemand à 10 ans se maintient à 1,70% et le taux américain reste fixe autour de 2,70%.

Les devises

La décision de la BCE de rester pour l’instant inactive continue de faire monter l’euro par rapport au dollar alors que celui-ci se déprécie par rapport à quasiment toutes les devises. Il reste également stable face au yen.

La zone océanique (Australie-Nouvelle-Zélande) bénéficie des bons résultats de l’emploi néo-zélandais et de la bonne santé de l’économie australienne. De plus, la RBA (banque centrale australienne) a annoncé entrer dans une période de stabilité de ses taux directeurs, ce qui a entrainé une hausse des dollars australiens et néo-zélandais. Dans la zone Emergents, la volatilité est en hausse et pourrait continuer de monter avec des variations fortes d’une semaine sur l’autre.

Le marché actions

Suite à la déclaration de la BCE, les places européennes ont enregistré une hausse moyenne de plus de 1%. Le discours de la BCE semble avoir été entendu malgré une fois encore les hésitations et la méfiance allemande.

Aux US, malgré des indicateurs économiques moins optimistes que prévu, les mouvements de correction ne se confirment pas. Les publications de résultats d’entreprises ont de plus réservé de bonnes surprises. En France, le CAC 40 a connu un rebond ces derniers jours mais la performance se retrouve sur les petites et moyennes capitalisations.

Conclusion

La stabilité de la politique de taux de la Banque Centrale Européenne a rassuré l’ensemble des marchés. Le message de soutien clair en cas de nécessité a été entendu et permet d’espérer une plus grande visibilité en 2014. L’inquiétude des dernières semaines sur les pays émergents semble s’atténuer mais la volatilité risque de rester très élevée. Malgré certaines incertitudes, l’année 2014 peut réserver de belles perspectives de performance.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides