AMF : les défis à venir

Visa expert
avatar
Par Guilhem Garcia
Le 25/05/2018

L’article « AMF : les défis à venir » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Robert Ophèle, le président de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), introduisait en mai dernier le rapport annuel de l’institution financière. Ayant pour rôle de surveiller les marchés et de protéger les épargnants, cet organisme résume l’année 2017 par un environnement économique favorable et souligne une hausse du CAC 40 de 10% sur l’année. Avec un nombre de sociétés de gestion semblable et une légère diminution du nombre d’OPCVM, les encours de gestions s’amplifient de 9,7% au cours de l’année et représentent 1.642 milliards d’euros. Si cet organisme n’hésite plus à sanctionner, il met en place les moyens humains et informatiques nécessaires à la stricte protection des épargnants.

Pas d’éducation sans sanction

Déjà explicité dans l’article « l’AMF bloque les sites suspicieux », la commission des sanctions s’est montrée relativement présente en 2017. Avec 18 décisions et 42 millions d’euros d’amendes cumulées pour l’année, l’AMF chiffre 32,3 millions d’euros de résultat de plus qu’en 2016. Une augmentation illustrée directement par l’amende salée qui a été infligée à Natixis pour un montant total de 35 millions d’euros en juillet (amende qui concerne des manquements liés aux commissions de rachat de certains de leurs fonds).

Sur le marché des devises (principalement connu sous le nom de Forex), les plaintes des investisseurs se sont multipliées. Si l’AMF se montre vigilante en matière de protection des investisseurs, les offres liées à ce marché se renouvellent sans cesse. Après la mode du Forex et du diamant, c’est le bitcoin qui prend le relais. Cette nouvelle bête noire des épargnants dont vous trouverez la fiscalité ici met des bâtons dans les roues de l’AMF depuis maintenant plusieurs mois.

Bras de fer avec l’état

Très plébiscité, le nouveau président de l’AMF se montre strict mais reste ennuyé par les finances. L’institution de la place de la bourse affiche encore un résultat net dans le rouge avec -6,8 millions d’euros en 2017 contre 2 millions en 2016. L’augmentation des effectifs et le volume d’investissement informatique seraient partiellement les causes d’un tel résultat, bien que le président justifie ce déficit par un plafonnement des recettes trop restreint imposée par l’état.

Effectivement, sans un prélèvement annuel de l’état le budget de l’AMF ne serait pas déficitaire. Si son prédécesseur était déjà en bataille ouverte avec l’État sur le sujet, Robert Ophèle prendrait le relais n’hésitant pas à signaler cette situation qu’il juge anormale.

Conclusion

Créée en 2003, l’AMF (institution financière et autorité administrative indépendante) dispose d’une autonomie financière et d’un pouvoir de sanction qu’elle concentre actuellement sur le Forex et les options binaires. Augmentant de fait ses effectifs et ses moyens, le nouveau président de l’AMF présente un bilan déficitaire et démontre un manque de souplesse sur les recettes imposées par l’état. Ce bilan témoigne ainsi d’une multitude d’interventions générant de nombreux coûts structurels indispensables à la protection des épargnants.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 netinvestissement en tant que chef de projet patrimonial puis directeur de cabinet.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides