Placements : ce qui va changer en 2018

Visa expert
avatar
Par Stéphane van Huffel
Le 17/10/2017

L’article « Placements : ce qui va changer en 2018 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

2018 et les réformes du gouvernement Philippe arrivent à grand pas. Hausse de la CSG, Flat Tax et autres changements majeurs liés au projet de financement de la sécurité sociale vont modifier les règles du jeu des placements des ménages. Les zones d’ombres diminuent de jours en jours. Comment va être impactée votre épargne dans les mois qui vont suivre ?

Les nouvelles dispositions

Le gouvernement a mis en œuvre tout un plan de simplification de la fiscalité en soumettant les revenus de l'épargne "à des niveaux de prélèvements identiques". Le premier changement consiste en une très légère majoration du taux des prélèvements sociaux. Ces mesures permettront d’accompagner le financement de la sécurité sociale à compter de 2018. Nouveau taux, rétroactivité, quels placements ?

  • Plan d'épargne entreprise (PEE)

  • Plans d'épargne pour la retraite collectif (PERCO)

  • Plans d'épargne logement (PEL)

  • Plans d'épargne en actions (PEA)

Le premier changement concerne les prélèvements sociaux. En effet, il est prévu que ce taux applicable aux gains tirés de l'épargne passe à 17,2% au lieu de 15,5% actuellement et ce, dès le 1er janvier prochain. Cette augmentation de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) concernera notamment l'épargne.

Ce taux unique de 17,2% sera pris en compte dans le calcul de la fiscalité des gains réalisés les années précédentes et qui n'auraient pas encore été encaissés. Auparavant, ces gains étaient soumis au taux de l’année où ils ont été générés. Nous pouvons constater que même si ces taux de prélèvement n’ont fait qu’augmenter durant ces 20 dernières années, ils étaient tout de même plus avantageux.


LES TAUX
15,5% Entre juillet 2012 et décembre 2017
13,5% Entre octobre 2011 et juin 2012
12,3% Entre janvier 2011 et septembre 2011
12,1% Entre janvier 2009 et décembre 2010
11% Entre janvier 2005 et novembre 2010

En outre, les intérêts réalisés par des placements anciens seront intégralement taxés à 17,2%. Néanmoins, pour les plans déjà ouverts, la règle des "taux historiques" reste maintenue jusqu’en 2023, soit 5 ans. A l'inverse, ceux qui ouvriront un des placements concernés à partir de 2018 dépendront donc des hausses potentielles du taux des prélèvements sociaux, qui seront susceptibles d’augmenter encore.

Conclusion

Après une fin d’année post-électorale, 2018 s’annonce être un grand tournant en ce qui concerne les placements financiers. Afin de minimiser les risques liés aux changements de fiscalité des différents supports financiers cités ci-dessus, il est important de bien vérifier que vous les possédez déjà. En revanche, dans le cas contraire, nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos conseillers spécialisés avant la fin de l’année afin d’optimiser votre épargne.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides