Billet 13 - Les parents font une donation pour Noël

Visa expert

L’article « Billet 13 - Les parents font une donation pour Noël » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 21/12/2012
famille de Pierre Net-investisseur

Il y a deux jours, alors que nous fêtions Noël en famille, quelle n’a pas été ma surprise lorsqu’au moment de nous échanger les cadeaux, mes parents m’ont annoncé qu’ils avaient décidé de me transmettre une coquette somme avant la fin de l’année : 60000€ chacun, soit 120000€ ainsi qu’un très beau cadeau à notre jeune fils : un chèque de 10000€. Sacré beau cadeau de Noël ; d’autant plus beau que je ne m’y attendais pas.


Pendant que les enfants jouaient avec leurs cadeaux près du sapin, j’en profitais pour ouvrir une bouteille de champagne et après trinqué avec mes parents, nous nous assîmes et ils me racontèrent ce qui les amena à agir ainsi.


A près de 70 ans chacun, et bien que se sentant tous deux encore « jeunes », ils ont conscience que le temps passe et qu’il est donc temps de commencer à transmettre « intelligemment ». Il se trouve en effet que leur notaire avec qui ils entretiennent de bonnes relations depuis des années, leur a rappelé que pour optimiser les donations, celles-ci devaient idéalement être effectuées avant 70 ans d’une part et qu’à la veille de réformes fiscales profondes prévues pour l’année prochaine, notamment sur les montants exonérés de transmission, il était temps de faire quelque chose.

C’est ainsi qu’ils ont décidé de se libérer de vieux placements peu rentables qui dormaient dans leur banque et d’en faire bon usage en me les transmettant. A la fois touché, ému et déstabilisé par cette nouvelle, je les enlaçais et embrassais chaleureusement.


A présent qu’allais-je faire de cet argent ? Je n’en avais pas la moindre idée. Il se trouve que je vais revoir prochainement le CGP que j’avais rencontré dernièrement. Je vais lui faire un email pour le prévenir de cette nouvelle afin qu’il en tienne compte dans son travail. Il sera certainement mieux que moi ce qu’il est judicieux de faire avec.


En tout état de cause, cette généreuse donation me fait prendre conscience que je n’ai pas encore réfléchi moi de mon côté à ce sujet avec mon fils. Certes il est encore très jeune et moi aussi, mais je pense que plus on s’y prend tôt, plus c’est efficace (et peu couteux fiscalement).


Dès demain, je vais commencer par ouvrir un petit livret Jeune auprès de la banque pour mon fils et y déposer le chèque de ses grands parents. Grâce à cette somme et même sans rien y mettre jusqu’à sa majorité, il aura près de 16000 € à sa majorité. Cet argent lui sera fort utile pour financer son permis de conduire, une auto, des études… il se trouve que ma femme et moi avions déjà envisagé d’ouvrir ce compte pour lui et d’y mettre 30€ / mois. Allez, c’est décidé, on va faire ça. C’est une bonne chose pour lui, et moi qui me demandais comment faire pour transmettre moi aussi à mon fils intelligemment, je pense que c’est un bon début.


Du coup, si je rajoute 30€ / mois aux 10000€ de départ de ses grands-parents, cela amènera son capital pour ses 18 ans à près de 24000€ !! 50% de plus. Décidemment, l’adage qui dit qu’il vaut mieux placer peu mais régulièrement et sur une longue période est vrai. C’est efficace, même avec une petite épargne.

Et moi, que pourrais-je bien faire avec une telle somme d’argent ? 120000€ ouvre de nombreuses perspectives. J’écarte tout de suite les dépenses futiles ou inutiles pour me concentrer sur des solutions de placements intelligentes et capitalistiques. Mes parents ont travaillé durs toute leur vie pour créer ce capital, je n’ai pas l’intention de faire n’importe quoi avec.


Avec 120000€ je pourrais tout simplement commencer par ouvrir un contrat d’assurance-vie et, en épargnant régulièrement dessus, me constituer un beau capital à terme, mais je me dis qu’il n’est peut être pas bon de « mettre tous ses œufs dans le même panier ».


Pourquoi ne pas découper cette somme en trois blocs :


50000€ sur une assurance-vie, 50000 € sur des SCPI de rendement ; j’ai entendu dire que ces placements étaient à la fois bien sécurisés et rentables. Les 20000 € restants pourraient être placés sur des livrets boostés ? en même temps, 20000€ sur des livrets c’est peut être un peu beaucoup et nous avons déjà des livrets et LDD sur lesquels nous mettons régulièrement de l’argent.

argent

Disons 10000€ sur des livrets. Alors que faire des 10000€ restants ? la Bourse ? ça me fait peur et je n’y connais rien. Je connais trop de monde autour de moi qui se sont « plantés » en voulant boursicoter, en même temps c’est tentant car je sais que pour les initiés, les potentiels de gains sont très importants.


Avec ces 120000€ je pourrais également tout simplement acheter un appartement que je mettrai en location pour percevoir des loyers. Nous ne sommes pas encore propriétaires fonciers et je crois beaucoup dans la pierre.


Il se fait tard, nous devons rentrer. Nous embrassons mes parents et rentrons à la maison. Sur le chemin du retour, je me mets à rêver à tout ce que je pourrais faire avec cet argent… a peine arrivés à la maison que je mets sur mon ordinateur et commence à chercher sur Internet des appartements à vendre près de chez nous. Calculette à la main, je fais mes calculs et je suis contraint de me rendre rapidement compte que les prix sont élevés et surtout les rendements escomptés ne sont pas forcément au rendez-vous. En effet, si on enlève les assurances, les garanties, les frais, la taxe foncière, les impôts etc… il ne reste finalement plus grand-chose. Alors j’élargis mes recherches et découvre un concept que je ne connaissais jusque là pas : la location meublée.


La location meublée : une découverte


Ce que j’en ai retenu c’est que les rendements servis sont nets, que même si l’on achète comptant, on peut défiscaliser ses loyers et donc ne pas être imposé dessus et que de surcroit, il y a un bail commercial qui nous protège plutôt bien tout au long de la vie du projet.


Cette découverte de la location meublée pourrait s’avérer intéressante pour placer intelligemment la donation de mes parents. Une fois encore, je le note afin de demander son avis mon conseiller en gestion de patrimoine.


Je me laisse emporter par Morphée. Cette nuit s’annonce fort agréable.


Dans 15 jours nous serons déjà en Janvier. Je me dois donc comme le veut la tradition de prendre de « bonnes résolutions », mais nous verrons cela.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides