Le gel des retraites voté par l’Assemblée

Visa expert

L’article « Le gel des retraites voté par l’Assemblée » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 04/07/2014

Dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale, actuellement débattu à l’Assemblée Nationale, les députés ont voté ce mercredi le gel pour un an des pensions supérieures à 1 200 euros par mois, dont la valorisation aurait dû être faite au 1er Octobre.

Fortement discutée, cette mesure a suscité l’opposition de certains socialistes fortement opposés à la politique menée par le Premier Ministre, Manuel Valls.

mesure fiscale

Plus de 8 millions de personnes affectées

Adoptée dans le cadre du Pacte de responsabilité, cette mesure devrait concerner plus de 8 millions de personnes, ce qui équivaut à la moitié des retraités.

Le Premier Ministre a précisé que ce plafond de 1 200 euros s’entend « tous régimes confondus » c'est-à-dire en additionnant toutes les pensions perçues à savoir la retraite de base et les retraites complémentaires.

Les retraites inférieures ou égales à 1 200 euros bénéficieront donc d’une augmentation de leur pension de base dès le 1er octobre 2014 et non le 1er octobre 2015, comme initialement prévu par le plan de 50 milliards d’économie annoncée au cours du mois d’avril 2014.

Une économie de 970 millions d’euros

Le montant des économies attendu par la mise en place d’une telle mesure s’élève selon le gouvernement à plus de 970 millions d’euros en pleine année.

Initialement, la mesure devait concerner l’ensemble des retraites et ainsi permettre une économie de 300 millions d’euros supplémentaires.

banque-tirelire

Si le gouvernement voit au travers de cette mesure, un simple effort demandé aux retraités en vue de lutter contre le taux de pauvreté des jeunes, cela n’est pas le cas des députés de l’opposition estimant que par cette mesure le gouvernement a franchi une véritable « ligne rouge ».

Malgré cette opposition, le Premier Ministre, Manuel Valls a fait part de son assurance quant à l’adoption définitive de cette mesure. Ce dernier étant persuadé d’avoir la majorité de son côté.

Conclusion

Ce projet de budget rectificatif de la Sécurité sociale, dont l’examen devait s’achever en début de soirée, sera soumis au vote de l’hémicycle mardi. En attendant, le gel des retraites continu de susciter l’opposition d’une partie des députés, bien décidés à ne pas accorder leur voix lors du prochain vote.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides