Présidentielle : les épargnants sont inquiets

Visa expert

L’article « Présidentielle : les épargnants sont inquiets » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 05/05/2017

Suite aux résultats de l’élection présidentielle, confrontant Marine Le Pen à Emmanuel Macron, une grande majorité des épargnants craignent le retour au franc.

Aucun des deux candidats n’est un « champion » de l’épargne

Présidentielle : les épargnants sont inquiets

A l’approche du second tour, les français redoutent les conséquences du résultat de l’élection présidentielle sur leurs propres finances personnelles.

"Nous constatons sur le terrain que, malgré la bonne réaction des marchés au lendemain du premier tour, principalement due à l’élimination de Jean-Luc Mélenchon qui apparaissait comme l’option la plus stressante, les épargnants semblent encore angoissés face à l’issue du cette élection" indique Stéphane van Huffel, co-fondateur de Netinvestissement.fr. Les français pensent qu’aucun des deux candidats n’est un « champion » de l’épargne.

Une inquiétude omniprésente

Au fur et à mesure que le second tour approche, les français ne sont pas confiants. D’après l’étude réalisée par Les Echos, 57% des personnes sondées pensent que les résultats du second tour pourraient impacter le rendement de leur épargne contre 47% au premier tour.

Globalement, 62% des français et 59% des épargnants sont inquiets. "L'inquiétude est plus importante auprès des sympathisants des vaincus : 63 % auprès des sympathisants de gauche et 69 % auprès de ceux de droite", souligne Gaël Sliman, président de l'institut Odoxa.

Emmanuel Macron effraie moins les épargnants

62% des personnes interrogées pensent qu’une victoire d’Emmanuel Macron aurait un impact insignifiant ou positif sur leur épargne. Néanmoins, 38% pensent tout de même que l’élection de l’ex-occupant de Bercy aurait un effet négatif sur leurs rendements. Concernant Marine Le Pen, la crainte des épargnants augmente moins fortement mais elle est à un niveau plus élevée qu’Emmanuel Macron soit 63%. En effet, le programme de Marine Le Pen contient le retour au Franc qui selon 71% des personnes sondées auraient un impact négatif sur l’épargne.

Conclusion

Les électeurs de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron sont méfiants à l’encontre du champion du camp politique adverse y compris en matière d’épargne. En effet, les partisans d'En Marche pensent par exemple à 72 % qu'une victoire de Marine Le Pen aurait des conséquences négatives sur leur épargne.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides