Immobilier : un déséquilibre entre l’offre et la demande

Visa expert
paul busy
Par Paul Buzy
Le 28/11/2018

L’article « Immobilier : un déséquilibre entre l’offre et la demande » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

La 26ème édition de « l’observatoire du moral immobilier » s’inquiète d’une pénurie de logements à vendre. Sur huit ans, c’est la première fois que l’étude dénonce un décalage aussi fort entre l’offre et la demande. Si le niveau d’acheteurs est un record, le volume de vendeurs n’a jamais été aussi bas. En termes de chiffres, cela représente 3,5 millions de Français ayant un projet d'achat immobilier sur 12 mois, contre 2 millions de vendeurs. Cette situation défavorable aux acheteurs s’explique par une accumulation de report de projets d’achat au cours des derniers mois. Parmi ces reports, 76 % des futurs acquéreurs évoquent l’absence de biens correspondant à leurs attentes.

Et pourtant…

Si l’étude constate une pénurie de biens, la majorité des Français réalisent que c’est le moment d’acheter, d’autant plus que les taux d’intérêt restent très attractifs. En contradiction avec leurs soifs d’acquisition, le prix de l’immobilier qui a connu ces dernières années une hausse importante ne convient plus à une grande majorité d’entre eux. Ces derniers le jugent trop cher et parfois inaccessible (60 % d’entre eux dénoncent une hausse des prix irréaliste). Si la meilleure période pour acheter un bien immobilier se réalise lorsque les prix du logement sont au plus bas, il est difficile de connaître cet intervalle à l’avance. Ainsi, ce contexte général continue de soutenir les vendeurs, pourtant moins nombreux que les acheteurs.

Presque 1 vendeur pour 2 acheteurs

Sur le marché de l’immobilier, la concurrence est de plus en plus féroce ! Cette année, 7 % des Français souhaitent acquérir un logement. Seulement, ils ne sont que 4 % à désirer le vendre… Cet écart entre l’offre et la demande se creuse et atteint des sommets historiques (notamment dans les grandes villes comme Paris ou Bordeaux). Comme la plupart des marchés, l’immobilier est un secteur où le prix est principalement lié au rapport entre l’offre et la demande. Au cours des 6 derniers mois, 30% des Français constatent une amélioration financière. Cette statistique devrait soutenir la motivation des acheteurs, qui se montrent globalement patients et confiants.

Conclusion

Bien qu’il soit aujourd’hui difficile de trouver le bien immobilier parfait puis d’en assurer l’acquisition, les acheteurs conservent majoritairement leur optimisme. En fait, ces derniers misent sur le faible coût du prêt immobilier et sur l’évolution très progressive des taux d’emprunt dans les mois à venir.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Paul Buzy , Chef de projet patrimonial

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides