Wait

Assurance-vie en 2019 : Pourquoi et comment sécuriser une partie de ses gains pour le reste de l’année ?

En résumé :

La thématique du conseil de l’expert rédigé le mois dernier avait déjà pour objectif de recommander aux investisseurs exposés de désensibiliser leurs portefeuilles. Établi en tenant compte du contexte capricieux et excessivement volatil des marchés financiers, il avait pour but de sécuriser une partie des gains générés au premier trimestre et de faire face à tout retournement. Un conseil bien avisé puisqu’à travers ses tweets précipités la semaine dernière, le président des Etats-Unis a littéralement fait trembler les marchés.

En somme, Donald Trump a du bout des doigts diminué les performances acquises sur les portefeuilles toujours exposés au 31 avril. Guerre commerciale, publications trimestrielles, valorisations des marchés actions, Brexit, nombreuses sont les dates géopolitiques déterminantes pour le reste de l’année. Si cette correction donne de nouveaux points d'entrées aux investisseurs confiant, il demeure fondamental de faire réviser l’exposition de votre portefeuille par des professionnelles.

Pourquoi est-ce le moment ?

En 2019, pour booster la performance d’un contrat, le fonds euros de doit en aucun cas être le seul support d’investissement choisi. Si le rendement des fonds en euros enregistre une baisse continue depuis près de 20 ans, c’est parce que la conjoncture économique passée n’est plus comparable à celle d’aujourd’hui.

Après un premier trimestre très concluant sur le marché action dans un contexte pourtant précaire, les rendements générés ont engendré de bons rendements, très concluant à condition de s’immuniser contre tout retournement.

Prenons l’exemple d’un épargnant au profil équilibré ayant souscrit un capital de 10 000 euros au 01 janvier 2019. En représentant les performances réalisées sur les marchés financiers, le portefeuille a au 31 avril généré un rendement de 8% soit 800 euros d’intérêts cumulés au terme. Si l’investisseur décide de sécuriser une partie de son portefeuille, il va pouvoir arbitrer son portefeuille est diminuer l’exposition aux actions pour terminer l’année paisiblement. Si l’investisseur ne réagit pas, il aura perdu une partie non négligeable de son gain en seulement 2 semaines.

Pour ces raisons, un remodelage de votre portefeuille peut être fondamental et permettre aux investisseurs de passer un été plus paisible.

Pourquoi suivre ce conseil ?

En prenant à contre-pied la quasi-totalité des investisseurs, les récents tweets de Donald Trump démontrent parfaitement les raisons pour lesquels il est recommandé de suivre ce conseil. Lors de ses dernières interventions sur les marchés, le président a déclenché une correction réduisant aussitôt la hausse des marchés enregistrée depuis le début d'année.

L’année dernière, bien que les marchés financiers aient démarré l’année sur des chapeaux de roue, la crainte d’une récession à amenuisée les performances générées et engendrées de nombreuses pertes sur l’ensemble des classes d’actifs.

Conclusion

L’année dernière historise un millésime très mitigé pour la quasi-totalité des classes d’actifs mondiales. Avec une reprise très marquée depuis le mois de janvier, les marchés offrent pour le moment de meilleures conditions météorologiques. S’il demeure préférable de dégainer son parapluie avant qu’il pleuve, il est indispensable de préparer son portefeuille à toute tempête volatile.

Ne ratez rien de nos conseils !