SOFICA : comment opter pour une substantielle réduction d’impôt immédiate ?

Ecrit par : Paul Buzy

Chef de projet patrimonial

Vu 1875

fois

1 min

de temps de lecture

IL N'EST PAS TROP TARD !

Profitez de 48%* de réduction d’impôt avec la SOFICA Manon 11.
Il vous reste jusqu’au 27/12/2019 pour défiscaliser.

* Réduction immédiate de 8640€ maximum

Une SOFICA est une société dont l’objectif est de soutenir le financement de l'industrie cinématographique et audiovisuelle tel que des films, des séries télé ou des documentaires. Très encadrée par l’Autorité des Marchés Financiers, cette solution de défiscalisation représente une offre attractive mais assez limitée : les contribuables bénéficient de deux mois pour investir 63 M€ dans les 12 SOFICA agrées.

Une réduction d’impôt substantielle

En investissant dans une SOFICA, l’investisseur devient naturellement actionnaire d’une société anonyme. Outre le rendement annuel espéré (1,9 % en moyenne), l’intérêt principal de cette solution d’investissement demeure fiscal.

Un contribuable peut investir jusqu’à 25 % de son revenu net global pour un montant de réduction d’impôt plafonné à 8 640 € (plafond annuel de versement de 18 000 €) soit un maximum envisageable de 48 % de réduction d'impôts. En contrepartie, le souscripteur doit conserver ses parts cinq ans minimum.

Comment bénéficier de cette offre ?

Pour bénéficier de cette solution d’investissement, un intermédiaire est indispensable. D’abord parce qu’un professionnel sera à même de vous orienter vers les sociétés les plus rentables, mais aussi parce qu’investir directement dans une SOFICA n'est pas possible.

Le choix netinvestissement : la SOFICA Manon 11

Avant tout, cette SOFICA a été sélectionnée pour sa politique d’investissement. Chaque projet est soumis à un comité d’experts qui approuve la qualité artistique et le potentiel commercial de chaque projet. Le comité s’assure aussi d’une diversification filmographique en s’intéressant aux différentes catégories existantes.

Ce qui nous intéresse chez Manon 11, c’est aussi sa double casquette de revenus. D’une part, le profit est généré par l’exploitation (salles de cinéma, le marché vidéo DVD et sur demande, les ventes internationales, les droits de diffusion), d’autre part via la souscription au capital des sociétés de productions.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Paul Buzy, Chef de projet patrimonial

Avis des clients de Paul :

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Mon conseiller a été très clair dans ses explications et on a les tenants et aboutissants dès le départ. Placement évalué selon notre profil, pas de produit imposé seulement des orientations que l'on valide ou non. Je recommande."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-05-01 08:34:04 par Thomas B.
+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !