Warren Buffet investit (enfin) dans des fintechs

Visa expert
Anais Couraud
Par Anais Couraud
Le 16/11/2018

L’article « Warren Buffet investit (enfin) dans des fintechs » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

C’est un nouveau cap qui a été franchi par l’illustre Warren Buffet au cours de ce mois d’octobre. En effet, notre saint père investisseur a enfin donné sa bénédiction au monde de la technologie. Longtemps resté un fervent investisseur d’entreprises plus classiques comme Coca-Cola ou la banque American Express, l’octogénaire porte aujourd’hui sont regard sur les fintechs.

En réalité, M. Buffet avait déjà investi, en 2016, dans la 2ème plus grosse entreprise mondiale, en achetant 5% de son capital : Apple. Cette gracieuse participation est aujourd’hui estimée à plus de 50 milliards d’euros. Néanmoins, les choses s’accélèrent récemment pour son entreprise Berkshire Hathaway, puisque son dirigeant vient d’investir pas moins de 600 millions de dollars dans 2 fintechs. Largement guidé par ses 2 gestionnaires de portefeuille, Warren Buffet a ciblé 2 entreprises phares du paiement dans les pays émergents.

Un actionnariat qui en dit long

n peu plus tôt cet été, le 3ème homme le plus riche de la planète derrière Jeff Bezos (PDG d’Amazon) et Bill Gates (ex PDG de Microsoft), a investi la somme de 300 millions d’euros via son entreprise Berkshire Hathaway dans l’une des sociétés les plus prometteuses d’Inde. Cet important ticket a été versé à One97 qui est la maison mère de Paytm, elle-même spécialisée dans le paiement mobile. En investissant cette somme, l’octogénaire richissime acquière environ 4% du capital de l’entreprise dont la capitalisation s’élève aujourd’hui a plus de 10 milliards d’euros. Un choix bien mené qui lui fait rejoindre les côtés de 2 autres investisseurs prestigieux : le chinois Jack Ma (Alibaba) et le japonais Masayoshi Son (Soft Bank).

Warren Buffet, ne s’est pas cantonné à un seul investissement de ce type. Dernièrement, il s’est tourné vers un autre pays émergent : le Brésil. Non pas pour sa chaleur, mais pour une fintechs qui a le vent en poupe : StoneCo. Cette dernière est récemment rentrée sur l’indice boursier NASDAQ, dédié aux entreprises portant sur la technologie et l’innovation. Également, très prometteuse, StoneCo a vu son action bondir de 33% au cours du premier jour de sa cotation. Aujourd’hui, sa capitalisation atteint les 9 milliards de dollars.

Une diversification de son portefeuille

Ces investissements suivent 2 caractéristiques que Buffet privilégie : les 2 entreprises dominent leur marché local et opèrent dans un marché très régulé. Dans un soucis de diversification de son portefeuille d’investisseur de renom, Warren Buffet ouvre ses frontières aux fintechs considérées comme les entreprises de l’avenir. Généralement, l’octogénaire investissait la fortune de son entreprise dans des institutions bancaires comme Wells Fargo pour 23 milliards, Goldman Sachs avec presque 3 milliards de dollars ou encore Bank of America pour un montant de 18 milliards de dollars.

A plus ou moins grande échelle, la diversification d’un portefeuille reste la base d’un patrimoine solide.

Conclusion

Tous ces investissements sont le reflet d’un secteur en pleine phase de maturité. Les entreprises travaillant sur les moyens de paiement n’ont pas fini de regorger de bonnes surprises. L’expert de l’investissement dans la finance a donné le ton et tend vers un aspect plus disruptif de ce secteur.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides