Comment diversifier les placements de mon entreprise ?

Visa expert
Gaspard Treuil  avatar auteur
Par Gaspard Treuil
Vu 324 fois

L’article « » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

En chef(e) d’entreprise accompli(e), vous avez à cœur de gérer les finances de votre société de façon optimale. Cette gestion se doit d’être pour vous une manière de diversifier au mieux votre trésorerie, tout en répondant à des critères très précis : disponibilité des liquidités investies lorsque nécessaire, génération de revenus réguliers et facilement exploitables dans vos bilans et projections comptables, ainsi que la préservation et la valorisation de ces liquidités en anticipation de conditions futures parfois plus délicates.

Mais quelle solution choisir ? Vers quel produit s’orienter quand les seuls critères que vous avez pour gérer efficacement ces liquidités sont « rentabilité », « simplicité » et « stabilité » ? Il est important de savoir où vous mettez les pieds car non seulement un mauvais placement pourrait être un fardeau pour votre société et vos bilans sur les quelques années à venir, mais il peut également se retourner contre vous et venir mettre en péril votre activité principale.

Ensemble à travers ce guide, nous allons détailler les solutions auxquelles vous avez accès en tant que chef d’entreprise et qui vous permettront d’aborder plus facilement et sereinement l’emploi le plus qualitatif possible de vos liquidités et excédents de trésorerie.

Tout d’abord il vous faut définir plusieurs critères précis avant de vous orienter sur un produit en particulier, à savoir :

- Quel est votre objectif à atteindre ?
- En combien de temps souhaitez vous atteindre cet objectif ?
- Quel niveau de risque souhaitez vous introduire dans vos placements ?
- Quel est le montant des investissements que vous souhaitez réaliser ?

Une fois ces questions clarifiées de manière précise vous pourrez orienter vos recherches et actions sur l’un ou l’autre des axes listés ci-dessous :

Sommaire



1. Générer des revenus additionnels

Dans le vaste univers des placements financiers il se dégage deux axes bien distincts à travailler :

  • La génération de revenus complémentaires
  • La capitalisation des liquidités investies

Lorsque nous parlons de génération de revenus complémentaires pour votre société, il est bien entendu question de trouver un moyen d’obtenir des flux financiers entrant réguliers. Ces sommes viendront apporter de l’eau à votre moulin dans le cadre de projets d’investissements ou besoin de liquidités de manière régulière.

La question que vous êtes donc en droit de vous poser est la suivante :

Comment faire pour que mes placements soient bénéfiques à mon entreprise et me permette de générer un cash-flow régulier ?

La réponse à cette question se trouve dans le secteur de la « pierre papier » : l’immobilier locatif professionnel géré par des sociétés agissant au nom des associés investisseurs. Il s’agit là de SCPI.

Dans un cadre d’investisseur particulier, nous savons que les SCPI sont de fantastiques moyens d’obtenir des revenus complémentaires (retraite, rente régulière, etc.). Mais l’inconvénient de ce type de placement est qu’il vient peser sur la balance de fortune immobilière de son détenteur.


Le démembrement des parts de SCPI

Afin de comprendre l’intérêt des SCPI dans le cadre d’un placement de trésorerie d’entreprise, il est important de revenir à la base de l’investissement en SCPI.

Lorsqu’un investisseur particulier détient une part de SCPI, la valeur foncière de cette dernière vient alourdir sa base taxable à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Il était donc primordial de trouver une solution permettant de bénéficier des revenus réguliers sans avoir d’impact sur cette base d’IFI.

C’est là qu’entre en jeu le démembrement de ces parts de SCPI. On isole ainsi le nu-propriétaire de l’usufruitier (c’est-à-dire celui qui bénéficiera des revenus complémentaires).

Vous l’aurez compris, votre salut en tant que capitaine du navire qu’est votre société vient de cette possibilité de séparer la nue-propriété de l’usufruit de ces parts. Et donc d’investir uniquement dans l’usufruit de parts de SCPI.


Mais que m’apporte cette solution d’investissement ?

Tout simplement, la possibilité d’investir dans ces fameuses parts de SCPI avec :

  • Une décote sur la valeur initiale des parts : la possibilité d’investir dans ces fameuses parts de SCPI avec une décote d'environ 20% du prix de part sur un démembrement temporaire de 5 ans
  • Un cash-flow positif régulier : vous toucherez 100% du rendement des parts avec un rendement bien supérieur aux placements classiques
  • Un degré de précision qui permet de prévoir précisément les rentrées d'argent à reporter sur votre bilan comptable

Un exemple parle souvent mieux que des mots !

Nature du placement Achat de l'usufruit de SCPI pour 20% de leur valeur en pleine propriété (100 000€)
Montant investi 20 000€
Revenus annuels 5 000€/an (rendement de la SCPI: 5%)
Total des revenus sur 5 ans 25 000€
Valeur du capital en fin de période 0€ (l'usufruit est rendu au nu-propriétaire)
Gains net constatés 5 000€ (25 000€ - 20 000€)
Trésorerie disponible en fin de période 25 000€

Sur une opération d’achat d’usufruit de parts de SCPI pour 20% de leur valeur en pleine propriété (partons sur 100 000€ dans cet exemple), et avec une rentabilité de 5% sur la part, votre investissement aura rapporté à votre société 25 000€ en 5 ans.


Ce type d’investissement présente un avantage considérable si votre société est soumise à l’IS car la valeur de l’usufruit peut être amortie sur vos bilans comptables, et vient donc drastiquement réduire l’impact des revenus générés par ce placement.

Mais cette solution, bien que parfaite sur le papier, n’est pas sans inconvénient :

  • Le démembrement de parts de SCPI est une opération temporaire. A la fin de la durée de l’usufruit définie dans le contrat de souscription des parts, votre société « perd » les droits sur les parts.
  • Le rendement de ce type d’investissement n’est absolument pas garanti sur la durée (les loyers générés par ces SCPI peuvent varier en fonction de l’actualité économique). Vous devez donc être conscient que ces flux peuvent légèrement évoluer dans le temps, toute raison gardée bien entendu.

J'en profite



2. Capitalisation sur vos liquidités investies

Si la génération de revenus réguliers n’est pas votre objectif principal et que vous souhaitez pour votre entreprise uniquement miser sur une prise de valeur stable et régulière, la capitalisation est faite pour vous. Mais sur quel type de placement s’orienter pour réaliser cet objectif ?

  • Les contrats à terme (ou dépôts à terme) qui offrent l’avantage de proposer un rendement garanti mais très faible
  • Les contrats de capitalisation qui s’apparentent aux contrats d’assurance vie chez les particuliers, mais sont soumis à de sérieuses conditions d’éligibilité vis-à-vis de la fiscalité et peuvent donc ne pas être adaptés à votre structure

Coup d’œil sur les contrats à terme !

Un dépôt à terme, ou compte à terme est un placement financier à court ou moyen terme, qui présente l’avantage d’être rémunéré et surtout sécurisé. Une manne pour les entreprises souhaitant dynamiser une poche de cash disponible en anticipation d’un paiement d’IS (Impôt sur les Sociétés) à échéance 12 ou 24 mois. La rémunération et la durée du dépôt sont fixées dès la mise en place de ce placement.

Dans le cas d’une société souhaitant placer une partie de sa trésorerie sur ce type de solution, c’est une initiative qui semble pouvoir être facilement envisagée.

En revanche, il est important de noter aujourd’hui les dépôts à termes ne rémunèrent quasiment plus leurs investisseurs : 1% brut en moyenne, c’est loin de ce que peut proposer une SCPI comme nous l’avons vu plus haut !

Aujourd’hui et sous condition d’être bien accompagné, un chef d’entreprise peut facilement avoir accès à d’autres solutions avec des conditions de rémunération plus avantageuses, que nous allons détailler ci-dessous. Il s’agit des contrats de capitalisation.


J'en profite



Capitaliser sur le contrat de capitalisation !

Un contrat de capitalisation est un contrat d’assurance-vie adaptable et utilisable par les entreprises pour venir placer leur trésorerie résiduelle. Ce genre de contrat présente le gros avantage de pouvoir être totalement pensé et modelé en fonction de votre objectif d’investissement :

  • Un profil plus sécurisé et donc une allocation plutôt orientée vers des fonds euros avec lesquels vous pourrez envisager un rendement de l’ordre de 2% à 4%,
  • Un profil très opportuniste et donc plutôt orienté vers des placements en unités de comptes, vous offrant la possibilité de doper votre rentabilité, tout en prenant un peu plus de risque sur vos investissements.

Attention toutefois : les contrats de capitalisation peuvent ne pas être adaptés à votre situation ni votre fiscalité : des conditions d’éligibilité que nous avons évoquées plus haut dans ce guide s’appliqueront à votre société pour la mise en place d’un contrat de capitalisation : durée de placement, montant investi, etc. Il est PRIMORDIAL d’être accompagné (et bien conseillé) par votre chef de projet patrimonial avant de prendre votre décision, les conséquences financières pouvant être désastreuses pour votre société (frais de sortie, fiscalité, etc).

Pour conclure sur la partie capitalisation et valorisation des liquidités que vous avez à disposition en trésorerie, si vous ne deviez retenir que trois éléments importants mis à votre disposition pour dynamiser et diversifier votre épargne, ne gardez en tête que : SCPI, Contrats de Capitalisation et Dépôts à Terme.



Conclusion

Vous l’aurez compris tout au long de ce guide, lorsque l’on parle de solutions accessibles par les entreprises pour diversifier leur épargne et ainsi dynamiser l’emploi de leur trésorerie résiduelle, il existe trois grandes familles de produits. Chacune ayant sa spécificité et son lot d’avantages et d’inconvénients.

Toutefois, tout ceci ne s’arrête pas là : il est facile de dire qu’il existe presque autant de solutions d’investissements que de situations et de projets d’entreprises. Tous ces produits ont leur spécificité et conditions d’application ou d’accessibilité, et répondent à des besoins précis.

De plus, la fiscalité à laquelle est soumise votre entreprise ou structure pour laquelle vous recherchez des idées de placements sera tout aussi déterminante que les quatre critères listés en début d’article dans la sélection de vos produits.

Contrat de capitalisation, SCPI, DAT, CAT, Fonds Professionnels Spécialisés, Financement Participatif Immobilier, etc. Le monde de la gestion de trésorerie d’entreprise est un monde complexe, pour lequel le meilleur conseil que peut vous donner Netinvestissement serait de vous faire accompagner par votre chef de projet patrimonial dédié et indépendant, afin d’avoir l’assurance de réaliser et mettre en place les solutions les plus adaptées à VOTRE situation. Car comme dit l’adage « NetInvestissement », un investissement réussi, c’est un investissement qui comme un costume sur mesure, vous correspond à 100%.

Nos contenus
gratuits

+

Nos contenus gratuits

Profitez des conseils de nos experts

Newsletter E-books



À propos de l'auteur

Gaspard Treuil , Chef de projet patrimonial

Après un master obtenu à l’INSEEC spécialité finance, Gaspard intègre la société de gestion d'actif AXA IM à Paris en tant qu'ingénieur financier pendant 5 ans. Durant cette expérience, il est amené à définir et structurer des solutions d'investissements pour des grandes sociétés internationales. Sa volonté a ensuite été de mettre ses connaissances au service des particuliers. Grâce à son expérience il prend conscience que le secteur du conseil en gestion de patrimoine est en pleine mutation. C’est pourquoi, séduit par le modèle de netinvestissement, il décide de les rejoindre en juin 2018 en tant que chef de projet patrimonial.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Pourquoi et comment investir dans un FPS pour votre trésorerie d’entreprise ?
  • Trésorerie d'entreprise : pourquoi investir dans le Private Equity ?
  • Pourquoi et comment investir dans une SCPI pour votre trésorerie d’entreprise ?
  • Tout savoir sur la fiscalité en cas de cession d’entreprise
  • Calendrier fiscal 2019 des entreprises : toutes les dates à retenir pour les impôts
  • Vente d'entreprise : le régime d’apport-cession, outil d’optimisation fiscale
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

  • Placement de trésorerie d’entreprise : les solutions
  • Comment investir sa trésorerie dans un contexte de taux bas ?
  • Dirigeants d’entreprise : comment optimiser votre trésorerie ?
  • Le contrat de capitalisation, le placement pour optimiser la trésorerie d’Entreprise ?
  • Comment développer sa PME avec la trésorerie d’entreprise ?
  • La trésorerie de ma PME ne me rapporte rien : que faire ?
Voir tous nos guides