Comment développer sa PME avec la trésorerie d’entreprise ?

Visa expert
Franck Fargerelle avatar auteur
Par Franck Fargerelle
Vu 823 fois

L’article « Comment développer sa PME avec la trésorerie d’entreprise ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

La trésorerie d’entreprise n’est pas forcément vouée à dormir sur un compte courant en banque. Toute entreprise a intérêt, si sa capacité d’épargne le permet, à placer les excédents de trésorerie dont elle dispose dans des produits financiers.

En faisant le choix de placer plutôt que de conserver, vous pouvez ainsi dégager des produits financiers, améliorer votre rentabilité financière et développer votre entreprise.

Ceci marche très bien pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME), qui peuvent optimiser leur trésorerie afin qu’elle rapporte plus. Voyons tout ceci plus en détails.

Sommaire


1. Qu’est-ce qu’une bonne gestion de la trésorerie ?

Bien gérer une entreprise passe par une bonne gestion de sa trésorerie. Or, encore beaucoup d’entreprises aujourd’hui ne placent pas leur trésorerie et la laisse dormir sur un compte courant bancaire alors que celui-ci ne rapporte rien.

En plaçant les liquidités excédentaires, vous pouvez percevoir un revenu tiré de votre investissement, améliorer vos résultats financiers et faire fructifier votre épargne. Alors pourquoi passer à côté et ne pas en profiter ?

Bien gérer sa trésorerie implique 2 choses :

  1. Disposer d’une trésorerie suffisante pour pouvoir faire face à ses engagements financiers : il s’agit du Besoins en Fonds de Roulement (BFR), correspondant aux liquidités nécessaires au cycle d’exploitation de l’entreprise
  2. Placer les excédents de trésorerie afin de les faire fructifier : s’il reste des liquidités supplémentaires après avoir financé le BFR, celles-ci vont pouvoir être placées à court-terme, moyen-terme ou long-terme afin de générer des intérêts. Le choix des placements financiers va dépendre de plusieurs critères :

    • La durée du placement : l’horizon de placement va être défini selon les besoins financiers de votre entreprise.

      Si vous pensez ne pas avoir besoin de la trésorerie excédentaire dans un avenir proche, vous pouvez réaliser un placement de court terme. A l’inverse, si vous pensez que la trésorerie excédentaire dont vous disposez ne sera pas sollicitée avant un long moment, vous pouvez réaliser un placement de moyen terme ou de long terme

      Notre conseil
      Le rendement dépend en partie de l’horizon de placement. Nous vous recommandons donc d’opter pour un placement de long terme afin de dégager des revenus plus élevés et faire fructifier votre trésorerie. Mais sachez que, pour tout horizon de placement, vous avez le choix parmi une multitude de solutions.

      Pour vous aider dans ce choix, nous vous conseillons de contacter l’un de nos experts Netinvestissement Entreprise afin de connaître les meilleurs placements correspondant à vos besoins.

    • Le montant du placement : le montant du placement correspond à la part de votre trésorerie excédentaire que vous souhaitez placer.

      Il est évident que les intérêts que vous percevrez seront d’autant plus élevés que le montant de votre placement est important.

      Notre conseil
      Un montant minimum peut être exigé pour souscrire certains produits de placement financier. Nous vous recommandons de contacter l’un de nos conseillers Netinvestissement Entreprise fin de connaître le montant du ticket d’entrée et choisir les meilleures solutions adaptées à votre budget.

    • La disponibilité des fonds : le choix des solutions de placement va dépendre des modalités de placement fixées par le produit. Si vous pensez ne jamais avoir besoin de retirer la trésorerie placée, vous pouvez opter pour un placement financier dans lequel les sommes investies sont bloquées pendant une certaine durée (la durée de blocage dépend du produit).

      A l’inverse, si vous souhaitez être libre de récupérer votre trésorerie à n’importe quel moment, vous pouvez faire le choix d’un placement financier dans lequel les sommes investies sont immédiatement disponibles

      Notre conseil
      Si vous pouvez vous le permettre, privilégiez les placements financiers dans lesquels les sommes investies sont indisponibles et bloquées pendant une certaine durée car le rendement que vous pourrez percevoir de votre investissement peut être plus important.

    • Le couple rendement/risque : le choix des placements financiers va dépendre de votre aversion au risque, c’est-à-dire du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, et du rendement que vous espérez de votre placement.

      Le rendement et le risque sont positivement corrélés : plus vous acceptez de prendre des risques et plus le rendement que vous pouvez espérer sera élevé. Inversement, si vous n’êtes pas prêt à prendre de risques, alors le rendement que vous percevrez sera plus faible

      Notre conseil
      La meilleure façon d’atténuer les risques est de diversifier votre portefeuille d’investissement.

      En combinant des placements peu risqués avec des placements plus risqués, vous pouvez ainsi mutualiser les risques et diminuer la volatilité de votre portefeuille. Contactez l’un de nos experts afin de connaître les meilleures solutions en placements financiers qui vont vous permettre de diversifier votre portefeuille et d’obtenir le couple rendement/risque que vous souhaitez.

    • Les statuts de l’entreprise : les statuts de votre entreprise peuvent interdire le placement de la trésorerie sur certains produits financiers notamment lorsqu’ils sont risqués, non-nécessaires à l’activité de l’entreprise ou utilisés à des fins de spéculation.

La trésorerie est dite optimale lorsqu’elle est proche de zéro, autrement dit lorsque l’argent disponible et dormant sur le compte courant en banque est presque nul après le financement du BFR et le placement de l’excédent de trésorerie.


2. Où placer sa trésorerie excédentaire ?

Après avoir défini les objectifs et les besoins de votre entreprise, il convient de choisir parmi les diverses solutions de placement qui existent, celles qui sont les plus adaptés à votre situation.


3. Les comptes à terme (CAT) ou dépôts à terme (DAT)

Dans le cadre d’un compte à terme ou d’un dépôt à terme, votre trésorerie excédentaire est placée sur un compte spécial rémunéré pendant une durée de 3 mois, 6 mois, 1 an, 2 ans ou plus.

Les avantages
  • Les sommes sont immédiatement disponibles et peuvent être retirées intégralement à tout moment.
  • Vous avez une garantie absolue du capital : à l’échéance, vous récupérerez votre capital initialement investi ainsi que les intérêts accumulés sur le contrat.
Les inconvénients
  • Le taux d’intérêt est faible. Il est fixé dès le départ dans le contrat et dépend de la durée de placement : il est en moyenne de 0,5% pour une durée de 3 mois, de 0,6% pour une durée de 1 an, de 1,8% pour une durée de 2 ans et de 2,1% pour une durée de 3 ans.
  • Le ticket d’entrée est de 1 000€.


Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

4. Les SICAV Monétaires

Dans le cadre d’une SICAV monétaire, vous investissez et prenez une participation dans une société d’investissement.

Les avantages
  • Les fonds sont immédiatement disponibles et peuvent être retirés à tout moment.
  • Il s’agit du placement le plus liquide.
Les inconvénients
  • Il s’agit du placement qui rapporte le moins, avec un taux de rendement annuel inférieur à 1%.

Les comptes à terme, dépôts à terme et les SICAV monétaires sont des produits bancaires offrant les plus faibles rendements du marché. Il existe plusieurs raisons à cela : ce sont des placements de court-terme, qui sont sans-risques offrant une garantie totale du capital et qui dépendent des taux d’intérêts actuellement pratiqués par les banques.

Il est donc préférable de se tourner vers des produits de placement autres que monétaires afin de faire fructifier votre trésorerie et faire qu’elle vous rapporte plus.


5. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)

dans le cadre d’une Société Civile de Placement Immobilier, vous achetez des parts de la société en échange d’un revenu régulier et relativement stable pendant une durée de 5 ans ou 10 ans.

Les avantages
  • Il s’agit d’un placement qui bénéficie de la solidité et de la profondeur du marché immobilier.
  • Le taux de rendement est attractif et peut aller jusqu’à 4 ou 5% avec un minimum de risques.
Les inconvénients
  • Le montant minimum requis est de 20 000€.
  • Les sommes placées sont bloquées pendant toute la durée du placement.

6. Les contrats de capitalisation

Le contrat de capitalisation correspond à une assurance-vie destinée aux entreprises.

Les avantages
  • Les sommes placées peuvent être immédiatement disponibles selon le support choisi.
  • Ce sont des contrats souples car ils peuvent être modulés selon votre profil d’investisseur et la performance recherchée.
Les inconvénients
  • Un ticket d’entrée est exigé. Son montant varie selon l’assureur.

7. Les certificats de dépôt négociables

Dans le cadre des certificats de dépôt négociables, vous investissez dans des titres de créances négociables pour une durée comprise entre 1 jour et 1 an ou supérieure à 1 an.

Les avantages
  • Ce sont des placements sûrs avec une rémunération attractive. Toutefois, les placements offrant les meilleurs rendements restent ceux dont l’horizon de placement est à long-terme.
Les inconvénients
  • Le montant minimum requis est de 150 000€.

8. Le crowdfunding

Dans le cadre du crowdfunding, vous financez les projets d’autres entreprises en échange d’un taux d’intérêt sur le montant prêté pouvant aller de 5% à 10% par an.

Les avantages
  • Il s’agit d’un placement rentable offrant un taux de rendement attractif.
  • C’est une solution accessible à court terme, moyen terme et long-terme.
Les inconvénients
  • Il s’agit d’un placement risqué, notamment si l’entreprise emprunteuse fait faillite.
  • Les titres ne sont pas liquides et ne peuvent pas être revendus sur un marché secondaire. Nous vous conseillons donc de miser sur la diversification de vos placements et de privilégier les entreprises matures afin de limiter les risques.

9. Les fonds professionnels spécialisés

Dans le cadre des Fonds Professionnels Spécialisés (FPS), vous pouvez investir dans plusieurs secteurs diversifiés dont l’immobilier non côté.

Les avantages
  • Les rendements offerts sont bien supérieurs aux produits de placement classiques.
Les inconvénients
  • Cet investissement n’est possible qu’à partir de 100 000€.
  • Le capital n’est pas garanti et les actifs ne sont pas liquides.

10. Les fonds structurés

Dans le cadre des fonds structurés, vous investissez dans des produits sur-mesure adaptés à votre profil d’investisseur (en matière de risque et de rendement espéré). Vous pouvez par exemple placer votre trésorerie d’entreprise sur des produits non-risqués avec une garantie du capital ou sur des produits plus risqués vous offrant un rendement plus élevé.

Comme il s’agit d’une solution de placement complexe, nous vous conseillons de contacter nos conseillers Netinvestissement Entreprise afin de choisir le meilleur placement.


Conclusion

Bien gérer son entreprise passe par une bonne gestion de sa trésorerie. Au lieu de laisser la trésorerie excédentaire dormir sur un compte courant en banque, il est plus rentable financièrement de la placer sur des produits financiers. En effet, en plaçant ces liquidités, vous pourrez percevoir des intérêts afin de faire fructifier votre épargne, améliorer vos résultats financiers et développer votre entreprise.

Les solutions de placements financiers sont nombreuses et variées mais avant d’opérer un choix, vous devez bien définir les besoins et les objectifs de votre entreprise. Vous trouverez forcément un produit qui répond à vos attentes en matière de rendement, de risque et d’horizon de placement.

Pour vous guider dans le choix des placements et obtenir des conseils personnalisés, nous vous recommandons de contacter l’un de nos experts en trésorerie d’entreprise car l’optimisation de la trésorerie n’est pas une tâche facile mais s’avère primordiale pour votre entreprise.

À propos de l'auteur

Franck Fargerelle , Directeur Stratégie entreprise

Franck Fargerelle débute sa carrière dans le secteur immobilier à la fin des années 90. En 2000, il intègre la Banque Cortal Consors en tant que conseiller financier avant d’occuper le poste de Directeur Commercial. En 2006, il intègre Fidelity AM, la plus importante société de gestion de fonds indépendante au monde où il y entre en tant que Directeur Associé sur le marché Français spécialisé dans la distribution de fonds d’investissements. En parallèle, Franck est également chargé d’enseignement à Science-politique. Après 10 ans passés chez Fidelity il décide de rejoindre Netinvestissement en s’y associant afin d’y créer l’entité Corporate par le biais de Netinvestissement Entreprise.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Pourquoi et comment investir dans un FPS pour votre trésorerie d’entreprise ?
  • Trésorerie d'entreprise : pourquoi investir dans le Private Equity ?
  • Pourquoi et comment investir dans une SCPI pour votre trésorerie d’entreprise ?
  • Tout savoir sur la fiscalité en cas de cession d’entreprise
  • Calendrier fiscal 2019 des entreprises : toutes les dates à retenir pour les impôts
  • Vente d'entreprise : le régime d’apport-cession, outil d’optimisation fiscale
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

  • Placement de trésorerie d’entreprise : les solutions
  • Comment investir sa trésorerie dans un contexte de taux bas ?
  • Dirigeants d’entreprise : comment optimiser votre trésorerie ?
  • Le contrat de capitalisation, le placement pour optimiser la trésorerie d’Entreprise ?
  • Calendrier fiscal 2019 des entreprises : toutes les dates à retenir pour les impôts
  • La trésorerie de ma PME ne me rapporte rien : que faire ?
Voir tous nos guides