Arbitrez votre contrat avant l’été

Visa expert
avatar
Par Stéphane van Huffel
Vu 229 fois

L’article « Arbitrez votre contrat avant l’été » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Gagner son pain n’intéresse plus grand monde, c’est garder son gain qui compte.

Jacques Sternberg, Journaliste et réalisateur belge

Contexte

Nombreux sont les investisseurs qui se demandent s’il est nécessaire d’opter pour un arbitrage global de leurs portefeuilles avant le grand départ en vacances. La mauvaise expérience des épargnants avec l’arrivé de la crise financière durant l’été 2007 laisse de mauvais souvenir de vacances et peut inciter un grand nombre d’entre eux à s’interroger.

Comment arbitrer son portefeuille ? Est-il nécessaire de protéger ses plus-values ? Comment gérer son patrimoine ? Quelles sont les tendances de marché actuels ? Tant de questions auquelles votre contrat d’assurance-vie multisupport apportera incontestablement des solutions pragmatiques.

Fonction de votre horizon de placement et de votre profil d’investisseur, ce produit adéquat présente l’avantage de mieux sécuriser les gains générés sur le fonds en euro sans impact fiscal durant les périodes estivales.

Ainsi, il est conseillé d’arbitrer son portefeuille en orientant une partie des gains générés dans l’année vers des fonds plus prudents ou de passer des ordres de précautions contre le risque de baisse. Dans cette phase, le choix du support en fonds euro est important car il peut représenter une bonne solution d’attente.

Pourquoi est-ce le moment ?

En période de vacances, les actionnaires individuels n’ont pas forcément le temps, l’envie ou les outils nécessaires pour assurer le suivi de leurs portefeuilles. En cas de plus-value importante, il est conseillé de faire attention à ne pas s’endormir sur ses gains.

Pour ceux qui auraient réalisé des bénéfices élevés jusqu’à aujourd’hui, se prémunir d’un risque de baisse en été peut être raisonnable. Les années précédentes montrent que certains événements peuvent se produire à la veille de l’été (crise des subprimes, crise des dettes publiques…).

Si on compte quasiment autant d’été haussier que d’été baissiers, cette période reste relativement plus volatile. C’est pourquoi, en cas de départ en vacances, il faut s’assurer que votre patrimoine soit en cohérence avec vos convictions et le suivi de vous y assurez.

Pourquoi suivre ce conseil ?

Suivre ce conseil vous permettra de redistribuer l'épargne présente dans votre contrat en fonction de vos persuasions. Si un arbitrage vous permet de saisir les opportunités qui pourront se présenter sur les marchés, il faut également savoir sécuriser les gains générés au fil de l’eau et en conserver l’adéquation avec votre profil d’investisseur. Une fois votre décision prise et l’arbitrage réalisé si nécessaire, il ne vous restera plus qu’à penser à acheter de la crème solaire.

Conclusion

Selon les gains générés jusqu’ici et le suivi que vous attribuerez à votre épargne cet été, veillez à ce que vos choix soient en adéquation avec vos placements. Certains placements sont plus volatiles que d’autres et demandent plus de suivi. De plus, en cas de gains et afin de conserver la répartition initiale de votre investissement, veillez à arbitrer régulièrement vos fonds vers des supports adéquats. Toutefois, si votre portefeuille est déjà en harmonie avec vos attentes, un arbitrage n’est pas nécessaire.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Investissez dans l’immobilier hors IFI : une solution pour les patrimoines immobiliers importants, mais pas seulement
  • Assurance-vie en 2019 : Pourquoi et comment sécuriser une partie de ses gains pour le reste de l’année ?
  • Année 2019 : Pourquoi et comment adapter son portefeuille aux conditions de marché ?
  • Ouvrez (ou transférez) un PEA
  • Pour réduire vos impôts, pensez aux SCPI Malraux
  • Investissez dans la finance responsable
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides