Optez pour la SCPI Déficit Foncier

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 869 fois

Pour ce dernier conseil de l’expert de l’année, nous avons choisi de « revenir aux fondamentaux », juste avant la fin de l’année et rappeler à celles et ceux parmi vous qui ont des revenus fonciers positifs et sur lesquels ils devront donc, s’ils ne font rien, payer la « double peine » fiscale en 2015, à savoir l’IRPP + la CSG/CRDS. Pour y remédier, optez pour la SCPI Déficit Foncier

investir-scpi

Pourquoi est ce le moment ?

C’est le moment pour deux raisons : tout d’abord parce que la souscription de parts de SCPI est immédiate et c’est la date de souscription qui atteste pour l’administration fiscale. Ainsi, si vous achetez des parts de SCPI de Déficit Foncier avant le 31/12 (attention à vous laisser quelques jours pour les délais de traitement administratifs tout de même) vous pourrez bénéficier dès 2015 sur vos revenus fonciers 2014 de la déduction de l’enveloppe de travaux prévue dans la SCPI. Pas de délai, pas de carence.

D’autre part car si vous n’avez encore rien fait pour réduire, optimiser ou annihiler vos impôts fonciers c’est le seul produit qui vous permette encore de le faire

Pourquoi suivre ce conseil ?

Les travaux déductibles de revenus fonciers positifs rentrent dans ce que l’on appelle le droit commun. En d’autres termes, la déduction n’est pas soumise au plafonnement des niches fiscales. Cela signifie que l’on peut en théorie agir sur la totalité de votre résultat foncier, quel qu’en soit le montant. Pour défiscaliser très efficacement un résultat foncier, il n’y a donc rien de plus efficace.

De plus, si vous lisez ce conseil de l’expert, c’est que nous sommes dans la dernière semaine de décembre 2014 et qu’il ne vous reste plus que quelques jours pour agir.

De manière plus générale, les SCPI, qu’elles soient fiscales ou de rendement, offrent une mutualisation et une meilleure répartition du risque grâce à la taille de l’actif immobilier qui la compose. Vous n’êtes ainsi pas « exposé(e) » sur un seul bien immobilier, mais sur une multitude de biens, répartis sur le territoire, principalement en IDF et dans les centres villes des principales villes de France. De plus, la SCPI est un support d’investissement particulièrement bien adapté aux investisseurs qui ne veulent justement plus gérer leur parc immobilier, et les nombreux problèmes qui vont avec (le locataire qui vous appelle régulièrement etc).

Comment mettre ce conseil en application ?

Pour sousrire à des parts de SCPI, vous devez passer par un CIF (conseil en investissement financier) dument habilité à vous les proposer. Un conseiller en gestion de patrimoine saura vous accompagner, mais veillez bien à ce qu’il soit indépendant et à ce que la SCPI qu’il vous propose soit réellement adaptée à vous et non pas imposée par sa direction.

Netinvestissement.fr vous propose cette SCPI Déficit Foncier, éligible 2014, et souscriptible jusqu’à la fin de l’année.

Conclusion

Si vous voulez agir sur la double imposition qui affectera vos revenus fonciers l’année prochaine (IR+CSG/CRDS), alors la SCPI Déficit foncier saura vous apporter la solution. Sachez toutefois qu’à cette période de l’année, la souscription ne peut évidemment se faire qu’en paiement comptant et non pas à crédit, délais obligent.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides