Contrat de Capitalisation

Ce qu'il faut retenir

  • Permet de limiter son assiette d’imposition à l’ISF
  • Contrat transmissible à ses ayants droits
  • Fiscalité avantageuse
  • Excellent support de transmission à ses enfants sans imposition (soumis à un plafond)

Les conseils de net-investissement

  • COMPAREZ AVANT DE VOUS LANCER. Nous ne le dirons jamais assez, ne souscrivez pas au 1er contrat de capitalisation que l’on vous propose et assurez vous que ce contrat vous soit adapté.
  • Soyez attentifs aux trois points suivants : performance du fond euro, frais du contrat, options de gestion.
  • Optez pour une « architecture ouverte ». Les options d’allocations de type « sécuritaire, équilibré ou dynamique » sont souvent trop restrictives, un contrat de capitalisation se construit sur-mesure.
  • Ne laissez pas votre contrat « prendre la poussière ». Il doit être suivi, mis à jour, arbitré. N’hésitez pas à vous faire suivre et conseiller par un professionnel du conseil en gestion de patrimoine indépendant.

Accédez à tous nos produits

Un contrat de capitalisation ressemble à s'y méprendre à une assurance vie. Le choix des supports est identique (fonds euro, fonds OPCVM, SCPI etc), et bénéficie du même régime fiscal que sa sœur l’assurance-vie.

La principale différence tient dans la fiscalité applicable en cas de décès : les sommes versées sur un contrat de capitalisation reviennent, à ce moment, dans la succession du souscripteur.

Si vous êtes redevable de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ; le contrat de capitalisation s’avère être un choix de support judicieux.

Pour de plus amples informations relatives au fonctionnement, à la fiscalité ou aux particularités liées au contrat de capitalisation ou bon de capitalisation, nous vous invitons à visiter la page assurance vie

J'en profite

Vos coordonnées

Nos conseillers sont disponibles

Du lundi au vendredi
de 9h à 19h

N° Azur : 0811 620 730

Direct tchat

Connectez-vous