Comparatif PEA Assurance - PEA Bancaire

Visa expert

L’article « Comparatif PEA Assurance - PEA Bancaire » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 4991 fois

Vous souhaitez investir sur les marchés, diversifier vos placements financiers ou encore « boursicoter » ? Le PEA (Plan d'Epargne en Actions) est le contrat qu'il vous faut. En effet, le PEA permet d'acheter et de vendre des actions ou des OPCVM et ce en toute liberté. De plus, le PEA offre de réels avantages, notamment fiscaux puisque les plus values générées sont exonérées d'impôt au-delà de 5 ans de détention.


Pour autant, il est important de bien faire la distinction entre un PEA bancaire et un PEA Assurance. Cet article vous aidera à mieux vous y retrouver.

Les avantages du PEA Assurance par rapport au PEA Bancaire

Une option qui permet de sécuriser ses plus-values

Le PEA bancaire demande une gestion rigoureuse et un suivi régulier afin de retirer au bon moment les plus-values réalisées.

La Gestion Attentive accessible dans le cadre de certains contrats de PEA permet de sécuriser automatiquement les plus-values chaque semaine, et de les mettre à l'abri sur un support financier plus sécurisé que l'ensemble des fonds éligibles au PEA. Vous profitez ainsi pleinement des hausses des marchés en évitant les fortes chutes des cours.

La possibilité de demander une avance

Le PEA bancaire bloque l'argent du souscripteur pendant toute la durée du contrat. En cas de besoin, il est impossible de retirer ses capitaux sans être pénalisé. Certains contrats vous permettent de demander des avances d'argent sans pénaliser la rentabilité de votre contrat.

Des frais allégés avec le PEA Assurance

Un PEA bancaire demande le paiement de droits de garde et de frais d'entrée au moment d'un investissement ou d'un arbitrage sur les OPCVM.


Certains contrats de PEA ne facturent pas ce type de frais. Vous règlez simplement des frais d'entrée (0.5 à 4.75% selon les contrats) quand vous effectuez des versements et des frais de gestion annuels peu élevés (généralement de 1% forfaitaires).

La simplicité du PEA Assurance

Les versements que vous effectuez sur votre PEA sont immédiatement investis dans le contrat, contrairement à la version traditionnelle qui vous impose de gérer un compte titres et compte espèces associé.

Un avantage ISF

Si vous êtes assujetti à l'ISF, vous déclarez votre PEA Capi uniquement pour sa valeur nominale à la souscription, alors qu'il devrait être déclarer pour sa valeur atteinte au 31/12 de chaque année pour un PEA bancaire.

Transfert de PEA

Si vous êtes déjà titulaire d'un PEA dans un autre établissement (banque ou assurance), vous pouvez le transférer dans n'importe quel autre établissement en conservant son antériorité fiscale.


Les transferts de PEA sont possibles à tout moment de la vie du contrat, même au terme. Ils doivent être accompagnés d'un certificat d'identification. Le transfert doit porter sur l'intégralité du plan (sommes versées depuis l'origine + plus-values) et il est fiscalement exonéré. Le transfert n'engendre aucune fiscalité.

Conclusion

Si vous souhaitez être très actif sur les marchés et que vous avez la possibilité de suivre la Bourse continuellement, le PEA bancaire est la solution qui s'avèrera la mieux adaptée.


Si en revanche, vous avez une vision plus longue et que vous ne souhaitez pas vous occuper de la gestion quotidienne de votre contrat, le PEA Assurance est alors le contrat qu'il vous faut.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides