Est-il nécessaire de comprendre son investissement en bourse ?

Visa expert

L’article « Est-il nécessaire de comprendre son investissement en bourse ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Adrien Dumarty - Vu 275 fois

Les 10 erreurs à éviter lors d'un investissement boursier [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Comment réussir son investissement boursier ?

Face à un environnement macro-économique favorable ayant conduit à un rebond marqué des principaux indices boursiers au cours des derniers mois, nombreux sont les investisseurs à privilégier l’investissement via des fonds financiers en vue de dynamiser davantage leur capital financier existant.

S’il apparaît de bonne augure d’accentuer son exposition aux marchés boursiers afin de profiter du fort potentiel de performance de ces derniers et ainsi accroitre le niveau de rentabilité de son allocation d’actifs, la bonne compréhension de cet investissement est nécessaire afin de garder une parfaite maîtrise de son portefeuille financier.

Parmi les différents modes d’investissement en bourse existants (PEA, Assurance vie, Compte Titre), nous concentrerons notre intérêt sur l’investissement indirect via des supports tels que le contrat d’assurance vie et le PEA où certaines règles se doivent d’être respectées.

Sommaire

1. Définir son profil d’investisseur

Avant même d’envisager un investissement sur les marchés boursiers via des supports en unités de compte, il est primordial d’établir conjointement avec votre conseiller en gestion de patrimoine votre profil d’investisseur afin de s’assurer de la parfaite adéquation entre la solution d’investissement sélectionnée et votre situation professionnelle, patrimoniale et vos objectifs.

La définition de ce profil passera dans un premier temps par la réalisation d’un audit de votre situation, c’est-à-dire d’une photographie faite par votre conseiller de votre patrimoine financier et immobilier, ainsi que de votre situation matrimoniale.

Une fois cette étape réalisée, il conviendra de définir vos différents objectifs à court/moyen/long terme ainsi que vos attentes. En effet, cette étape conditionnera notamment la durée d’investissement recommandée. Plus précisément, cette dernière sera différente si vous avez pour objectif d’investissement d’acheter votre résidence principale ou de préparer votre retraite.

Il conviendra par la suite de définir votre profil risque, c’est-à-dire le degré de risque que vous êtes prêt à prendre dans le cadre de votre investissement. La définition de ce profil passera notamment par l’analyse de votre niveau de connaissance des différents mécanismes boursiers et des différents supports d’investissement.

2. Privilégier la diversification de ses actifs

Une fois votre profil d’investisseur et votre profil risque définis, il conviendra de définir l’allocation d’actifs la plus adéquate à mettre en place au sein du support sélectionné. Nous prendrons l’exemple ici de la sélection d’un investissement sur les marchés boursiers via un contrat d’assurance vie multisupports. Ce dernier répondant pour l’essentiel à des objectifs de dynamisation d’un patrimoine financier existant et de préparation à la retraite.

Lors de la définition de l’allocation d’actifs, il est primordial de comprendre pleinement les tenants et les aboutissants de l’investissement en bourse via des supports en unités de compte. Cette compréhension est nécessaire afin de pouvoir sélectionner, conjointement avec votre conseiller en gestion de patrimoine, les fonds les plus à mêmes de répondre à vos objectifs de performance et de disponibilité du capital.

Selon les supports sélectionnés, les durées d’investissement recommandées vont varier. Il est important de garder à l’esprit que plus un fonds dispose d’un potentiel de performance important (comme cela va être le cas des fonds financiers investis sur les marchés actions européens ou internationaux par exemple), plus la durée d’investissement recommandée va être longue en raison du niveau de risque de ce dernier.

Ainsi, il est primordial de combiner des fonds ayant des politiques et des champs d’investissements différents et complémentaires afin de créer une allocation d’actifs adaptée à vos attentes en matière de couloir de performance et de durée.


Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

3. Garder une parfaite maîtrise de son niveau de risque

La bonne connaissance des supports d’investissement sélectionnés vous permettra également d’avoir pleinement conscience du niveau de risque inhérent à l’allocation d’actifs préalablement définie. En effet, la concentration de fonds financiers relevant d’une même catégorie peut venir créer un fort déséquilibre au sein de votre portefeuille et ainsi impacter le niveau de performance de ce dernier suivant les cycles de marchés.

Les marchés boursiers étant à même de subir des phases de fortes fluctuations financières sur fond de crises économiques ou politiques comme cela a été le cas au cours des années précédentes (Brexit, Récession Chinoise, Référendum Italien, Elections Américaines et Françaises), il est important d’anticiper la survenance de ces dernières en se constituant une allocation d’actifs à la fois flexible et réactive.

A cette fin, il est important de connaître les différentes catégories d’unités de compte ainsi que les stratégies et politiques d’investissement de ces dernières afin de les associer et se constituer un portefeuille financier capable de maintenir un niveau de performance correspondant aux objectifs définis préalablement indépendamment du cycle boursier dans lequel nous nous trouvons.

Par exemple, il peut être judicieux de combiner des fonds purement actions avec des fonds à dominante obligataire dans la mesure où leurs marchés sous-jacents sont décorrélés, c’est-à-dire qu’ils peuvent être à même d’évoluer indépendamment l’un de l’autre. Cela peut par conséquent permettre au portefeuille d’actifs de générer de la performance, même en cas de baisse des marchés actions puisque les marchés obligataires pourront potentiellement prendre le relai et inversement.

Les fonds dits diversifiés peuvent également avoir un rôle important au sein de l’allocation d’actifs en raison de leur champ d’investissement large. Plus précisément, la majorité de ces fonds n’ayant aucune contrainte d’investissement, que ce soit en termes de zones géographiques, de secteurs ou encore de classes d’actifs, ils disposent d'un fort niveau d’adaptation aux différentes phases de marchés.

4. Garder une parfaite maîtrise de son niveau de risque

Une fois le support d’investissement sélectionné et l’allocation d’actifs définie, il demeure important de suivre l’évolution de son portefeuille financier. Comme évoqué plus haut, l’environnement macro-économique évoluant au fil des mois et des années, il convient de s’assurer que les fonds choisis initialement restent cohérents avec les éventuelles mutations de marchés.

Le rôle de votre conseiller apparaît ici comme primordial puisque par le biais d’alertes financières, ce dernier va pouvoir suivre avec précisions l’évolution des différents fonds constituant votre allocation d’actifs et ainsi, soit procéder à des arbitrages en vue d’encaisser les plus-values réalisées par un fonds, soit procéder au remplacement d’un fonds en raison d’une inadéquation de ce dernier au contexte des marchés.


Conclusion

En conclusion, dans le cadre d’un investissement réalisé par le biais d’unités de compte, il est important de comprendre les stratégies et politiques d’investissement des différentes catégories de fonds financiers en vue de définir une allocation d’actifs en parfaite adéquation avec vos objectifs et attentes.

A cette fin, nous vous conseillons de vous rapprocher de notre équipe de conseillers en gestion de patrimoine, ces derniers étant à même de vous accompagner dans la définition de votre profil d’investisseur et dans la construction de votre portefeuille financier.

J'en profite


À propos de l'auteur

Adrien Dumarty , Responsable Allocation financière

Diplômé d’une licence de droit et d’un master de gestion de patrimoine de l’université de Bordeaux, Adrien Dumarty rejoint dès la fin de ses études le cabinet Bordelais du groupe Wast and Van. La formation qu’il reçoit et son sens de l’entreprenariat le conduisent rapidement à prolonger sa collaboration avec le groupe en qualité d’analyste financier. La qualité de son travail et de son expertise l’amène à évoluer rapidement vers le poste de responsable Middle Office de la division Finance du Groupe pour les cabinets et pour le site Netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides