2014 : quelles alternatives au Livret A ?

Visa expert

L’article « 2014 : quelles alternatives au Livret A ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 5199 fois

Alors qu’il en était question il y a encore quelques jours, le Ministre des finances Pierre Moscovici a tenu à nous faire savoir qu’il était « très attentif au pouvoir d’achat des ménages » et qu’à ce titre il repoussait pour l’instant l’idée de procéder à une nouvelle baisse du rendement du livret A.

Nous voilà bien rassurés !! Il faut dire qu’avec un rendement actuel à 1,25%, les livrets surfent avec l’inflation atone de l’année passée.

Aussi, pour celles et ceux qui en ont marre de laisser leur épargne dormir et prendre la poussière, nous vous proposons un échantillon de quelques alternatives à votre livret et autre LDD.

livret-argent

L’année vient à peine de commencer que nous recevons déjà des centaines de demandes de prospects et clients à la recherche de produits alternatifs et surtout plus performants que leur livret A actuel. Il faut savoir que les livrets d’épargne sont des produits…. D’épargne, en d’autres termes de trésorerie et n’ont en principe pas vocation à être des produits de placements.

Pourtant, oui, nous les français en sommes très friands. On adore accumulé nos bas de laine sur des supports très peu voire pas rentables du tout, sans pour autant jamais y toucher bien entendu.

Alors voilà, avant toute chose je tiens à distinguer deux types de livrets ou plutôt devrais-je dire deux types « d’objectifs » avec ces livrets :

  1. Vous épargnez sur un Livret (et ou un LDD) pour pouvoir régulièrement piocher dedans, payer vos impôts ou vos vacances, prévoir des travaux de réparation etc…. dans ce cas, OUI les livrets ont un intérêt et vous ne devriez rien changer
  2. Vous avez épargnez sur un livret soit parce qu’au moment de l’ouvrir ou vous a promis un « taux boosté pendant 3 mois » ou encore parce qu’à ce moment c’était ce qu’il y avait de plus simple à ouvrir… depuis, vous avez accumulé de l’épargne et même si vous piochez dedans de temps vous en mettez plus que vous n’en prenez. Et ainsi, vous faites partie des milliers de français qui servent les intérêts de leurs banques (ravies d’avoir des liquidités à disposition pas chère) et non pas les vôtres.

tirelire-livreta

Pour pouvoir envisager toute alternative aux livrets bancaires il faut donc d’abord accepter une fois pour toute que l’argent disponible à tout moment sur un simple clic de souris ne rapporte plus rien aujourd’hui : livrets, LDD, super livrets, comptes à terme… appelez les comme vous le voulez. L’argent disponible tout de suite ne rapporte plus rien.

Une fois ce fait accepté, nous allons pouvoir ouvrir un peu vos chakras vers de nouveaux horizons.

Je vous propose de découvrir 3 alternatives avec à chaque fois les avantages, les inconvénients et les risques du produit présenté :

1. L’investissement dans les manuscrits anciens

Si ce produit d’investissement rencontre un tel succès ce n’est pas simplement pour son rendement élevé (7,5% brut, 5,80% net après frais et fiscalité) mais parce qu’il apporte réellement une alternative aux produits d’épargne classiques comme les livrets.

Contrairement à vos liquidités qui sont exposées directement aux risques systémiques de faillite des banques ; l’Art est un support tangible dont vous êtes propriétaire et qui a une valeur de marché en croissance.

AVANTAGESINCONVENIENTSRISQUES
Son rendement élevé (5 fois supérieur aux livrets), capital garanti par l’émetteur, actif tangible, marché de gré à gré de qualité Durée du placement (5 ans), versement minimum : 10000€ Risque de faillite de l’émetteur. Mais vous restez propriétaire de vos œuvres. De plus l’émetteur séquestre une somme d’argent pour chaque souscription pour assurer et rassurer les investisseurs

2. La Sicav Viager

L’une des grandes nouveautés de cette année 2014 c’est l’arrivée sur le marché de la toute première SICAV en Viager.

Il fallait y penser, ils l’ont fait. Tout y est réuni pour un investissement réussi.

Un marché en très forte croissance, un intérêt directe pour la personne âgée ainsi que pour l’investisseur, un rendement visé tout à fait « cohérent » (6%). Enfin, vous avez la possibilité de sortir dès la fin de la 1ère année (même si bien entendu ce n’est pas le but).

Le point faible du produit néanmoins c’est son montant de versement minimum : 30 000 € un peu élevé pour attirer et convenir au plus grand nombre.

AVANTAGESINCONVENIENTSRISQUES
Marché en forte croissance, rendement visé de 6% environ, possibilité de sortir au bout d’un an Le montant minimum pour souscrire (30 000 €), capital « contractuellement » non garanti, durée de détention recommandée longue Que toutes les personnes âgées vivent jusqu’à 120 ans….

3. Une assurance-vie performante à capital garanti

Contrairement aux idées reçues, non les assurances-vie ne sont pas « bloquées 8 ans ». Elles ne sont même pas bloquées du tout. Vous êtes libre de profiter ou de récupérer vos liquidités à tout moment.

Une bonne assurance-vie est donc un concurrent direct pour les livrets d’épargne. C’est seulement que les assurances-vie sont souvent utilisées pour autre chose que cette « simple fonction ».

L’exemple le plus simple pour étayer mon propos est de prendre le contrat « Serenipierre ». 4,15% de rendement net de frais deux années de suite !!

Alors même dans le pire des cas, ou vous récupéreriez votre argent à n’importe quel moment dans les 4 premières années de vie de votre contrat, vous « subiriez » alors une fiscalité élevée de 35%. Après impôt, le support rapporte encore 2,70% CQFD. Et votre capital est garanti.

AVANTAGESINCONVENIENTSRISQUES
Capital garanti (pour la poche fonds euro), rendement net deux fois supérieur au taux du livret, argent disponible sous quelques jours Il faut une dizaine de jours pour récupérer son argent, l’assureur impose depuis le 1er octobre 2013 que 25% du contrat soit investi sur autre chose que le fonds euro Une baisse du rendement qui ferait qu’au final il serait moins rentable que les 1,25% actuels du Livret A… autant vous dire que ce n’est pas pour demain.


Conclusion

Vous l’aurez compris, il existe des solutions alternatives à votre livret A ou votre LDD pour peu que vous souhaitiez donner un peu de souffle à votre épargne. Fondamentalement, la seule « contrainte » qu’il faudra accepter dans la plupart des cas est celle de la disponibilité qui varie selon les supports présentés plus haut. Le mieux est encore de vous faire conseiller et accompagner par un professionnel.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides