5 placements rentables pour optimiser votre épargne sur 10 ans

Visa expert

L’article « 5 placements rentables pour optimiser votre épargne sur 10 ans » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 1063 fois

Comment épargner en 2017 ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour bien choisir les meilleurs placements en 2017

Nous le répétons souvent mais en fonction de chaque investisseur et du projet de vie qui lui est propre, nous pouvons vous proposer des solutions sur mesure en les adaptant à chacun. C’est pourquoi au travers de ce guide, nous vous exposons cinq manières d’investir vos capitaux en fonction d’un projet de vie. Cela vous permettra de trouver des pistes de réflexion pour votre futur investissement. Mais même si chaque solution est unique, il faut garder à l’esprit que les solutions peuvent se combiner les unes aux autres.

1. J’ai un capital et je cherche à obtenir des revenus de ce capital sur les dix prochaines années :

Investissement dans le cadre des SCPI de rendement

Investissement dans le cadre des SCPI de rendement

Investir dans des parts de SCPI vous permet de devenir propriétaire d’une partie d’un parc immobilier professionnel qui sera détenu et géré par une société dont vous serez actionnaire.

Ainsi, une fois votre investissement réalisé, vous percevrez des revenus de manière trimestrielle. L’un des principaux avantages des SCPI de rendement est le fait que le risque locatif est quasi nul grâce à la pluralité des biens détenus par la SCPI mais également grâce à la qualité des locataires sélectionnés.

J'en profite


D’autre part, en plus de la rémunération attractive des parts de SCPI, vous pourrez également bénéficier de la revalorisation de la valeur de vos parts qui permet ainsi de bonifier votre capital dans le temps. Cette revalorisation est bien entendu liée à la valeur du patrimoine détenu par la SCPI et qui est expertisé chaque année.

Par ailleurs le revenu issu de vos parts de SCPI étant considéré comme des revenus fonciers, ils sont soumis à la fiscalité et doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu. Il faut donc prendre en compte l’impact sur votre fiscalité dans le montage de votre projet.

Pour plus de détail sur les SCPI de rendement n’hésitez pas consulter nos guides :

2. Je dispose d’un capital que je souhaite valoriser sur les 10 prochaines années

Investissement dans le cadre de l’assurance-vie

Magnifique « boite à outils » de la gestion de patrimoine, l’assurance-vie est faite pour vous. En effet, la flexibilité et le cadre réglementaire de l’assurance-vie permet de répondre à un grand nombre de problématiques patrimoniales. Dans le cadre de l’investissement de votre capital avec un horizon de placement à 10 ans, l’assurance-vie est parfaitement adaptée. En effet, le cadre fiscal de l’assurance-vie permet de ne subir aucune fiscalité tant que les fonds restent investis au sein du contrat. Vous pourrez donc laisser travailler votre épargne sans être fiscalement pénalisé.

D’autant plus que sur un contrat d’assurance-vie en architecture ouverture, vous aurez accès à un nombre de fonds quasi illimités : fonds Euro nouvelle génération, fonds patrimoniaux ou structurés, SCPI, etc.

Mais une fois encore, votre conseiller en gestion de patrimoine est là pour vous accompagner et peut s’occuper de la gestion de votre contrat. Vous pouvez demander une convention de gestion adaptée à votre profil d’investisseur.

J'en profite


Le dernier avantage de votre contrat d’assurance-vie est l’exonération de droits de succession en cas de décès. Ainsi, les bénéficiaires de votre contrat ne verront pas votre capital amputé du paiement des droits de successions dans la limite de 152 500€ par bénéficiaire pour tous les versements effectués avant vos 70 ans.

Pour plus de détail sur les contrats d’assurance vie n’hésitez pas consulter nos guides :

3. J’ai un capital avec lequel je souhaite obtenir des revenus dans 10 ans

Investissement dans des parts de SCPI en démembrement

Investissement dans des parts de SCPI en démembrement

Nous vous conseillons d’investir dans des parts de SCPI de rendement démembrées. Ce type d’investissement vous permet de devenir propriétaire d’une partie d’un parc immobilier professionnel qui sera détenu et géré par une société dont vous serez actionnaire.

Le principe de l’achat en démembrement consiste à acquérir la nue-propriété de parts de SCPI, l’usufruit étant lui acquis par un autre investisseur. La clef de répartition, qui fixe le prix d’achat entre la nue-propriété et l’usufruit, évolue en fonction de la durée du démembrement.

Par exemple sur 10 ans, vous pouvez avoir une clef de répartition selon le calcul suivant : valeur de la nue propriété 65% et valeur de l’usufruit 35%. Ainsi, pour une part qui vaut 1000€, le prix de la nue propriété sera de 650€ et celui de l’usufruit sera de 350€. Cette clef vous permettra d’être propriétaire d’un plus grand nombre de part avec un budget réduit.

Ainsi, pendant les dix années du démembrement, vous ne percevez aucun revenu foncier et ne subissez donc pas d’imposition supplémentaire. Une fois le démembrement terminé, vous récupérerez la pleine propriété des parts ainsi que les fruits de la revalorisation de celles-ci.

Dernier avantage de l’achat en démembrement pour les contribuables assujettis à l’ISF, le montant de votre investissement sera exclus de votre assiette taxable à l’ISF.

4. Je souhaite réduire mes impôts et me préparer un complément de revenu pour ma retraite

Investissement dans le cadre du PERP

Le PERP est la solution qu’il vous faut. En effet, les Plans Epargne Retraite Populaire (PERP) vous permettent de vous préparer un complément de revenus pour la retraite tout en bénéficiant de réductions d’impôts.

En effet, lors de la phase d’épargne, vous avez la possibilité de déduire de vos revenus l’intégralité des sommes versées dans la limite de 10% de vos revenus avec un minimum de 3 755€ et un maximum de 30 038€.

Ainsi, en fonction de votre taux marginal d’imposition, la réduction d’impôts sera plus ou moins importante. Si par exemple vous êtes soumis à un taux marginal d’imposition de 30% et que vous investissez 5000€, vous obtiendrez une réduction de 5000€*30%=1500€ sur votre impôt sur le revenu.

Une fois arrivé à l’âge de la retraite, vous pourrez percevoir un complément de revenus à vie qui pourra même être réversible. En fonction des contrats, vous aurez le choix entre différentes rentes. C’est par ailleurs un des critères importants dans le choix de votre contrat.

Pour plus de détails sur les PERP, n’hésitez pas consulter notre guide : Les 3 meilleurs PERP du marché

5. J’ai un capital que je ne souhaite pas investir dans de l’immobilier et je souhaite obtenir des revenus nets d’impôts dans 10 ans

Investissement dans le cadre du PEA

Dans ce cas, le PEA est fait pour vous. En effet, solution trop peu utilisée, elle a pourtant de nombreux avantages.

Le PEA vous permet d’investir jusqu’à 150 000€ hors gains réalisés. Une fois vos premiers versements investis, il est conseillé d’attendre au moins huit avant de retirer les fonds de votre PEA pour profiter de sa maturité fiscale. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif du fonctionnement et de la fiscalité appliquée au PEA en fonction de son ancienneté.

Conséquences des retraits sur le fonctionnement du PEA selon la date du retrait

Date du retrait Conséquences sur le fonctionnement du PEA
Retrait avant 5 ans Perte des avantages fiscaux liés au PEA (possibilité de sortie par rachats soumis à fiscalité)
Retrait avant 8 ans Clôture du plan (sauf en cas d'affectation des sommes à la création ou à la reprise d'une entreprise dans un délai de 3 mois)
Retrait après 8 ans Les retraits restent autorisés sans clôture du PEA.
Après un 1er retrait, il n'est plus possible d'effectuer de versements.
La sortie du plan peut se faire en capital ou en rente viagère.
La durée du plan n'est plus limitée dans le temps.

Il faut noter que vous ne pouvez pas investir sur n’importe quels supports ; il faut que ce soit des titres ou des fonds domiciliés dans l’Union Européenne. Vous pouvez en revanche investir sur des actions en direct (EDF, Total…) ou au travers d’OPCVM et gérer votre PEA seul. Mais nous ne saurions trop vous conseiller de déléguer cette gestion à un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. De plus, nous avons la conviction que l’investissement en titres directs est plutôt risqué et nous préférons vous conseiller d’utiliser des fonds (FCP) qui permettent de mieux maîtriser la volatilité et donc l’exposition au risque de votre investissement.

Une fois la dixième année atteinte sur votre PEA, vous pourrez effectuer des retraits sans fiscalité, qu’ils soient programmés ou ponctuels. Cela vous permettra de vous procurer un complément de revenus net d’impôts. Pour le montant de vos retraits, plusieurs stratégies s’offrent à vous. Vous pourrez soit décider de ne consommer que les gains de votre PEA soit de consommer petit à petit le capital constitué en fonction de vos besoins.

Pour plus de détail sur les PEA n’hésitez pas consulter notre guide : Ouvrez (ou transférez) un PEA

Conclusion

Nous avons vu au travers de ce guide qu’encore une fois il n’existe pas de solution universelle à vos problématiques patrimoniales. En effet, que ce soit selon votre profil investisseur ou vos objectifs, il faudra adapter les solutions disponibles. Pour cela, votre conseiller patrimonial est là pour vous aider à vous poser les bonnes questions avant la mise en place d’une solution. Et n’oubliez pas que les différentes solutions peuvent être combinées entre elles pour répondre au mieux à votre projet.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides