Comment arrêter définitivement de laisser dormir votre argent ?

Visa expert
avatar
Par Guilhem Garcia
Vu 1922 fois

L’article « Comment arrêter définitivement de laisser dormir votre argent ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Nouveauté : écoutez ce guide ou téléchargez-le !

Quel est le meilleur placement en 2018 :
l'immobilier ou l'assurance vie ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour faire les bons investissements en 2018

Aujourd’hui beaucoup d’épargnants se sont résignées à ne plus placer leurs liquidités en partant du postulat que ça ne rapporte plus rien. Mais même si vous l’avez sûrement observé, les livrets d’état (livret A, LDD…) n’offrent plus grand intérêt, il existe encore de belles possibilités d’investissements. Il est en revanche évident que ce n’est pas votre banquier qui pourra vous accompagner dans cette démarche mais plutôt les professionnels du conseil indépendants.

En effet, les établissements bancaires ne vous proposeront que des solutions maisons qui sont rarement les meilleures solutions du marché. Pour vous aider dans cette recherche de placements, nous allons au travers de ce guide vous présenter les principales solutions pour ne plus laisser dormir votre épargne sur vos comptes.

Sommaire

1) Investissez dans un placement financier

► L’assurance vie : le placement « liquidité »

C’est encore aujourd’hui le placement préféré des français. Elle est chaque année en tête du classement des produits d’épargne qui collectent le plus de fonds. Mais attention, si vous investissez sur un simple fonds Euro, vous ne résoudrez pas votre problème de rémunération de vos liquidités mais vous ne ferez que le déplacer.

En effet, les fonds Euro classiques voient leur rémunération chuter chaque année. Aujourd’hui, un fond Euro bancaire classique ne vous rapporte pas plus de 1,80%. Pour pouvoir bénéficier d’un contrat d’assurance vie performant, il faut vous orienter vers un conseiller indépendant. Il pourra dans un premier temps vous permettre d’accéder à des contrats d’assurance vie dont le fonds Euro sera bien plus dynamique.

Mais ce n’est pas tout, l’expertise et la connaissance de votre conseiller vous permettront de bénéficier d’une allocation financière adaptée à vos objectifs. Il pourra aussi vous permettre de vous diversifier tout en conservant une exposition limitée au risque avec par exemple des produits structurés.

Il faut avant tout bien garder à l’esprit que votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant a accès à une offre extrêmement large que ce soit en termes de supports que de contrats. Il n’est pas rare aujourd’hui de pouvoir obtenir un rendement moyen de près de 5% par an avec une allocation 50% fonds Euro et 50% Unités de Compte.

L’assurance-vie a également l’avantage de rester liquide à tout moment. En effet, même s’il existe une fiscalité particulière pour les rachats sur votre contrat en fonction de l’ancienneté de celui-ci, la rémunération sera toujours plus avantageuse que sur un livret ou un PEL.

J'en profite


► Le PEA : le placement « rendement »

Trop souvent oublié, le PEA est un outil de placement extrêmement avantageux. Il permet de bénéficier d’une enveloppe fiscale qui vous exonère de toutes impositions, du moment que vous ne sortez pas les liquidités de votre PEA.

Il faut cependant noter que cette solution ne s’adresse pas à tous les investisseurs. En effet, votre PEA doit être exclusivement investi sur des actifs de marché qui ne comportent pas de garantie en capital (actions, OPCVM etc.). Il faudra ainsi ne pas avoir l’intégralité de vos économies sur ce support. La gestion de ce type d’investissement doit également être confiée à un spécialiste à la vue de la variation possible des supports. L’objectif de ce type de solution sera d’obtenir un rendement important pour valoriser un capital investi au départ.

Ce capital pourra par exemple vous servir de base à un complément de revenu pour la retraite. Ainsi vous pourrez réaliser des rachats partiels programmé de manière mensuelle qui seront net de fiscalité si votre PEA à plus de huit ans.

En termes de performance, grâce aux supports d’investissement présents sur ce type de contrat, il n’est pas rare d’atteindre des performances supérieures à 7% par an de moyenne sur des périodes de 5 ans.

► Le PERP : le placement « retraite »

PERP

Lui aussi est souvent trop peu utilisé. C’est aujourd’hui la seule solution consacrée exclusivement à la retraite.

Il vous permet de vous créer un capital qui servira de base de calcul à votre complément de revenu à la retraite.

Pendant la phase d’épargne, vous pouvez déduire les cotisations versées sur votre contrat de votre revenu imposable, dans la limite de 10% de votre revenu imposable, plafonné à 10% du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) soit de 3 804€ à 30 432€. Attention pour cette année 2017 cette déduction pourrait ne pas être valable du fait du passage au prélèvement à la source.

Nous vous conseillons donc d’attendre de voir si la réforme fiscale initiée en 2016 pour 2017 sera effective cette année ou reportée en 2018. En fonction de la convention de gestion que vous choisirez de mettre en place avec votre conseiller en gestion de patrimoine, vous pourrez obtenir des rendements bien supérieur à la rémunération de l’ensemble des livrets bancaires.

Ce type de solution a de plus l’avantage de vous permettre de connaître dès le départ la date de sortie des fonds. Ce qui permet de mettre en place un modèle de gestion adapté à la durée de votre placement et à vos futurs besoins.

Il faudra cependant être vigilant sur le montant des fonds que vous investissez sur votre PERP. En effet, il ne faut pas oublier qu’avant la retraite les fonds ne sont disponibles que dans quelques rares cas comme la fin de droit à chômage, l’invalidité de 3ème catégorie et les situations de surendettement.

2) Investissez dans un placement à long terme : l’immobilier

Pour ceux qui ne veulent pas investir dans des produits « financiers » ou dans la « pierre-papier », l’immobilier direct peut être un bon moyen de ne pas laisser dormir son argent. Mais il faut toujours garder en tête que l’investissement immobilier doit se penser avec un horizon de placement à long terme.

En effet, les frais inhérents à ce type d’investissement (comme les frais de notaire) doivent au moins être amortis avant d’envisager une revente. Nous avons sélectionné pour vous deux types d’investissement immobilier où la contrainte de gestion du bien est inexistante.

► La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) : l’investissement « sécurisé »

C’est certainement l’une des solutions immobilières la plus sécurisante pour ceux qui souhaitent réaliser un investissement immobilier sans les contraintes de la gestion. En effet quand vous investissez dans une résidence de service dans le cadre de la LMNP, vous mettez en place avec le gestionnaire de la résidence concernée un bail commercial qui vous garantit le paiement d’un loyer trimestriel ainsi que la répartition de la prise en charge des petits et gros travaux de réparation et d’entretien.

Le marché de la résidence de services est composé de 4 secteurs d’activité. Deux d’entre eux, les résidences de loisirs et les résidences d’affaires sont à éviter. Les deux secteurs restant que sont les résidentes étudiantes et les EHPAD, bénéficiant d’une grande profondeur de marché, sont à privilégier.

Le principal objectif de ce type d’investissement est de vous créer des compléments de revenus peu ou pas fiscalisés grâce à l’amortissement comptable du bien jusqu’à des durées de 30 ans.

► Le démembrement : l’investissement immobilier à forte rentabilité

Le démembrement : l’investissement immobilier à forte rentabilité

Voici un deuxième type d’investissement immobilier qui ne demande aucune gestion.

En effet dans le cadre d’un investissement en démembrement, vous devenez propriétaire de la Nue-Propriété d’un bien immobilier alors qu’un autre investisseur lui, va acquérir l’usufruit.

Ce principe d’investissement vous permet de bénéficier d’une décote sur le prix d’achat qui est fonction de la durée du démembrement (de l’ordre de 40% pour un démembrement de 16 ans). En contrepartie pendant toute la durée de l’investissement vous ne percevez aucun loyer et ne payez aucune charge. Une fois la période de démembrement écoulée, vous récupérez la pleine propriété de votre bien automatiquement. Vous avez alors deux possibilités, la revente de votre bien ou la continuation de la mise en location.

Une précision importante dans le cadre d’un investissement en démembrement, pour les investisseurs assujettis à l’ISF, la valeur de cet investissement sortira de l’assiette taxable de l’ISF puisque c’est l’usufruitier qui porte cette contrainte.

Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

3) Investissez dans un placement financier (proche de l’immobilier) : la pierre papier

► Les SCPI : l’investissement sans contrainte de gestion

C’est aujourd’hui, avec l’assurance vie, le placement qui rencontre le plus de succès auprès des épargnants. En effet, la possibilité d’accéder à un investissement immobilier dès 1 500€ et la disponibilité que cet actif permet d’obtenir, sont deux des principales raisons qui font le succès des SCPI.

En effet, les SCPI vous permettent de devenir propriétaire d’une partie d’un parc immobilier détenu par un gestionnaire et de toucher un revenu complémentaire trimestriel. Elles permettent d’investir sur un support dont le sous-jacent est de l’immobilier, ce qui rassure beaucoup d’investisseurs. Et de par la grande pluralité des biens immobiliers qui la composent, elle bénéficie d’une diversification importante.

Vous aurez également la possibilité d’investir sur différents secteurs. Ainsi, vous avez des SCPI qui sont majoritairement investies dans des murs commerciaux, d’autres dans des bureaux et maintenant vous pouvez également trouver des SCPI spécialisées dans le domaine de la santé comme Primovie ou Pierval Santé.

Pour vous aider dans le choix de vos SCPI, vous pouvez vous rapprocher de nos professionnels du secteur qui peuvent vous apporter leur expertise et leurs conseils sur les différentes SCPI présentes sur le marché.

J'en profite


Conclusion

Nous venons de le voir, il existe encore de nombreuses possibilités d’investissement pour ne pas laisser dormir votre argent sur des livrets ou sur vos comptes courants bancaires.

Que ce soit par le biais d’investissements financiers ou immobiliers, il y a encore la possibilité aujourd’hui d’obtenir des rendements bien supérieurs à ce que proposent vos référents habituels (banque et assurance).

Mais il faut toujours garder à l’esprit que cet investissement doit s’insérer dans votre projet de vie. Nos conseillers Netinvestissement peuvent vous accompagner dans le choix et la mise en place de ces nouvelles solutions. Ils vous apporteront également un suivi personnalisé tout au long de la vie de ces projets.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 netinvestissement en tant que chef de projet patrimonial puis directeur de cabinet.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides