Comment bien placer son argent en 2013 ?

Visa expert

L’article « Comment bien placer son argent en 2013 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 26485 fois

EDIT 2016 : découvrez également notre guide pour 2016 " Comment bien placer son argent en 2016 ?". Devant le succès remporté par notre précédent guide « comment bien placer son argent en 2012 » qui s’est positionné en top de liste de nos guides avec plus de 21000 lectures, nous nous devions naturellement de récidiver en vous proposant pour cette année 2013, un guide actualisé, intitulé « comment bien placer son argent en 2013 ».


A nouveau et dans un souci de rendre ce guide le plus pragmatique et, nous l’espérons, le plus pertinent possible, nous avons projeté 5 hypothèses, basées sur des montants de disponibilités financières à investir.

banque-publique

Vous souhaitez placer 10000€

Pour cette première hypothèse, nous partons du postulat que vous avez déjà des livrets et autres LDD en compte de trésorerie et que vous souhaitez placer le plus efficacement possible ces 10000€.


Nous l’évoquions l’année dernière en seconde stratégie, en 2013, nous en sommes plus que jamais convaincus : investir dans l’art à travers l’acquisition de collections de manuscrits est un placement sécurisé (engagement de rachat par l’émetteur), particulièrement rentable (7,5% brut / an garanti) et remplissant parfaitement sa fonction de valeur « refuge » puisque non spéculatif et totalement décorrelé des marchés financiers.

Vous souhaitez placer 30000€

A partir de 30000€, il vous est possible de commencer à mettre en place une allocation d’actifs diversifiée. Nous vous suggérons deux stratégies en fonction de deux objectifs et sensibilités :


1. Vous cherchez un maximum de rendement sans prendre trop de risque. Pour cette première hypothèse, nous suggérons une répartition possible de vos liquidités sur deux types de supports à la fois rentables et très peu ou pas exposés au risque : 10000€ seront investis dans des manuscrits de personnalités célèbres décédées et 20000€ seront investis dans des SCPI de rendement.

  • Credit Mutuel Pierre 1 pour les plus défensifs. Objectif de rendement : 5,10% nets
  • LFP Opportunité Immo pour ceux qui sont disposés à accepter un actif un peu plus exposé avec un objectif de rendement de 6% nets / an


2. Placer cette argent de manière très sécurisé et/ ou en vue d’une préparation à la retraite.


Ouvrez un contrat d’assurance-vie (ou un contrat de capitalisation selon votre situation) auprès d’un professionnel indépendant du conseil* et répartissez vos fonds comme suit :

  • 70% investis sur l’un des deux fonds euro Immobilier du marché : 4% de rendement nets prévisionnel (1 à 2% de mieux que les fonds en euro classiques), garanti du capital et liquidité inclus,
  • 20% investis dans une SCPI de rendement mixte (bureaux et commerces) avec un objectif de rendement de 5% à 5,5% nets / an
  • 10% pourraient être investis dans un fonds de grandes Capi françaises ou européennes. Pour les plus « frileux », contentez-vous d’un fond asiatique. 50% de la richesse mondiale y sera générée sur les 20 prochaines années.


A savoir : le contrat d’assurance-vie « Selection Meridien Annuities », propose toujours dès 60 ans (et pour un versement initial minimum de 30000€) une rente garantie à vie à 4% ; un contrat particulièrement adapté pour celles et ceux qui recherchent une rente maitrisée pour la retraite.


*N’oubliez pas que seul un professionnel indépendant du conseil en gestion de patrimoine sera à même de vous donner accès à l’ensemble des contrats et options du marché.

Vous souhaitez placer 50000€

Avec 50000€, nous vous proposons d’envisager une répartition dans trois enveloppes :

  1. une enveloppe « rendement » sans gestion
  2. une enveloppe « architecture ouverte »
  3. une enveloppe « dynamique »

► 1. l’enveloppe « rendement »


Une fois encore, nous allons retrouver les SCPI de rendement. Avec l’érosion des rendements des fonds euro « classiques » la pierre papier s’avère particulièrement rentable, tout en remplissant parfaitement son rôle de valeur refuge. Visez 5 à 6% de rendement net annuel et la possibilité de voir votre actif valorisé dans le temps. (Attention, n’oubliez pas que les parts de SCPI de rendement ne sont pas garanties en capital).

argent

► 2. L’enveloppe « architecture ouverte »


Comme son nom l’indique, l’architecture ouverte laisse un champ particulièrement libre à la construction de l’actif.


Pour cela, vous pouvez utiliser trois types de contrats :

  • le compte titres
  • l’assurance-vie


Si le premier est exclusivement dédié aux OPCVM et généralement utilisé pour la Bourse, l’assurance-vie vous ouvre les portes du fonds euro, poche à capital garanti. Mais ne tombez pas dans le piège du 100% fonds euro.


Il existe des produits dérivés à capital protégé par exemple, ou des fonds obligataires qui rapporteront bien plus que les fonds euro tout en étant peu exposés au risque. Demandez conseil à un professionnel indépendant pour construire votre architecture.

► 3. l’enveloppe « dynamique »


Que vous soyez amateurs de grands Bordeaux ou simple spéculateur, dès 10000€ de liquidités, il vous est possible de vous constituer une « cave patrimoniale » composée uniquement de bouteilles de grands vins de Bordeaux. Vous misez alors sur la valorisation de vos bouteilles dans le temps et sur une belle plus value en sortie.


L’investissement dans l’art est et reste toujours une enveloppe de placement dynamique par son rendement, mais très sécurisée puisque l’émetteur s'engage à racheter votre collection pour son prix initial à terme.

NOUVEAU : Vous souhaitez placer 70000 €

Avec 70000€ vous pouvez commencer à envisager une véritable allocation d’actifs patrimoniale.

guide-20121211-comment-bien-placer-son-argent-en-2013


Cette constitution patrimoniale va en fait se faire en deux temps et grâce à l’effet de levier du prêt bancaire, notamment et en particulier pour la poche « immobilier ».


Voici les étapes que nous vous suggérons :


Etape 1 : ouvrir un contrat d’assurance qui servira à accueillir les poches actions, obligations et pourquoi pas alternatives. Disons 30000 à 35000 €. Avec une telle somme, il vous est possible de souscrire à un prêt In Fine, et d’emprunter près de 200000€ (les banques concèdent généralement un prêt In Fine en échange de l’apport en nantissement d’un contrat détenant 20% de la somme empruntée).


Pour le choix du support immobilier, nous vous conseillons d’opter pour de la location meublée dans les résidences de services, en privilégiant les résidences étudiantes ou les EHPAD. Ce type de produits garanti par bail un rendement entre 4 et 5% nets et répond de surcroit à une demande ciblée et fortement carencée.


Etape 2 : Allouer les 35000 € restants. Grâce à l’effet de levier du prêt In Fine, la création de capital à terme sera importante. Toutefois, pendant la période de création du capital, il vous faut garder votre stratégie d’allocation d’actifs. Ces 35000 € pourront donc être investies dans des parts de SCPI de rendement. Répartissez les sur deux SCPI distinctes et auprès de deux émetteurs différents.


Si vous n’avez pas encore optimisé votre fiscalité, vous pouvez envisager de prendre une poche de FCPI ou de FIP en fin d’année qui, outre le fait qu’ils génèrent une réduction d’impôts immédiate, permettent également de diversifier vos actifs, à la fois en investissant au capital de PME françaises innovantes ou de croissance, et d’autre part dans des fonds qui se positionnent en Bourse.

Vous souhaitez placer 100000€

Avec 100000€ il ne nous reste plus qu’à dupliquer la stratégie que nous avons évoqué juste avant pour 70000€. Récapitulons :

  1. Utilisez l’effet de levier du crédit pour se constituer du patrimoine immobilier. Pour se faire, vous utiliserez une enveloppe financière comprise dans un contrat d’assurance-vie que vous apporterez à la banque en nantissement,
  2. Utilisez les intérêts d’emprunts du crédit In Fine et profitez du fait qu’ils soient lissés dans le temps pour défiscaliser des revenus fonciers que vous auriez par ailleurs. Il peut être particulièrement judicieux d’acheter quelques parts de SCPI de rendement dont les revenus seront partiellement ou totalement défiscalisés par ces intérêts d’emprunts,
  3. Allez en Bourse : Si comme nombre de français, vous craignez de retourner en Bourse car la dernière fois vous avez pris « un gros bouillon », c’est très certainement soit parce que vous avez voulu « boursicoter vous même » soit, vous avez cru qu’en le confiant à votre banque, votre compte-titres ou PEA serait géré. Or, le niveau actuel des marchés boursiers est plutôt propice à un retour. Malheureusement, les petits épargnants rentrent trop tard (quand la bourse a déjà trop monté) et sortent trop tôt. Ne dites pas qu’on ne vous a pas prévenu. Et si vous étiez disposé(e) à revenir en bourse, cette fois, confiez votre portefeuille à un professionnel compétent que vous aurez préalablement testé.


Autre alternative : avec 100000€ de liquidités disponibles, vous avez également, « tout simplement » la possibilité d’acquérir de l’immobilier sans recourir à un prêt. L’avantage : pas de prêt à rembourser et une rente qui tombe immédiatement grâce aux loyers. Si tel est votre souhait, privilégiez la location meublée et ce pour deux raisons :

  1. l’ARD (amortissement réputé différé) vous permettra d’amortir la valeur de l’immobilier acquis sur les loyers perçus et donc les rendre non imposables…. Pendant 30 ans maximum !! (pas négligeable quand on sait que les loyers subissent en France une double fiscalité : IR + CSG/CRDS)
  2. le bail commercial qui non seulement vous assure la perception effective des loyers ainsi que leurs réévaluations, mais vous exempt en plus de toute contrainte de gestion

Conclusion

Les assureurs et autres professionnels du secteur nous ont prouvé cette année qu’ils savaient s’adapter à la conjoncture et aux attentes des investisseurs en créant de nouveaux produits et en adaptant les options de leurs contrats aux nouvelles pratiques du marché. Même si la crise n’est pas encore passée, nous sommes convaincus que l’année 2013 offrira de nombreuses opportunités d’investissement aux ambitieux.

EDIT 2016 : découvrez également notre guide pour 2016 " Comment bien placer son argent en 2016 ?".

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides