Comment bien placer son argent en 2014 ?

Visa expert

L’article « Comment bien placer son argent en 2014 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 41057 fois

EDIT 2016 : découvrez également notre guide pour 2016 "Comment bien placer son argent en 2016 ?".

Pour la 3ème année consécutive, nous vous proposons de découvrir au travers de ce nouveau guide ce qu’il faut savoir en matière de placements et d’argent cette année et surtout comment bien placer son argent en 2014. Puisque ses deux prédécesseurs ont connus un succès importants avec des dizaines de milliers de lectures, nous avons décidé de garder le même format. «Comment bien placer son argent en 2014» se décompose donc toujours en 5 volets de 10 000 € à 100 000 € en fonction de vos disponibilités financières.

taux-credit

Vous souhaitez placer 10000 €

Avec 10 000 € en ce début d’année 2014, le « meilleur » (ou peut être devrais-je dire le plus opportuniste) conseil que je puisse vous donner est d’investir en Bourse !! Oui j’ose !! Vous avez raté 2013 ? dans ce cas vous avez raté près de 30% de performance !

Mais pas de panique, 2014 et les marchés financiers (à commencer par le marché boursier français) réservent encore de très belles perspectives de croissance avec de réels potentiels de gains. De nombreux spécialistes considèrent que 2014 sera identique à 2013.

Si malgré tout vous vous êtes un investisseur très prudent et que le simple mot de « bourse » vous fait peur, dans ce cas, « rabattez-vous » sur un support plus sécurisé ; certes moins efficace en terme de performance, mais qui vous permettra au moins de bien dormir la nuit : l’assurance-vie.

Et en matière d’assurance-vie, nous continuons à recommander « Serenipierre » qui pour la seconde année consécutive se retrouve très nettement en haut de tableau en matière de performance avec un fonds euro à 4,15% nets encore l’année dernière.

argent

Vous souhaitez placer 30000 €

30 000 € nous ouvre le champ de possibles et notamment la possibilité de commencer à construire une allocation d’actifs cohérente.

1. Le contrat de capitalisation ou Assurance-vie

Il n’est ici pas question d’aborder l’assurance-vie uniquement sous son angle « fonds euro » ; bien au contraire. L’assurance-vie est, rappelons-le, une enveloppe donnant accès à presque toutes les classes d’actifs ; et c’est justement ce que nous allons faire.

Si bien évidemment, une bonne allocation d’actifs doit d’abord tenir compte de votre situation personnelle, nous recommandons d’intégrer une poche de 10 à 30% de SCPI de rendement dans votre contrat. Avec l’érosion constante de la performance des fonds euro depuis une dizaine d’années, les SCPI de rendement sont une véritable alternative offrant un ratio rendement-risque tout à fait intéressant.

Le reste pourrait être investi pour partie sur le fonds euro mais uniquement en tant que poche de repli, et le reste en actions Françaises et européennes, également américaines. Enfin, une poche « alternative » à contre-courant des obligations classiques pourrait être également choisie. Au final, avec 30 000 € sur un contrat de capitalisation vous devriez avoir 4 lignes maximum.

J'en profite


2. Une alternative : la SICAV Viager

Tout récemment lancée en fin 2013 par l’une des principales sociétés de gestion financière de la place, la SICAV Viager est une véritable conviction que nous avons chez Netinvestissement. C’est un produit d’investissement simple, sensé, en parfaite adéquation avec le marché et offrant les avantages du Viager sans ses inconvénients.

La durée de détention recommandée par l’émetteur est plutôt longue (8 ans environ) car nous sommes sur un support Pierre, mais on vise un rendement moyen de l’ordre de 6% avec une niveau de risque particulièrement modéré.

Vous souhaitez placer 50000 €

Vous pouvez répartir les 50 000 € dans trois grandes familles de supports :

La 1ère sera une poche « rendement » vous assurant une rentabilité élevé mais sans aucune contrainte de gestion et avec un niveau de risque à la fois faible et maitrisé. Les SCPI de rendement Premium au même titre que les OPCVM qui mutualisent leurs forces et maitrisent leurs faiblesses sur un marché sont recherchés en ce moment. Cela comprend toutes les sociétés ou regroupement d’investisseurs qui s’unissent sur une classe d’actifs définie (la retraite, les Seniors, la monnaie etc).

banque-publique

La 2ème poche sera consacrée aux opportunités. On ne gagne jamais vraiment beaucoup si l’on ne prend jamais le moindre risque. En revanche, l’essentiel est de bien connaitre et de maitriser au mieux son risque. Dans cette seconde poche, je vous recommande à nouveau de privilégier les actions ou du moins les valeurs boursières à fort potentiel. Même si l’année 2014 devrait être aussi bonne que 2013, n’oubliez pas que si vous optez pour ce type de support il faut d’une part avoir une vision à moyen terme (5 à 8 ans) et d’autre part vous faire conseiller par un professionnel. Ne vous lancez pas seul sur ce secteur qui requiert de l’expertise ou vous risquez d’y laisser des ailes. Pour cela, vous pouvez opter pour un PEA (ou un PEA PME) ou un compte titres, plus ouvert mais n’offrant pas d’avantage fiscal.

La 3ème enveloppe pourrait être consacrée au volet « retraite ». plus que jamais il faut la préparer, plus que jamais il faut l’anticiper. Il existe des supports dédiés à la préparation de la retraite tels que les PERP ou les Madelin ; mais vous pouvez tout aussi bien utiliser une enveloppe Assurance-vie pour vous constituer progressivement un capital dont vous pourrez jouir librement et qui pourra également, si vous le souhaitez, vous être versé en rente libre.

A SAVOIR : avec 50 000 € vous avez déjà une somme plus que suffisante pour réaliser un bon investissement immobilier offrant de 4 à 5% de rendement net.

J'en profite


Vous souhaitez placer 70000 €

Avec 70 000€ nous entamons les bases de la construction d’une véritable allocation patrimoniale.

actu-20140204-bien-placer-son-argent-en-2014

Avec 70 000 € vous allez en effet pouvoir commencer à utiliser efficacement les effets de leviers du prêt immobilier grâce notamment à un montage « In Fine ». Le reste des liquidités sera réparti comme indiqué dans l’allocation d’actifs ci-dessus.

1. Le levier du crédit bancaire

Ouvrez un contrat de CAPI soigneusement choisi avec un bon fonds euro qui représentera les ¾ du contrat. Privilégiez pour cela en ce moment les poches fonds euro plutôt décorrelés des marchés, de type immobilier. Versez-y 35 000 € (50% de vos liquidités disponibles).

Ce contrat de CAPI sera apporté en nantissement (c’est-à-dire en garantie) à un établissement prêteur et grâce à l’effet de levier de ce type de prêt, vous allez être en mesure d’emprunter environ 200 000 €.

Avec ce type de prêt vous allez non seulement vous constituer du capital « gratuitement » (c’est-à-dire sans que cela ne vous coute le moindre effort d’épargne) tout en optimisant le montage d’un point de vue fiscal.

Pour simplifier : grâce à ce montage, vous allez transformer 35 000 e au départ en 200 000 € sur 15 ou 20 ans.

placer-argent

2. SICAV ou obligations

Les SICAV ou les obligations sont des valeurs mobilières offrant de nombreuses possibilités et de nombreux choix dans les supports. Privilégiez les obligations privées avec rendement et échéance connus au départ.

Exemple : une obligation « EDF » sur 6 ans rapportant 6% / an. En ce qui concerne les SICAV il en existe de très nombreuses, chacune ayant leurs spécificités et leurs spécialité. A titre d’exemple, la SICAV Viager fait partie de ce type d’investissement.

3. Le portefeuille Actions

Si vous n’y êtes pas déjà, vous ne pouvez plus passer à côté de la bourse en 2014. Comptes titres ou PEA, faites votre choix, mais dans les deux cas, il me parait raisonnable d’investir à hauteur de 25% de ces liquidités (pour rappel : 70 000 €) en actions ou en unités de compte (fonds).

Cela représente donc 17 500 €. Vous avez alors deux choix :

  1. Vous souhaitez gérer vous-même le compte actions et dans ce cas, ouvrez un contrat directement en ligne afin de le gérer vous-même directement
  2. Confiez la gestion de votre compte Actions à un conseiller financier expérimenté qui sera chargé de gérer, de suivre et de faire fructifier au mieux votre argent.

Dans les deux cas, et à fortiori, compte tenu de la somme investie, je vous conseille d’opter de préférence pour les fonds et non pas les actions en direct, plus spéculatives et donc plus directement soumises aux fluctuations de marché.

4. Les produits « alternatifs » ou d’opportunité

Depuis un peu plus de deux ans, nous avons constaté auprès de nos clients une véritable évolution dans les mentalités. Les français ont évolué dans leurs recherches de supports en passant d’une exigence de support « garanti » à « sécurisé ». En effet les produits à capital garantis ne rapportent pour ainsi dire presque plus rien et cette situation nous oblige donc à chercher des alternatives à la fois plus performantes tout en étant le plus sécurisé possible.

Ces « nouveaux » produits sont les produits dits alternatifs, appelés aussi « exotiques » ou encore d’opportunité. Leur rendement est souvent supérieur (5 à 8%) à ce que les produits traditionnels vont pouvoir proposer tout en étant investis sur une classe d’actifs finalement peu risquée, et offrant une sérieuse pérennité sur son marché.

En outre, ces véhicules d’investissement ont l’avantage d’être « parlants » pour l’investisseur. Que Ce soit dans le vin, l’art, l’immobilier en Floride, les forêts au Brésil etc l’offre de ce type de produits est suffisamment diversifié pour que vous puissiez trouver « chaussure à votre pied ».

Vous souhaitez placer 100000€

Avec 100 000€ vous pouvez dupliquer la stratégie que nous avons préalablement développée juste avant pour 70 000€. Récapitulons :

1. Utilisez d’abord l’effet de levier du crédit pour vous constituer du patrimoine immobilier. En effet le crédit immobilier reste l’un des moyens le plus efficace pour se constituer intelligemment du patrimoine solide. Pour aller plus loin et optimiser encore davantage le montage, n’oubliez pas d’opter pour le prêt In Fine.

pret-bancaire

2. Prenez une enveloppe de SCPI de rendement répartie sur 2 ou 3 SCPI distinctes auprès de plusieurs opérateurs. Les SCPI vous verseront chaque trimestre des loyers sans avoir la moindre contrainte de gestion. De plus, la mutualisation offerte par les SCPI vous protège des risques locatifs.

3. La Bourse : oui les marchés financiers offrent encore et toujours de réelles et belles opportunités de croissance. 2013 a été une très belle année boursière (30% en France en moyenne) 2014 devrait être du même acabit. Selon votre profil d’investisseur et en fonction de l’arborescence de votre patrimoine global, vous pouvez vous positionner jusqu’à 25% (25000 €) de vos liquidités en Bourse. Visez 10 à 15% de performance annuelle.

Autre alternative : avec 100 000€ de liquidités disponibles, vous avez également, « tout simplement » la possibilité d’acquérir de l’immobilier sans recourir à un prêt. L’avantage : pas de prêt à rembourser et une rente qui tombe immédiatement grâce aux loyers. Si tel est votre souhait, privilégiez la location meublée et ce pour deux raisons :

1. l’ARD (amortissement réputé différé) vous permettra d’amortir la valeur de l’immobilier acquis sur les loyers perçus et donc les rendre non imposables…. Pendant 30 ans maximum !! (pas négligeable quand on sait que les loyers subissent en France une double fiscalité : IR + CSG/CRDS)

2. le bail commercial qui non seulement vous assure la perception effective des loyers ainsi que leurs réévaluations, mais vous exempt en plus de toute contrainte de gestion

Conclusion

2014 s’annonce d’ores et déjà comme une belle année sur les marchés financiers. Les assureurs ont bien su se réinventer en apportant de nouvelles solutions et supports de placements pour enrayer l’érosion des rendements de leurs fonds euro. La loi de finance pour 2014 ne prévoit pas de changements majeurs sur les dispositifs de défiscalisation actuellement en vigueur. Enfin, quelques nouveaux produits ou concepts, très récemment arrivés sur le marché, devraient vous permettre de trouver de quoi vous satisfaire.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Placements : que faire avant de partir en vacances ?
  • Que faire avec une épargne de 100€ à 200€ par mois ?
  • Le placement sans risque existe-t-il encore ?
  • Comment bien choisir son conseiller en placements dans le contexte actuel ?
  • Comment obtenir une rente mensuelle de 150€ en plaçant 50000€ ?
  • Comment arrêter définitivement de laisser dormir votre argent ?
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides