Comment obtenir une rente mensuelle de 150€ en plaçant 50000€ ?

Visa expert
avatar
Par Guilhem Garcia
Vu 17421 fois

L’article « Comment obtenir une rente mensuelle de 150€ en plaçant 50000€ ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Nouveauté : écoutez ce guide ou téléchargez-le !

Quel est le meilleur placement en 2018 :
l'immobilier ou l'assurance vie ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour faire les bons investissements en 2018

Si nous observons les objectifs de la grande majorité des épargnants, nous pouvons dégager trois catégories d’objectifs. Il y a tout d’abord des épargnants qui souhaitent faire fructifier leur épargne et capitaliser sur cet investissement. Il y a ensuite des investisseurs qui cherchent à préparer un complément de revenus pour la retraite en épargnant pour se constituer un capital servant de base pour le complément de revenus servi à la retraite. Et enfin, il y a les épargnants qui cherchent à obtenir un complément de revenus immédiat.

Pour illustrer ce cas, nous allons vous exposer les solutions à mettre en place pour obtenir un complément de revenus de 150€ par mois avec un capital de 50 000€. Pour cela, nous décomposerons les solutions disponibles en deux catégories : les solutions immobilières et les solutions financières. Pour obtenir un complément de revenus sans consommer le capital, il faudra obtenir un rendement minimum de 3,6%.

Sommaire

1) Les solutions financières

► L’assurance vie

L’assurance vie est aujourd’hui l’un des placements les plus connus des épargnants français, et des plus utilisés. Il permet de répondre à un grand nombre de problématiques. Particulièrement adaptée pour les problématiques successorales, elle peut également servir de base pour se créer un complément de revenus. En effet, l’assurance vie permet de réaliser des rachats partiels mensuels programmés. Grâce à ces rachats, vous pourrez obtenir un complément de revenus de 150€ par mois. Mais pour ne pas consommer votre capital, il faudra que vos liquidités aient un rendement minimum. En effet, un contrat d’assurance vie subit une fiscalité particulière en fonction de son ancienneté.

De 0 à 4 ans :

PFL (Prélèvement Forfaitaire Libératoire) de 35% ou IR (Impôts sur le Revenu)

De 5 à 8 ans :

PFL de 15% ou IR

Au-delà de 8 ans :

Exonération de fiscalité jusqu’à 4 600€ d’intérêts pour une personne seule, 9200€ pour un couple marié. Au-delà de ce montant : PFL de 7,5% ou IR.

Ainsi, pour ne pas avoir à piocher dans votre capital, il faudra un rendement minimum de 5,55%, si vous choisissez le prélèvement forfaitaire libératoire pour votre rachat. Il va de soi que pour atteindre ce type de rendement, il ne faudra pas être investi sur un contrat d’assurance vie autre que celui de votre banque. En effet, avec un fonds Euro qui sera rémunéré entre 1,2% et 1,5%, votre banquier ne pourrait obtenir de rendements très importants que sur la partie unité de compte. Ce qui pourrait vous mettre sous risque. Votre conseiller indépendant vous permettra au contraire d’accéder à des contrats d’assurance vie en gestion privée qui vous permettraient de viser des rendements supérieurs à 7% par an avec une allocation composée de 50% de fonds Euro et 50% d’Unités de Comptes. Son expertise et surtout son suivi vous permettront de tenter de ne pas amputer votre capital.

J'en profite


► Les SCPI

Les SCPI sont aujourd’hui une des solutions les plus utilisées pour se créer un complément de revenus. Elles permettent d’investir sur le marché de l’immobilier avec des enveloppes d’investissements plus faibles que l’immobilier classique. Elles ont également pour avantage de pouvoir bénéficier d’une diversification importante et de l’expérience d’un gestionnaire. Grâce au grand nombre de biens et de locataires, le risque locatif est dilué.

Si nous observons de manière globale les rendements proposés par les SCPI, le rendement moyen est compris entre 4,5% et 5%. Partant de ce postulat, si vous investissez 50 000€ dans des SCPI, vous obtiendrez un complément de revenu compris entre 2 250 à 2 500€ par an soit 187,50€ à 208€ par mois. Mais il ne faut pas oublier que ses revenus sont soumis à votre fiscalité ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

Pour résumer cette fiscalité, vous trouverez son influence dans le tableau suivant :

Loyer Taux marginal
d’imposition
Prélèvements
sociaux 15,5%
Loyers net
annuel
Louer net
mensuel
2250€ 14% soit 315€ 348,75€
1586,25€ 132,18€
2500€ 14% soit 350€ 387,5€ 1752,5€ 146,04€

J'en profite


2) Les solutions immobilières

Nous avons décliné les solutions immobilières en deux grandes familles, l’immobilier classique et la Location Meublé Non Professionnelle (LMNP). En effet, par rapport à un budget d’investissement de 50 000€, ce seront les investissements les plus accessibles sur le marché de l’immobilier.

► L’immobilier classique

Dans ce cas, vous allez pouvoir investir dans un bien immobilier classique. C’est ce que l’on appelle « l’immobilier ancien ». Vous pouvez devenir ainsi propriétaire d’un bien immobilier en direct, avec les avantages et les inconvénients que cela comprend.

L’un des principaux avantages de ce type d’investissement immobilier est le rendement potentiel que vous pouvez atteindre et qui est souvent de prime abord plus intéressant qu’un investissement en LMNP ou en SCPI. Certaines villes proposent encore des rendements locatifs au-delà de 8%. L’autre avantage est le grand choix de bien que vous pouvez trouver sur un marché immobilier dense à partir du moment où vous prenez votre temps pour bien sélectionner votre support d’investissement.

Mais ce type d’investissements n’a pas que des avantages. En effet, ce type de projet peut vous mettre sous risque. Vous devez par exemple vous confronter aux risques locatifs (risques d’impayés, travaux sur l’immeuble…) et aux soucis de gestion et d’administration du bien. Vous aurez également une fiscalité importante sur les revenus issus de cet investissement même si vous pouvez profiter de quelques déductions (taxe foncière, travaux etc.).

Le dernier risque que vous pouvez rencontrer est celui lié à la revalorisation de votre bien immobilier. En effet, en ayant un seul bien immobilier, vous vous exposez à la variation des prix de l’immobilier sur un seul actif d’où l’importance de votre choix lors de l’acquisition.

► La location meublée (LMNP)

C’est une des solutions les plus utilisées pour la création de revenus complémentaires. Ce type d’investissement vous permet d’investir dans l’immobilier sans en subir les risques classiques. En effet, quand vous devenez propriétaire d’un bien immobilier dans le cadre d’une résidence de services, vous signez un bail commercial avec le gestionnaire qui est de fait votre locataire. Vous n’avez dès lors plus la contrainte de gestion du bien.

Dans ce bail, le détail de la prise en charge des frais inhérents à un bien immobilier est également défini. Vous pouvez par exemple avoir une prise en charge des petites réparations d’entretien de la résidence.

Mais le gros point fort de ce type d’investissement est la fiscalité qui est appliquée aux revenus issus de ce bien. En effet le statut de loueur meublé permet à des particuliers de bénéficier des mêmes avantages comptables que les professionnels notamment en termes de TVA et d’amortissement comptable du bien.

Grâce à cet amortissement, vous allez pouvoir réduire jusqu’à 80% le montant des revenus normalement fiscalisés. Ainsi, pendant 30 ans vous n’aurez qu’une fiscalité très réduite sur votre nouveau revenu complémentaire. Quant au rendement, il sera compris entre 4 et 5 % en fonction du gestionnaire, ce qui vous permettra d’obtenir un revenu complémentaire de 150€ par mois.

Exemple : vous investissez 50 000€ dans une chambre étudiante dans l’ancien offrant un rendement annuel net de 4,75% soit 2 375€. Une fois retirée la part de charges (taxes et frais comptables) de 500€ environ, vous obtenez un revenu mensuel net de 156€.

Conclusion

Nous venons de voir au travers de ce guide, qu’il existe de nombreuses solutions qui vous permettent à partir de 50 000€ de profiter d’un complément de revenus sans consommer votre capital.

Mais comme nous le répétons régulièrement, il n’y a pas de solution universelle ou de solution systématiquement plus intéressante qu’une autre. La meilleure préconisation sera celle que vous aurez sélectionnée avec votre conseiller indépendant qui pourra l’adapter à votre situation et à vos objectifs. N’hésitez pas à vous rapprocher de nos experts patrimoniaux qui pourront vous proposer des solutions qui vous conviendront sur l’intégralité de l’offre du marché.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 netinvestissement en tant que chef de projet patrimonial puis directeur de cabinet.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides