Comment placer entre 300000€ et 600000€ ?

Visa expert
Gaspard Treuil
Par Gaspard Treuil
Vu 384 fois

L’article « Comment placer entre 300000€ et 600000€ ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Quel est le meilleur placement en 2018 :
l'immobilier ou l'assurance vie ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour faire les bons investissements en 2018

La fin d’année approche, les vacances, la rentrée et les impôts sont passés par là et il est grand temps de reprendre son épargne en main.

Entre vos mains, un capital compris entre 300 000€ et 600 000€ et comme unique objectif : placer intelligemment ce capital.

Vous avez d’ores et déjà un bon point de départ pour répondre à la question brulante du moment : « Comment puis-je placer mon capital sans me précipiter ? ». Avant de répondre à tout ceci et de vous précipiter dans la mise en place de solutions d’investissement, il est primordial de définir et cadrer les objectifs que vous souhaitez réaliser.

En effet, comme vous le savez, chaque solution et axe de travail répondent à des objectifs différents. Souhaitez-vous que votre capital travaille et « fasse des petits » ? Souhaitez-vous plutôt générer des revenus réguliers ? Avez-vous à cœur de réduire votre fiscalité ? Ou au contraire vous êtes dans le flou le plus total quant à l’emploi de ces liquidités et souhaitez simplement être accompagné par un chef de projet patrimonial.

Dans ce guide, nous allons tenter de répondre à toutes ces questions et faire en sorte que, via nos conseils et préconisations, vous puissiez réaliser les meilleures opérations patrimoniales possibles.

Sommaire



1. Définir vos objectifs

Comme nous l’avons indiqué plus haut dans ce guide, les options qui vont s’offrir à vous dans le cadre de l’organisation de vos placements seront très largement influencées par vos objectifs de placements. Car il est évident que nos chefs de projet patrimoniaux ne vous orienteront pas de la même manière si vous souhaitez capitaliser sur vos liquidités ou simplement générer un revenu complémentaire.

Vous devez donc bien avoir en tête plusieurs points :

  • Quel est votre but, votre objectif à travers ce projet financier ? Souhaitez-vous investir vos liquidités et faire « grossir » ce placement dans le temps ? Ou alors avez-vous plutôt à cœur d’obtenir une rente régulière pour venir compléter vos revenus ou votre pension de retraite ? Etes-vous dans une situation de pression fiscale à réduire ?
  • Souhaitez-vous conserver de la liquidité et de la flexibilité dans la gestion de vos liquidités ? Souhaitez-vous être en mesure de « récupérer » votre argent investi rapidement ? Ou peut-être n’êtes-vous pas très attaché à cette notion de liquidité et êtes prêt à bloquer ces sommes d’argent sur une durée plus ou moins longue ?
  • Avez-vous des attirances particulières pour un secteur plutôt qu’un autre ? Des croyances ou des convictions plus ou moins fortes sur la valeur de la pierre ou sur l’intérêt de l’investissement en bourse ? (Nous vous conseillons d’ailleurs de consulter le guide suivant pour être bien conscient des raisons pour NE PAS investir en bourse)

Trois questions, trois points très importants dont vous devez avoir conscience et qui nous permettrons d’avancer sereinement avec vous dans votre projet, et surtout d’être en parfaite adéquation avec vos objectifs.

S’offrent donc à vous plusieurs axes de travail : marchés financiers, immobiliers, investissement défiscalisant, capitalisation, rentes régulières… Nous allons voir dans ce guide comment voir plus clair dans ce méandre financier dans lequel vous pourriez être, et faire en sorte de réaliser la meilleure allocation patrimoniale possible.


2. L’assurance-vie

Après avoir échangé avec votre chef de projet patrimonial dédié chez Netinvestissement, il s’est avéré que votre profil d’investisseur s’oriente plus vers un objectif de capitalisation de vos liquidités. Le cadre fiscal étant également un élément de choix pour vous, nous nous tournerons naturellement vers l’assurance-vie.

Flexible, performante, fiscalement attractive, etc. l’assurance-vie remplit avec brio tous vos critères de sélection d’un bon projet sur le long terme. Via ce type d’investissement (et sous couvert d’être bien accompagné dans la gestion de votre patrimoine), vous pouvez bénéficier des multiples avantages que propose l’assurance vie :

  • Flexibilité du contrat et facilité de réorganiser de manière proactive et stratégique en fonction de l’actualité des marchés financiers et des opportunités à saisir.
  • Sécurité et garantie du capital via le fonds euro. Vous pouvez, via certains de nos partenaires, profitez des performances de fonds euro boostés (via notre partenaire sélectionné Nortia par exemple)
  • Fiscalité attractive, pas d’imposition sur les bénéfices réalisés à l’intérieur du contrat et imposition attractive sur les plus-values encaissées après 8 ans de vie du contrat.

Via ces investissements, vous pouvez tabler sur des objectifs de rendement variables en fonction de votre profil d’investisseur compris entre 3% et 6%, en prenant en considération une gestion type « bon père de famille ».

Voici ci-dessous les répartitions type que votre chef de projet patrimonial vous proposera lors de la mise en place de solutions de placement, en prenant en considération votre profil d’investisseur :

Profil prudent

Profil opportuniste

Enfin, pour venir compléter sur ce chapitre assurance vie, en choisissant ce type de support pour l’organisation de votre patrimoine, vous choisissez un placement facilitant la transmission et l’organisation de la succession. Utile lorsque vos objectifs s’allient à la préparation de l’avenir et la protection de votre famille.


J'en profite



3. Les SCPI de rendement

Les supports d’investissement « pierre-papier » ont le vent en poupe depuis quelques années. Et les niveaux de collecte constatés depuis 3 ans viennent confirmer cette tendance.

Nous ne présentons plus ces sociétés dont le but est de gérer un parc immobilier professionnel et vous générer des revenus réguliers tirés des loyers perçus pour chaque bien. Il en existe pour tous les goûts : thématique santé, géographie Ile de France, etc.

La SCPI peut très bien intégrer votre démarche d’investissement et venir compléter les objectifs recherchés via ce type de placement. Il est important de garder en tête les éléments suivants, que vous fourniront vos SCPI :

  • Un rendement intéressant et ayant pour vocation d’être plutôt stable dans le temps : en effet les loyers perçus par cette société via ses immeubles n’ont pas vocations à varier drastiquement de mois en mois. Il n’y a pas de notion de volatilité dans un investissement type SCPI. A titre d’information, en 2018, le rendement moyen d’une SCPI se situe entre 4,5% et 5% de rendement (net de frais).
  • La liquidité : une SCPI, même si elle présente des caractéristiques très proches d’un bien immobilier détenu en direct, ne se revend pas de la même manière et sera donc (du fait de sa composition « pierre-papier ») bien plus facile à revendre en cas de besoin d’argent dans un délai rapide. Comptez généralement entre 3 semaines et 1 mois pour récupérer vos liquidités en cas de revente de vos parts.
  • Une gestion des risques et un confort beaucoup moins contraint qu’un investissement en direct : vous bénéficiez de la mutualisation des risques sur votre investissement (vos liquidités étant investies dans des milliers de m² un peu partout en France) ainsi que d’une sérénité dans la gestion de vos placements. Vous n’avez absolument pas besoin de gérer les immeubles acquis par la SCPI.

Vous l’aurez donc compris, les SCPI constituent une très bonne alternative aux placements conventionnels tels que l’assurance vie et sont une superbe opportunité à exploiter lorsque les objectifs ciblés sont la génération de revenus complémentaires et la volonté d’investir dans la pierre. Attention cependant à l’impact de ces revenus complémentaires sur la fiscalité ; aujourd’hui les SPCI font partie des supports les plus taxés (soumis à TMI + prélèvements sociaux à 17,2%).

Le conseil de l’expert :

Lorsque vous décidez de mettre en place ce type d’investissement, pensez « diversification » et tentez le plus possible de répartir vos investissements sur différentes SCPI. Nos partenaires privilégiés, Inter Gestion, Fiducial, Foncia REIM, etc. sont des partenaires de choix et nos chefs de projets patrimoniaux feront en sorte de toujours avoir une approche objective quant à la construction de votre portefeuille.


J'en profite



4. L’immobilier géré (ou classique)

Si votre objectif d’investissement se situe plus sur le moyen/long terme, dans ce cas votre chef de projet patrimonial devrait être en mesure de vous faire comprendre l’intérêt que représente l’immobilier pour votre projet.

Qu’il soit géré (location meublée non professionnelle) ou acheté en direct de manière plus classique, l’immobilier constitue un excellent moyen de se constituer un patrimoine stable et tangible, ainsi que des revenus réguliers sur le long terme.

Il s’agit là d’acquérir un bien immobilier en résidence de services, qui vous permettra d’avoir le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) et donc de déclarer vos revenus au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Ces biens exploitent quatre grands secteurs : le tourisme, les résidences d’affaire, le secteur sénior et les résidences étudiantes. De plus, le statut LMNP vous permet de générer (comme un bien immobilier classique) des revenus réguliers, mais de faire en sorte via le statut BIC que ces revenus soient nets d’impôts.

Ce type d’investissement vous offre la possibilité de bénéficier de bons rendements sans trop d’implication dans la gestion quotidienne de votre patrimoine.

Comme nous avons à cœur chez Netinvestissement de privilégier la sérénité, il paraissait évident de vous évoquer cet axe de réflexion. Nous ne saurons que trop vous conseiller, si votre sensibilité est tournée vers l’immobilier plutôt que le secteur financier, d’inclure de l’immobilier géré dans votre patrimoine. Cela vous permettra, vous l’aurez compris, de pouvoir jouer aussi bien sur la corde fiscale que sur le pan stabilité et régularité des revenus générés.

Le conseil de l’expert :

Il ne faut pas oublier que la location meublée reste de l’immobilier, qui plus est sur un marché réduit donc avec une liquidité peu importante et qui doit s’envisager dans le temps. Plus encore que pour l’immobilier classique, votre capital est peu disponible et une revente doit s’envisager sur plusieurs mois.


J'en profite



5. Compte titre ou PEA

Si l’immobilier, l’assurance-vie ou la SCPI n’attire pas votre curiosité et ne satisfait pas vos objectifs de placements, il est toujours possible d’envisager l’ouverture et la gestion d’un compte titre ou d’un PEA.

Pour quelles raisons ? Tout d’abord parce qu’en investissant vos liquidités via ces supports, vous vous exposez directement sur les marchés financiers et bénéficiez donc de tout l’intérêt que suscite la « bourse ». Encore faut-il que votre objectif d’investissement soit compatible avec une détention plutôt long terme de ces mêmes placements.

Le graphique ci-dessus montre l’évolution des différents placements financiers ou immobiliers, sur une période allant de 1985 à 2015. Comme vous pouvez le constater ci-dessus, investir en actions représente, pour un investisseur long terme, une superbe opportunité de générer de la valeur.

Attention toutefois, l’investissement géré via des comptes titres ou des PEA présente quand même une grande part de risque d’atteinte du capital investi. Il est donc très important de toujours réaliser ces investissements en se basant sur les conseils (avisés) de votre chef de projet patrimonial. En effet, les secteurs d’investissements pouvant délivrer une performance parfois variable du simple au triple, vous comprendrez pourquoi il est fondamental de bien choisir ou nous plaçons vos deniers.

Que vous apporte un placement de ce style ? Une liquidité plus importante sur vos investissements, une possibilité de diversifier votre portefeuille et d’investir sur différents secteurs. Vous pouvez effectivement placer vos liquidités sur :

  • Des actions
  • Des obligations
  • Des produits structurés
  • Des fonds d’investissements type OPCVM
  • Des indices boursiers
  • Des fonds spécialisés

D’un point de vue fiscal, le PEA vous offre un cadre attractif sur une durée de 8 ans (similaire à l’assurance vie), tandis qu’investir via un compte titre vous soumet donc au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% sur les plus-values réalisées via des valeurs mobilières.

Le conseil de l’expert :

Au-delà de l’attractivité que génère les investissements en bourse (on entend souvent parler de « bons coups » à réaliser en bourse), il est important de bien garder en tête que ce type de placement reste risqué pour votre épargne et doit donc être utilisé de manière stratégique.


J'en profite


Conclusion

Avec un budget variable de 300 000€ à 600 000€, il est PRIMORDIAL de bien garder en tête que la meilleure allocation reste une allocation diversifiée. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un positionnement très stratégique sur chacun des supports que vous souhaitez intégrer dans votre patrimoine.

Quel que soit votre projet, créer de la valeur ou alors générer des revenus complémentaires dans la durée, tout en passant par une potentielle option de réduction de la fiscalité, il existe toujours une option applicable à votre situation.

Avant toute chose, sachez qu’il est important de contacter votre chef de projet patrimonial Netinvestissement. Il saura vous accompagner dans la définition de votre profil d’investisseur, dans le développement et l’affinage de vos objectifs et dans la mise en place de ces solutions.

À propos de l'auteur

Gaspard Treuil , Chef de projet patrimonial

Après un master obtenu à l’INSEEC spécialité finance, Gaspard intègre la société de gestion d'actif AXA IM à Paris en tant qu'ingénieur financier pendant 5 ans. Durant cette expérience, il est amené à définir et structurer des solutions d'investissements pour des grandes sociétés internationales. Sa volonté a ensuite été de mettre ses connaissances au service des particuliers. Grâce à son expérience il prend conscience que le secteur du conseil en gestion de patrimoine est en pleine mutation. C’est pourquoi, séduit par le modèle de netinvestissement, il décide de les rejoindre en juin 2018 en tant que chef de projet patrimonial.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides