Placements : que faire avant de partir en vacances ?

Visa expert

L’article « Placements : que faire avant de partir en vacances ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 606 fois

Comment arbitrer ses portefeuilles avant de partir en vacances ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour bien gérer vos placements pendant vos vacances

Vous êtes peut-être déjà en vacances ou sur le point de partir et vous vous inquiétez du suivi de vos placements pour ces prochaines semaines. La période estivale est une période compliquée à appréhender. Pendant de longue année, les mois d’été étaient plutôt des mois calmes où peu de mouvements étaient réalisés. Mais depuis plusieurs années, de forts mouvements ont secoué les marchés pendant la période estivale.

Bon nombre d’investisseurs se sont retrouvés en difficultés par manque de réactivité. Aujourd’hui, il devient de plus en plus coutumier d’organiser son portefeuille financier pour se prémunir des fortes variations de l’été.

Mais dans un environnement complexe, il est souvent compliqué pour l’épargnant de savoir vers quels supports se tourner. Au travers de ce guide nous allons vous exposer différentes stratégies que vous pourrez mettre en place avant de partir en vacances. Il n’existe cependant pas de stratégie universelle. Selon votre profil investisseur, il faudra adapter cette stratégie.

Sommaire

1. Pour les profils prudents

Si vous êtes positionnés sur ce type de profil, c’est que vous souhaitez être exposé à un risque minimum. Votre allocation de départ doit déjà vous permettre de ne pas subir de fort impact sur le rendement de vos contrats. Mais pour vous permettre d’être sur une position de défense en cas de forte oscillation des marchés, vous pouvez effectuer un arbitrage sur vos contrats. Mais la question qui se pose, est vers quels supports vous pouvez vous tourner ?

Il y a deux possibilités dans ce cas. Vous pouvez vous rapatrier sur des fonds monétaires. Ils ont l’avantage d’être extrêmement stables et ont une volatilité très faible. La contrepartie de cette très faible volatilité est le rendement très faible de ce support.

Pour ceux qui souhaiteraient être sur des supports plus dynamiques mais restant sécuritaires, ils peuvent également se tourner vers les investissements dans l’immobilier. Il faut cependant noter que si vous investissez dans des SCPI, vous aurez de lourds frais à supporter, ce qui va fortement grever votre rentabilité. Pour éviter cela, il faudra plutôt être sur des supports de types SCI ou OPCI qui sont extrêmement souples en termes de rachats et qui ont des niveaux de frais relativement faibles voire inexistants pour certains.

2. Pour les profils équilibrés

Si vous êtes investi dans une convention de gestion équilibrée, c’est que vous cherchez à avoir un rendement plus dynamique de votre investissement avec une exposition au risque plus importante mais toujours maîtrisée. Dans ce cas de figure, les arbitrages à faire en cette période estivale ne seront pas les mêmes qu’un investisseur prudent.

En effet, les fonds monétaires ne sont pas adaptés à votre profil. La première solution à envisager sera de vous diriger vers des supports immobiliers tel des SCI et des OPCI. Ils vous garantiront une certaine stabilité sur les performances de votre contrat avec une rentabilité intéressante.

Vous pourrez également décider d’investir dans des fonds financiers qui sont aptes à subir de fortes variations de marchés. Il s’agit par exemple de fonds flexibles ou de fonds patrimoniaux qui, grâce aux thèmes transversaux sur lesquels ils sont investis, permettent d’amortir les fluctuations des marchés.

3. Pour les profils dynamiques

Si vous êtes investis en profil de gestion dynamique, vous recherchez une performance élevée tout en ayant conscience d’une prise de risque importante. Mais une prise de risque importante ne signifie pas que vous souhaitiez vous exposer à une grande perte en capital.

En effet, dans ce type d’allocation, si vous ne suivez pas régulièrement les positions et l’évolution de vos supports, vous pourriez avoir de mauvaises surprises.

Ainsi pour passer des vacances sereines, nous vous conseillons de vous positionner sur des fonds patrimoniaux ou flexibles mais également des fonds qui s’intéressent à de grands enjeux sociaux comme le marché de l’eau ou le Big Data. Ce type de fonds a la particularité d’être moins sensible aux mouvements de marchés. Ils pourront même être conservés en partie dans votre allocation une fois la période estivale passée.

Je m'inscris


4. Quand mettre en place cette stratégie ?

C’est bien ici le point central de cette stratégie. Vous l’avez sûrement déjà remarqué, mais les marchés ne préviennent pas quand ils décrochent. Il y a donc plusieurs stratégies possibles.

Arbitrer avant de partir en vacances

Si vous pensez ne pas pouvoir suivre l’actualité économique, autant anticiper votre arbitrage et le réaliser avant votre départ. Ainsi, si une baisse brusque des marchés financiers s’opère, vous ne serez pas impacté. Le risque de cette stratégie est que si les marchés restent stables, vous aurez exécuté un arbitrage pour rien.

Arbitrer pendant les vacances

Vous êtes peut-être passionné de marché financier et vous ne laissez pas passer une journée sans consulter les indices financiers. Dans ce cas, vous pouvez très bien attendre le dernier moment pour valider vos arbitrages. Il faudra tout de même que vous sélectionniez les supports auparavant pour être très réactif.

Programmer ces arbitrages

Certains contrats le proposent mais vous pouvez utiliser des options d’arbitrages automatiques. Ainsi vous définissez le seuil de déclenchement et vous choisissez les supports sur lesquels vous souhaitez investir. Si le seuil de déclenchement est atteint l’arbitrage se réalisera automatiquement.

Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

Laisser votre conseiller en gestion de patrimoine gérer votre contrat

Pour ceux qui sont novices ou qui ne veulent pas se soucier de la gestion de leur contrat, leur conseiller en gestion de patrimoine pourra s’en charger. C’est l’un des avantages d’être suivi par un conseiller indépendant qui est directement intéressé à la performance de votre contrat. Il a tout intérêt à ce que votre contrat affiche de bons résultats. Son expertise et la connaissance des différents gérants de fonds lui permettront d’avoir une grande réactivité.

Conclusion

La stratégie estivale à mettre en place n’est pas une chose simple. Vous l’aurez compris, il existe un grand nombre de stratégies possibles, notamment en fonction de votre profil investisseur.

À la vue des critères macro et micro économiques et des incertitudes géopolitiques, il se pourrait que les marchés soient chahutés cette année. Ce sera donc pour vous une manière de voir la compétence de votre conseiller et la qualité du suivi qu’il est capable de faire sur votre contrat.

Mais une stratégie de gestion basée sur des fonds diversifiés qui ne sont pas investis sur les mêmes secteurs géographiques et économiques, est la meilleure des options en cas de fortes oscillations de marché.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides