Quels sont les meilleurs placements sur 15 ans ?

Visa expert

L’article « Quels sont les meilleurs placements sur 15 ans ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 1016 fois

Lorsque vous abordez la question de la gestion de votre patrimoine, un constat s’impose : en fonction des sensibilités et des objectifs de chacun, les solutions qui vous sont proposées dans le cadre d’un investissement financier ou immobilier peuvent différer. Particulièrement selon la durée du projet, il faudra adapter la mise en place des solutions. Suite à l’étude réalisée par votre conseiller en gestion de patrimoine, celui-ci pourra vous proposer la solution la plus adaptée à votre propre situation selon un ensemble de critères bien précis.

En attendant, et pour vous aider dans votre réflexion, vous trouverez répertoriés dans ce guide les meilleurs placements constatés sur une durée de 15 ans, en fonction de vos objectifs.

Quels sont les meilleurs placements sur 15 ans

J’ai un capital

► Mon objectif est de faire fructifier mon capital pendant 15 ans et de préparer ma succession : l’assurance vie

L’assurance vie est la solution qu’il vous faut. Cette enveloppe fiscale qui rencontre un succès important auprès des épargnants français est une magnifique boîte à outils. Que ce soit en termes de rendements ou d’avantages fiscaux, l’assurance vie comporte de nombreux avantages.

Grâce à cette solution, vous allez pouvoir faire fructifier votre capital sans subir de fiscalité sur les intérêts cumulés sur le contrat pendant toute la durée du placement. En effet, la fiscalité s’applique lors des rachats sur le contrat et non en cours de vie du contrat. Ainsi, lors d’un rachat en cours de vie de votre contrat, et en fonction de l’ancienneté de celui-ci, vous pouvez bénéficier de la fiscalité suivante :

  • De 0 à 4 ans : PFL (Prélèvement forfaitaire libératoire) de 35% ou IR (Impôts sur le revenu) + prélèvements sociaux (15,5%)
  • De 5 à 8 ans : PFL de 15% ou IR + prélèvements sociaux (15,5%)
  • Au-delà de 8 ans : exonération jusqu’à 4 600€ d’intérêts pour une personne seule, 9 200€ pour un couple marié. Au-delà de ce montant : PFL de 7,5% ou IR. En revanche, il faut ajouter les prélèvements sociaux (15,5%) sur la totalité de la somme rachetée.

Mais attention, comme vous avez sûrement dû le remarquer, aujourd’hui les fonds Euro classiques des assurances-vie bancaires ou de certains assureurs ont connu une chute de leur rendement. Ils rapportent aujourd’hui entre 0,75% pour les plus mauvais et 1,75% pour les meilleurs.

Il existe cependant encore d’autres fonds Euro innovants qui permettent d’obtenir des rendements à plus de 3%. Pour cela n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller en gestion de patrimoine qui pourra vous apporter son expertise sur l’ensemble de ces contrats.

Pour vous donner un premier aperçu de ces contrats vous pouvez également consulter les liens suivants :

Mais vous devez être conscient aujourd’hui, que pour avoir du rendement, il faut être prêt à prendre un risque mesuré. Ainsi, si vous investissez au sein de votre contrat d’assurance vie sur des supports qui ne possèdent pas de garantie en capital type SCPI, SCI ou OPCVM, vous pourrez dynamiser votre contrat.

Autre avantage des contrats d’assurance vie, en cas de décès, vous bénéficiez d’une exonération des droits de succession jusqu’à 152 500€ par bénéficiaires pour les versements effectués avant vos 70 ans et 30 500€ pour les versements effectués après 70 ans tout bénéficiaires confondus.

Une fois les quinze ans du placement atteints, vous aurez plusieurs possibilités de sortie. En effet, c’est un des autres avantages de ce type de contrat, vous pouvez récupérer votre capital de différentes manières :

  • Rachat total du contrat : vous récupérez la totalité des fonds.
  • Rachat partiel : vous récupérez une partie des fonds et vous avez même la possibilité de programmer des rachats de manière mensuelle, trimestrielle ou annuelle.
  • Rente : dans ce cas, vous aliénez votre capital et l’assureur vous verse une rente à vie, calculée selon les tables de mortalités en vigueur avec des possibilités de réversion pour certains contrats.

J'en profite


PEA

Mon objectif est faire fructifier mon capital et de profiter de revenus non fiscalisés dans 15 ans : le PEA.

Trop souvent oublié, le PEA reste un outil redoutable pour faire fructifier un capital sur quinze ans. Il existe plusieurs types de PEA :

  • Les PEA classiques, investis sur des titres vifs comme les actions (EDF, BOUYGUES…)
  • Les PEA assurance vie : investis sur des OPCVM actions.

Chez Netinvestissement, nous vous conseillons d’utiliser le PEA assurance vie. En effet, l’investissement en titre vif impose un niveau de risque et de volatilité important alors que sa version assurance vie permet une gestion plus sécurisante. Ainsi, vous bénéficierez des bons niveaux de performance des marchés financiers.

Mais la gestion d’un PEA ne s’improvise pas. Profitez des compétences de votre conseiller en gestion de patrimoine qui saura vous accompagner dans le choix des OCPVM sur lesquelles investir et pourra même vous aider à arbitrer vos positions quand cela sera nécessaire. L’un des principaux avantages du PEA, en plus de son rendement, est la sortie non fiscalisée de vos liquidités et notamment de vos gains.

Le PEA bénéficie d’une fiscalité attractive sur les gains selon le tableau suivant :

Ancienneté Fiscalité des gains en cas de retrait
0 à 2 ans Clôture du PEA
22,5% d’imposition sur les gains auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux
2 à 5 ans Clôture du PEA
19% d’imposition sur les gains auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux.
5 à 8 ans. Clôture du PEA
Prélèvements sociaux
8 ans et plus Clôture du PEA facultative, possibilité de faire des retraits partiels mais impossibilité de faire des versements complémentaires.

Cette fiscalité vous permettra de vous créer un revenu net d’impôts en effectuant des rachats programmés à partir de la quinzième année de votre PEA.

Le PEA permet également, après une détention de 8 ans, de faire le choix d’une sortie en rentes viagères. Les rentes seront totalement exonérées d’impôts sur le revenu et bénéficieront d’abattements sur les prélèvements sociaux en fonction de votre âge de sortie.

► Mon objectif est de bénéficier d’un revenu immédiat faiblement fiscalisé : le LMNP (Location Meublée Non Professionnelle)

La location meublée non professionnelle consiste à investir dans des résidences de services types résidences étudiantes, EHPAD… Grâce à ce type d’investissement vous allez pouvoir bénéficier de revenus quasiment non imposables pendant près de 30 ans. En effet, en investissant sur ce support, vous allez pouvoir profiter de l’amortissement comptable de votre bien.

Pour cela, vous devenez propriétaire d’un studio étudiant ou d’une chambre en EHPAD et vous signez un bail commercial avec le gestionnaire de votre résidence, qui est votre locataire unique. Le gestionnaire vous versera le loyer de manière trimestrielle. En fonction des conditions du bail, les gros travaux de rénovation ainsi que les petits travaux d’entretien peuvent être pris en charge par le gestionnaire également.

Mais la grande spécificité de ce type d’investissement est que l’amortissement comptable de votre bien viendra en déduction des revenus perçus. Ainsi, vous avez l’opportunité d’amortir comptablement votre bien sur 30 ans et son mobilier sur 5 ans et d’éviter ainsi une imposition trop lourde des revenus locatifs perçus.

Par exemple, pour un bien d’une valeur de 100 000€ dont l’immobilier a une valeur de 90 000€ et le mobilier 10 000€, vous pourrez amortir :

90 000 /30= 3 000€ par an pour l’immobilier
10 000/5=2 000€ par an pour le mobilier.

Cet amortissement vous permettra d’annuler comptablement vos revenus locatifs ou de les réduire très fortement. Ce qui de fait, vous permettra de récupérer des revenus faiblement fiscalisés ou même non fiscalisés.

J'en profite


SCPI

► Mon objectif est de bénéficier d’un complément de revenu immédiat : les SCPI

Le principal avantage de l’investissement en SCPI est la simplicité de leur réalisation. Ainsi, si vous avez des liquidités disponibles, vous pourrez investir sur une ou plusieurs SCPI en fonction du montant que vous avez à disposition.

Pour faire le bon choix de SCPI, n’hésitez pas à faire appel à votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant qui pourra vous apporter son expérience et sa connaissance des SCPI.

En effet, le marché de la SCPI est très large et il y a une grande offre à votre disposition. On trouve bien sûr des classiques comme les SCPI de bureaux ou de commerces mais il existe également des SCPI fiscales (type Malraux ou Pinel) et des SCPI thématiques comme Primovie qui concentre ses investissements dans des EHPAD, des crèches ou des résidences étudiantes.

Mais le point central de l’investissement en SCPI est la mutualisation du risque locatif. En effet, dans le cadre d’un investissement en SCPI, vous devenez propriétaire d’une part d’un parc immobilier détenu par un gestionnaire. Il faudra donc cibler les gestionnaires de qualité pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Par ailleurs les SCPI bénéficient également d’une grande flexibilité que ce soit en termes de montant d’investissement ou de revente.

J'en profite


Je veux emprunter :

► Je veux bénéficier d’un complément de revenu dans 15 ans : les SCPI à crédit

Nous l’avons vu précédemment, il est possible d’investir dans des SCPI directement avec ses liquidités. Mais il est également possible d’investir dans des SCPI à l’aide d’un crédit. L’avantage de passer par un investissement à crédit est de pouvoir déduire les intérêts d’emprunt des revenus issus de son investissement et de minorer ainsi votre future imposition.

Vous pourrez également programmer la fin de votre prêt selon la date de votre besoin en complément de revenus. En effet, une fois votre prêt terminé, vous pourrez profiter de votre complément de revenus.

Il faut cependant noter un point important qui est le taux appliqué au financement des parts de SCPI. Si vous passez par votre banque, elle n’acceptera de financer que des SCPI « maison », qui ne seront pas forcément les plus performantes. Si vous voulez profiter des meilleures SCPI du marché, il vous faudra accepter de passer par un prêt spécialisé dont le taux sera plus élevé que le taux classique de votre banque mais qui vous permettra d’obtenir un investissement beaucoup plus sécurisé en matière d’actifs acquis.

► Le LMNP à crédit

Nous avons étudié l’investissement dans la LMNP directement avec vos liquidités, mais vous pouvez également acquérir un bien à crédit. Grâce à ce montage, vous pouvez déduire les intérêts d’emprunts de vos revenus qui, cumulés avec l’amortissement vous permettront d’avoir des revenus fonciers net d’impôts.

De plus, cette méthode vous permet de réduire la consommation de votre amortissement comptable, ce qui vous permettra de conserver la non-imposition de vos revenus fonciers pendant des durées de 20 à 30 ans en différant l’excédent d’amortissement non utilisé.

Conclusion

Il est clair qu’il n’existe pas de solution miracle en matière de placement à 15 ans, et qu’aucune solution n’est meilleure que les autres si elle n’est pas fondamentalement adaptée à vos besoins.

En fonction de votre appétence au risque et de votre sensibilité aux marchés financiers ou immobiliers, vous privilégierez une option plutôt qu’une autre. Il faut donc avant tout bien définir vos objectifs et vos attentes sur la durée concernée.

N’oubliez pas que votre conseiller en gestion de patrimoine peut vous accompagner dans le montage de votre projet et vous orienter vers l’ensemble des solutions disponibles sur le marché.

J'en profite


À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides