Comment investir dans des placements originaux ?

Visa expert

L’article « Comment investir dans des placements originaux ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 1538 fois

Vous êtes déjà certainement titulaire d’un livret ou d’un PEL, peut-être d’une assurance-vie ou d’un PEA ou compte titres, vous avez peut-être déjà investi dans l’immobilier locatif c’est pourquoi l’objectif de ce guide n’est pas de vous parler de ces supports là mais plutôt de vous faire découvrir de nouveaux supports d’investissement que nous qualifions d’originaux. Certains sont connus, d’autres sortent plus radicalement des sentiers battus, mais tous visent à présenter des approches nouvelles, différentes et donc originales pour investir.

Investissement dans le monde de la culture

Investissement dans le monde de la culture

► Les œuvres d’arts

Le marché de l’art longtemps réservé à certain initié, s’est aujourd’hui largement démocratisé. De plus en plus de particuliers investissent dans des œuvres d’art soit par pur intérêt financier, soit par plaisir. C’est un investissement qui revêt un intérêt financier à court terme mais également à long terme.

Premier bénéfice de cette opération, le montant de vos œuvres d’art n’entre pas dans l’assiette de calcul de votre ISF. Autre avantage, la fiscalité en cas de plus value est également allégée avec deux possibilités au choix de l’investisseur une taxe forfaitaire à hauteur de 5% ou l’imposition au régime général des plus values sur biens meubles.

Le choix du type d’art en revanche vous appartient. Que vous soyez amateur de peinture, de sculpture ou de compressions vous trouverez certainement le coup de cœur. Sachez que, contrairement aux idées reçues, il est possible de se porter acquéreur d’une œuvre originale artistique pour quelques centaines d’euros.

► Le cinéma

L’industrie du cinéma est en recherche régulière d’investisseurs pour financer ses projets. Les particuliers cherchant à apporter leur soutien à des œuvres cinématographiques peuvent y investir en passant par le biais des SOFICA (société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel). Ce type d’investissement permet en autre, d’obtenir un gain fiscal de 30% de l’investissement à condition de conserver ses parts sur un minimum de 5 ans.

Les investissements plaisir

► Pour les » épicuriens » : le marché du vin

De plus en plus de passionnés ou d’investisseurs se tournent vers le marché du vin et plus particulièrement celui des grands crus. Il y a ici deux manières d’investir. Le passionné ou grand connaisseur pourra lui-même faire ses investissements en achetant lui-même les bouteilles dans lesquelles il souhaite investir. Il se chargera également de leur conservation pour une éventuelle revente une fois le vieillissement du vin réalisé.

le marché du vin

Mais le manque de traçabilité peut compliquer la revente de ce type de cave. Des organismes comme Patriwine se sont spécialisés dans la gestion patrimoniale d’une cave de grands crus. Ils se chargent pour vous de la sélection, de la conservation et de la revente des bouteilles. Ils vous permettent d’avoir une traçabilité de vos produits et vous donnent même la possibilité de récupérer vos vins si vous souhaitez à terme en profiter.

► Pour les « grands enfants » : voiture de collection

Les passionnés de voiture pourront diversifier leurs investissements dans les voitures de collection. Ce marché est souvent réservé à un public de connaisseur ou de passionné. Mais les plus values réalisées par certain investisseur laisse parfois rêveur. Ce type de solution demande une zone de stockage importante également pour entreposer ses biens mais les budgets d’accès peuvent par contre être adaptés à tous.

Financer des entreprises par le financement participatif

Il y a plusieurs possibilités pour investir dans ce marché. Les plus avertis se tourneront vers les « business angel » qui mettent en relation investisseur et entrepreneur. Ici un haut niveau de connaissances s’impose pour ne pas faire d’erreur.

Les moins aguerrie ou ceux qui ne disposent pas du temps nécessaire s’orienteront eux plutôt sur des plateformes de financement participatif (crowfunding).

Fiscalement ce type d’investissement donne accès à trois types d’avantages non cumulables : une réduction de 50% de l’investissement sur l’ISF, une réduction de 18% sur l’impôt sur le revenu ou s’ils choisissent de passer par un PEA exonération des plus values réalisée.

Investir dans l’immobilier

► L’investissement en viager

Il est aujourd’hui encore possible d’investir dans l’immobilier en viager. L’investisseur paye alors au vendeur une part de la valeur du bien qui est calculé en fonction de la valeur du bien et de l’âge du vendeur et verse ensuite un « loyer « au vendeur qu’il peut utiliser comme complément de revenu.

Investir sous le soleil de l’île Maurice

► Investir sous le soleil de l’île Maurice

Qui n’a pas rêvé de s’installer sous le soleil de l’île Maurice ? De plus en plus d’investisseur français désireux de diversifier leur patrimoine ou de préparer leur départ vers le soleil choisissent l’île Maurice comme lieu d’investissement. Et même si la beauté de l’île en fait une destination très prisée, ce n’est pas son seul avantage. En effet, la stabilité économique et politique de l’île en fait un secteur d’investissement auquel il faut prêter attention.

D’autre part, l’île Maurice bénéficie d’avantages fiscaux conséquents. Les biens détenus sur son territoire ne sont pas assujetti à l’ISF. Par ailleurs, les revenus immobiliers obtenu à l’île Maurice ne bénéficient d’aucune fiscalité en France et sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 15%.

Conclusion

Au travers de ce guide, vous avez pu constaté que les investisseurs désireux de diversifier leur patrimoine dans des domaines plus « exotiques », ont de nombreuses possibilités. Cependant, la spécificité des solutions proposées et le niveau de risque qu’elles peuvent revêtir demande une analyse poussée de votre situation pour s’assurer que ces solutions sont bien adaptées à votre profil. L’aide d’un professionnel de la gestion de patrimoine est clairement recommandée pour vous accompagner dans le montage de ses opérations.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides