Les risques des produits structurés financiers

Visa expert

L’article « Les risques des produits structurés financiers » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 971 fois

Dans un environnement économique agité, les épargnants ont beaucoup de mal à choisir le bon support d’investissement. En effet, que ce soit l’ensemble des livrets bancaires ou les fonds Euro classiques, ils ont un potentiel de rentabilité qui ne donne que peu d’espoir de gain.

Pour palier à cette baisse de rendement, certains épargnants seraient tentés d’investir sur les marchés financiers, mais la peur d’une perte importante en capital les freine. Une alternative intéressante, qui peut être en adéquation avec leurs besoins, est l’investissement dans des produits structurés. Ces produits financiers qui peuvent paraître assez complexe, ont la faculté de donner accès au marché financier, tout en protégeant votre capital en cas de contre-performance du sous jacent jusqu’à un niveau défini dès la souscription du produit. Pour mieux cerner ce type de produits nous vous conseillons de vous reporter au guide suivant : Les 10 conseils avant d'investir dans les produits structurés.

Pour le guide qui nous concerne, nous allons centrer notre réflexion sur les risques encourus quand vous investissez sur ce type de support et comment les éviter.

Le risque de défaillance de l’émetteur

Le risque de défaillance de l’émetteur

Le premier risque d’un produit structuré est celui qui le lie à son émetteur. En effet, un produit structuré est toujours créé par un établissement financier. La solidité de cet émetteur est prépondérante dans le choix de votre investissement. En effet, la garantie partielle en capital que propose votre support d’investissement devra être honorée par l’émetteur en cas de contre-performance sur les marchés financiers.

De ce fait, si dans le même temps, l’émetteur se retrouve confronté à des difficultés financières, vous pourriez voir disparaître votre épargne. Pour éviter ce risque, il faut centrer ses recherches de produits structurés sur des établissements financiers de renom qui ont l’habitude de manipuler ce type de solutions.

Parmi les plus connus sur le marché, nous pouvons vous citer Adequity qui est aujourd’hui l’un des leaders du marché. Si vous n’êtes pas sûr de vos positions, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller patrimonial qui pourra vous aider à choisir le bon support.

Le risque de perte en capital

Il existe aujourd’hui plusieurs types de produits structurés sur le marché. Certain peuvent même proposer une garantie en capital totale à l’échéance. Mais ce sont souvent des produits avec des frais d’entrées importants et dont le coût de la garantie vient fortement amputer la performance. De fait, le gain réalisé à l’échéance est souvent minime voire quasi nul.

Pour les produits structurés plus classiques, vous bénéficierez d’une garantie partielle en capital. C'est-à-dire qu’à la création du support, le gestionnaire observe la valeur du sous jacent sur lequel il va être basé. Il définit également jusqu’à quel seuil de baisse du sous jacent il vous garantit le capital.

Par exemple : Pour un sous jacent basé sur l’Eurostoxx 50 avec une protection jusqu’à 40% de baisse, chaque année le gérant va observer où est situé l’indice Eurostoxx 50 :

  • S’il est positif, vous touchez un coupon,
  • S’il est négatif vous ne touchez pas de coupon.

A l’échéance du structuré :

  • Si la performance du sous jacent est positive vous récupérez bien vos liquidités et le cumul des coupons.
  • Si la variation du sous jacent est comprise entre 0 et -40% vous récupérez également vos liquidités mais sans aucun gain.
  • Si la variation du sous jacent est comprise entre -40 et -100%, vous serez exposé à une perte en capital correspondant à la variation.

C’est sûrement le risque qui a fait la plus mauvaise publicité aux produits structurés. En effet, plusieurs établissements ont été condamnés pour avoir présenté ces fonds comme un produit de substitution au fond Euro sans préciser le risque de perte en capital.

Le risque de liquidité

Le risque de liquidité

Quand vous investissez sur un produit structuré, vous connaissez la date d’échéance dès le départ. Il faut que cette durée soit bien adaptée à vos projets de vie pour que vous ne vous retrouviez pas en difficultés financières.

Mais malgré la connaissance de cette date d’échéance, vérifiez qu’il existe une possibilité de sortie en cas de coup dur. Nous vous déconseillons d’investir sur un support qui ne laisse pas la possibilité d’une sortie anticipée.

En revanche, il faut être bien conscient qu’une sortie anticipée du support ne sera pas sans conséquences. Si le support à des performances négatives vous devrez assumer la perte en capital due à une sortie par anticipation. Il faut également vérifier qu’il n’y a pas de pénalités en cas de rachat anticipé. Elles augmenteraient encore plus votre perte en cas de rachat.

Le risque lié au sous jacent

Le risque lié au sous jacent est directement lié à la performance de votre produit structuré. En effet, si par exemple votre sous jacent est l’Eurostoxx 50 et que vous investissez sur une période où cet indice est très haut, vous vous exposez à ne jamais retrouver un niveau de performance supérieur à cet indice.

L’étude de l’évolution du sous jacent est un élément central dans le choix de votre produit structuré. C’est son évolution qui va permettre d’atteindre les rendements escomptés sur votre produit structuré. L’appui d’un spécialiste en la matière comme votre conseiller patrimonial est véritablement nécessaire dans ce type d’investissement.

Le risque lié à la proportion de produits structurés dans votre allocation d’actifs

Nous l’avons dit précédemment, les produits structurés sont des outils de diversification. Ils ne sont pas là pour remplacer un fonds Euro par exemple. En revanche, ils se présentent comme une alternative à la baisse des fonds Euro et peuvent permettre de retrouver une performance plus raisonnable tout en investissant sur un support qui bénéficie d’une protection partielle en capital.

Nous vous conseillons donc de ne pas dépasser les 20% de fonds structurés dans votre allocation. Une proportion supérieure pourrait vous mettre en danger et déséquilibrerait votre allocation.

Conclusion

Il apparaît donc que les produits structurés sont une solution d’investissement qui peut sembler complexe. Mais dans un environnement boursier volatile, ils sont une bonne solution pour les personnes qui souhaitent bénéficier des performances des marchés financiers en s’exposant à un niveau de risque mesuré.

Ils correspondent surtout à un axe précis de votre stratégie d’investissement, dans la durée. L’offre existante étant très large, nous vous recommandons de vous rapprocher de votre conseiller patrimonial qui adaptera votre investissement à la structure de votre patrimoine.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Pourquoi les produits structurés montent en puissance ?
  • Fonds structurés, fonds à formule, fonds à promesse: définition et fonctionnement
  • Les 10 conseils avant d’investir dans les produits structurés
  • Les 10 avantages des produits structurés
  • VRAI/FAUX : les 10 idées reçus sur les produits structurés
  • Choisir les fonds structurés en période de volatilité
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides