Les motivations qui poussent les français à réaliser un investissement locatif

Visa expert

L’article « Les motivations qui poussent les français à réaliser un investissement locatif » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 807 fois

En ces périodes de doutes sur les marchés financiers, de plus en plus de Français font le choix de réaliser un investissement immobilier locatif. Aujourd’hui, avec les conditions économiques actuelles, un bien se finance sur une durée moyenne de moins de 20 ans. De quoi convaincre de nombreuses personnes à la recherche de revenus complémentaires. Afin de mieux comprendre cet attrait français pour l’investissement locatif, nous allons analyser les attentes et les motivations de ces investisseurs.

Quel est le profil type de l’investisseur ?

Quel est le profil type de l’investisseur ?

Il n’y a pas de profil type pour investir dans l’immobilier locatif. Toutefois, certains critères ressortent souvent lors des opérations. Par exemple, les investisseurs sont âgés en moyenne de 45/46 ans. 4% ont moins de 30 ans, 24% ont de 30 à 40 ans, 38% ont de 40 à 50 ans et 34% ont plus de 50 ans. Ils ont un revenu médian de 67 500€ annuel, environ le même qu’en 2014. Depuis 2010, le revenu médian annuel est en augmentation de 5,8%.

Cependant, selon les régions, le revenu annuel médian change. Par exemple, il est supérieur dans la région d’Ile-de-France avec 74 390 euros. En revanche, en Provence-Alpes-Côte-D’azur, le revenu annuel médian est de 65 340 euros, soit inférieur à 3% de la moyenne nationale. De plus, 59 % des investisseurs sont mariés, 17% sont célibataires et seulement 9% sont pacsés, 9% divorcés et 6% en union libre.

Quel est le bien le plus choisi ?

Le choix du type de bien est assez similaire. Les particuliers font le choix à 90%, d’investir dans un appartement, avec une surface moyenne de 41 m2. Cette superficie correspond à un 2 pièces ou un studio. 59% des investissements reposent sur des petites surfaces. Avec ces conditions réunies, le coût médian d’un investissement locatif en France est de 160 000 €. En revanche, seulement 10% investissent dans une maison.

Comment se finance le bien ?

Avec la conjoncture actuelle, et les taux d’intérêts qui sont historiquement bas, les durées de prêt ont tendance à se raccourcir. Les investisseurs préfèrent alors augmenter leur part financée à crédit. De plus, la durée de financement diminue pour être aux alentours de 19 ans et 6 mois. La part de l’investissement locatif privé avait fortement diminué depuis 2011. C’est aujourd’hui une page qui se tourne depuis 2015. L’investissement locatif est reparti à la hausse en France. Il atteint aujourd’hui une part de plus de 14%. Ces opérations sont majoritairement financées par des prêts immobiliers, car comme nous avons pu le voir, les conditions sont très avantageuses pour les emprunteurs. Le Crédit Foncier estime que chaque année, environ 74 000 biens neufs, destinés à un investissement locatif, sont financés à crédit en France.

Quels sont les lieux prisés ?

Quels sont les lieux prisés ?

La région qui est la plus conquise par 20,5% des investisseurs reste l’Ile-de-France. Sont suivies les 5 régions méridionales avec les Midi-Pyrénées, l’Aquitaine, le Languedoc Roussillon, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Rhône-Alpes. 78% des investissements locatifs se font principalement dans ces six régions. Nous pouvons noter qu’entre 2010 et 2015, certaines régions se sont améliorées. Effectivement, l’Ile-de-France a augmenté sa part de 16,4% à 20,5%. Les Midi-Pyrénées sont passés de 12% à 15,4%. Enfin, quant à elle, l’Aquitaine est passée de 10,7% à 11,5%. En revanche, pour les régions qui ont vu leurs parts baisser sont la Provence-Alpes-Côte-D’azur et le Languedoc Roussillon.

En ce qui concerne l’emplacement du bien, les investisseurs optent le plus souvent pour un investissement près de chez eux, encore plus lorsqu’il il s’agit d’un bien ancien. 68% des investisseurs achètent un bien près de chez eux dans de l’ancien contre 33% dans du neuf.

Par ailleurs, les investisseurs préfèrent investir dans une autre région plutôt que dans un autre département. De plus, investir dans une grande ville est toujours plus recherché qu’investir dans une petite ville ou à la montagne. Effectivement, près de 50% des investisseurs optent pour une grande ville, 35% dans une petite ville, 10% au bord de mer et seulement 5% à la montagne.

Quels sont les objectifs des épargnants ?

Les épargnants sont divisés sur leurs motivations d’investissement. Il faut savoir que 57% des investissements se font dans l’immobilier. L’assurance-vie est ensuite choisie par près de 24% des investisseurs. Vient ensuite l’épargne sécurisée avec 14% et les marchés financiers avec 5%. Les investissements les moins risqués sont les plus retenus. Se pose alors la question : pourquoi les particuliers veulent-ils investir ? 54% veulent payer moins d’impôts, 44% veulent se préparer pour la retraite, 41% veulent disposer d’un patrimoine, 32% protéger leurs enfants, 26% pour se constituer un capital. Et pour la revente ? 52% des particuliers pensent à revendre leur bien dans l’avenir, seulement si c’est du neuf. Dans de l’ancien, 33% pensent qu’ils ne revendront pas. La plupart des investisseurs sont satisfaits de leurs choix et pensent même à réinvestir.

Conclusion

Ainsi, l’immobilier reste un actif privilégié des investisseurs. 57% des français affirment qu’ils investiraient dans l’immobilier en premier choix. Les raisons sont assez simples. 54% évoquent tout d’abord l’économie d’impôts. 44% souhaitent disposer d’un revenu complémentaire. Enfin, 41% font le choix de l’immobilier en vue de se constituer un patrimoine et dans l’optique de le transmettre. En ce qui concerne les hésitants, les principales raisons sont les taxes et les fiscalités trop importantes, ou encore la peur de s’endetter. N’hésitez-plus. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, ou bien découvrir d’autres possibilités d’investissement, demandez conseils auprès des experts Net Investissement.


J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Qu'est-ce que la Garantie des Loyers Impayés (GLI) ?
  • Investissement en location meublée : les 5 astuces mal connues mais efficaces
  • Investissement locatif : comment investir dans les grandes villes ?
  • Résidence étudiante gérée : pourquoi cet investissement est-il si demandé ?
  • 10 questions à se poser avant d’investir dans l’immobilier
  • Investissement locatif : les avantages des Monuments Historiques
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides