Où investir en France en 2013 ?

Visa expert

L’article « Où investir en France en 2013 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - Vu 3320 fois

Malgré un décalage important entre l'offre disponible et la demande en constante augmentation qui en font un marché quelque peu «tendu », l'immobilier, par ces temps de crises et de fragilité des marchés boursiers s'est imposé dans le cœur des français comme étant une valeur « refuge » car répondant à un besoin vital : se loger. Voici donc pour vous les différentes étapes à respecter pour ne pas rater son investissement immobilier mais aussi, ces villes françaises qui sortent du lot en 2013.

Profitez de notre offre EXCLUSIVE pour investir dans l'immobilier SANS APPORT

J'en profite


immeuble2

1ère étape : sélectionner le « bon » emplacement

Avant de se précipiter sur le premier logement « coup de cœur » il est nécessaire de sélectionner de façon stratégique l'emplacement de votre futur bien et pour se faire voici quelques conseils à prendre en compte :

  • trouver un secteur géographique porteur d'activité : choisissez une ville dotée de nombreuses infrastructures, bien desservie par les transports en commun, bénéficiant d'une population en croissance constante,
  • étudier le marché : prenez en compte le prix du m2 pour le neuf comme pour l'ancien, ainsi que le niveau des loyers pratiqués pour les petites surfaces (studio et T2) qui font souvent l'objet d'une plus forte demande et autorisent donc de meilleurs rendements. Pour cela, la source la plus fiable reste le « guide des valeurs vénales », éditée par la chambre des notaires de France qui reprend la moyenne des transactions constatées dans la ville,
  • étudier le secteur : renseignez-vous sur la santé économique des industries et des entreprises de l'agglomération, ne vous lancez pas à l'assaut d'une ville où le taux de chômage est élevé et où les étudiants ne courent pas les rues,
  • choisir un emplacement optimal : le site de votre future acquisition doit être pertinent afin de trouver facilement un locataire. Pensez notamment à la proximité des différents commerces mais aussi des établissements scolaires, des transports en commun et tout ce qui, de manière globale, pourrait augmenter sensiblement le potentiel de votre investissement immobilier,
  • s'intéresser à l'évolution possible de votre bien : tout bien possède un potentiel d'évolution plus ou moins élevé, ne négligez pas le vôtre surtout si ce dernier se trouve à proximité d'un quartier en réhabilitation ou au cœur même de celui-ci. En effet, villes et collectivités investissent de plus en plus dans la restauration des centres-villes et de certains quartiers afin d'offrir un coup de jeune à la commune.

2ème étape : être « pragmatique »

Nous ne le dirons jamais assez, un bon investissement doit être réalisé sur des bases froides, pragmatiques. En effet, la ville dans laquelle vous vivez n'est pas forcément la plus adéquate pour investir. Trop nombreux sont les français qui achètent près de chez eux, pour l'unique raison que c'est justement près de chez eux.


Si bien évidemment, une telle décision peut sembler plus simple et rapide, n'oubliez pas qu'une fois l'acte passé et la location mise en place, vous ne retournerez certainement plus voir l'appartement ou la maison avant plusieurs années (parfois même jamais, si vous faites le choix de confier le bien à un gestionnaire).


Faites le parallèle suivant : lorsque vous placez de l'argent sur un produit financier, mettez-vous de l'affectif ? Certainement pas. Vous regardez des critères froids de rendement, de sécurité, de garanties etc. Eh bien pour l'immobilier, votre raisonnement doit être le même.

Où investir en France en 2013 ?

A présent, après ce bref rappel, il nous est possible de dénicher ces villes françaises où il fait bon d'y investir... Mais aussi bon d'y vivre ! Voici donc le top quatre :


1. Bordeaux. Sélectionnée pour son dynamisme, la capitale de l'Aquitaine tient le choc face à la crise et affiche même un boom démographique spectaculaire (+ de 250 000 habitants en dix ans ; classée en 2012 comme la 1ère ville de France ou investir et également comme étant la 5ème ville étudiante). L'offre de logements neufs ne cesse de progresser, 21% entre 2010 et 2011, et les stocks vacants se font rares grâce à la demande étudiante très forte. Pensez donc à privilégier des petites surfaces, adaptables aux étudiants.

investir-dans-limmobilier

2. Nantes. Elle bénéficie tout comme Bordeaux d'une croissance démographique et économique attrayante mais dispose en plus d'un atout non négligeable qui réside essentiellement dans son offre immobilière de qualité. Située non loin de Paris et bien desservie par le réseau SNCF, de nombreux parisiens sautent le pas et quittent la capitale pour bénéficier du cadre de vie agréable que propose la ville.


3. Toulon. Ici aussi la démographie explose et la ville, en proie à une « population extra locale » fait l'objet d'une très forte demande en logements. De plus, les prix d'achats sont faibles et les locations élevées, idéal pour investir sur une grande surface (T3 et T4) et ainsi accommoder les familles nombreuses.


4. Lyon. Située au cœur de la France, Lyon possède de nombreux atouts pour attirer d'éventuels investisseurs. En effet sa place de quatrième dans notre classement n'a rien d'étonnant, la ville bénéficie d'une excellente position stratégique qui lui permet de cumuler démographie, emplois, transports, étudiants en constante augmentation et prix attractifs. Tous les éléments sont réunis pour réaliser un placement immobilier digne de ce nom, attention cependant la notoriété a un prix : la concurrence est rude entre acheteurs pour trouver LA bonne affaire.


De manière plus générale, les grandes villes de Province du Sud ( Montpellier, Perpignan, Nice, etc.) sont également des zones géographiques porteuses, en croissance, et qui supportent un flux migratoire positif. De plus, bien souvent, les prix y sont encore parfois attractifs et permettent du coup d'offrir des rendements locatifs plus intéressants, notamment par rapport à Paris ou à l'Île de France.

Conclusion

Si l'investissement immobilier s'avère être plus que jamais une valeur refuge et même si investir sur ce marché porteur est intéressant, assurez-vous toutefois de l'adéquation entre votre offre et les besoins actuels d'une ville, ne cédez pas à vos coups de cœur et surtout ne vous cantonnez pas à ce classement, il y a en France d'autres villes qui méritent que l'on s'y intéresse. Enfin, n'oubliez pas qu'il est important de rester cohérent dans ses choix afin de garantir la rentabilité d'un tel placement.

J'en profite

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Qu'est-ce que la Garantie des Loyers Impayés (GLI) ?
  • Investissement en location meublée : les 5 astuces mal connues mais efficaces
  • Investissement locatif : comment investir dans les grandes villes ?
  • Résidence étudiante gérée : pourquoi cet investissement est-il si demandé ?
  • 10 questions à se poser avant d’investir dans l’immobilier
  • Les motivations qui poussent les français à réaliser un investissement locatif
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides