Les 10 villes où investir en 2016

Visa expert

L’article « Les 10 villes où investir en 2016 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 2954 fois

Investir dans un bien immobilier est aujourd’hui au cœur de l’actualité. Les taux d’intérêt des prêts immobilier sont historiquement bas, l’accès aux primo-acquéreurs est facilité par le prêt à taux zéro, et de nombreuses lois proposent des moyens de défiscalisation intéressants : toutes les raisons sont bonnes pour investir dans la pierre en 2016.

Lorsqu’on décide d’investir, de nombreux facteurs entrent en compte, notamment le choix du lieu. Où investir dans l’immobilier ? Quel secteur sera plus intéressant qu’un autre ? Ce sont des questions que se posent l’ensemble des acquéreurs, afin de faire le choix le plus judicieux en fonction de leur projet.

Ce guide va vous permettre d’y voir plus clair en ce qui concerne l’année 2016. Nous vous proposons de sélectionner 10 villes parmi les plus intéressantes en terme d’investissement, afin de vous aiguillier dans votre démarche d’achat immobilier.

Bordeaux

1. Bordeaux

Le chef-lieu de la région Aquitaine se retrouve en première place du top 50 des villes où investir en 2016. Son attractivité et son dynamisme économique ne cessent de conquérir les investisseurs. D’ici 2017, la ville ne sera plus qu’a 2h05 de la capitale, grâce à une ligne à grande vitesse. La municipalité s’est aussi fixée l’objectif ambitieux d’accueillir 50 000 nouveaux habitants à l’horizon 2030. Elle a donc engagé de vastes projets de rénovation dans le nord, aux Bassins à flot, dans le sud, entre la gare Saint-Jean et les communes de Bègles et Floirac, ou encore sur la rive droite de la Garonne, avec l’éco-quartier Brazza.

Ainsi, Bordeaux est considéré en 2016, comme la ville où il faut investir. C’est une cité historique où il fait bon vivre, récemment classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

2. Montpellier

Les affaires reprennent à Montpellier. 8ème commune de France par sa population intra-muros, la ville répond de mieux en mieux aux besoins de sa croissance démographique, en créant de nouvelles zones d’aménagement. C’est un lieu d’investissement idéal, qui possède de réelles perspectives de plus-value. Depuis début 2016, le marché de l’immobilier est relancé dans la ville. Après des années de construction effrénées, d’aménagement, certains quartiers sont devenus très attractifs.

De plus, Montpellier dispose d’une qualité de vie agréable, où il fait bon vivre, travailler mais aussi étudier. La population étudiante y est nombreuse et représente un véritable atout pour l’investissement locatif dans des petites surfaces.

montpellier

3. Marseille

Chef-lieu de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et du département des Bouches-du-Rhône, Marseille est, avec plus de 850 000 habitants, la deuxième commune la plus peuplée de France. De nombreuses initiatives sont aujourd’hui entreprises pour renforcer son attractivité dans tous les domaines.

Investir dans l’immobilier à Marseille c’est faire le choix de la Provence, du climat méditerranéen, et du charme atypique. La ville historique, dotée de monument de prestiges tels que la basilique « Notre Dame de la Garde », avance à pas de géant vers l’avenir. Après de nombreuses rénovations, modernisations, elle s’impose comme l’une des grandes métropoles européennes. Elle sait allier culture, sport, éducation, économie, c’est une ville riche en possibilités. Elle attire de plus en plus d’investisseurs, notamment dans ses quartiers en plein essor, comme la Joliette et Euroméditerranée.

4. Lille

Proche de Paris, et de la Belgique, la ville est très prisée par les investisseurs immobiliers. Nous retrouvons beaucoup de possibilités de logements neufs, pour tous types de surfaces (du studio aux maisons individuelles). Le prix au mètre carré est en baisse cette année, tandis que la demande locative ne fait qu’augmenter. Le prix moyen d’un logement neuf est de 3 790 euros le m². C’est dans les quartiers de Fives, d’Hellemmes et de Lomme que les appartements affichent les meilleures rentabilités. Quatrième métropole française où il fait bon d’investir, Lille attire un flux d’étudiants et de cadres important. C’est un pôle économique et universitaire majeur.

Lyon

5. Lyon

Le marché de l’immobilier à Lyon est très dynamique. Dans les secteurs recherchés de Lyon et de l’ouest lyonnais, les biens de qualité, assez rares, constituent une valeur sûre. Il ne faut pas hésiter, surtout lorsque les taux d’emprunt sont aussi bas.

Le prix du mètre carré dans l’ancien, s’élève à 3 300 € en moyenne, avec une fourchette allant de 2 800 à 3 800 €. Dans le neuf, les prix oscillent entre 4 000 et 5 000 €/m2. Quatre quartiers sont particulièrement prisés. Le IIème arrondissement, très central, a gardé sa réputation bourgeoise, avec ses bâtiments anciens. Non loin du Parc de la Tête d’Or, le VIème est aussi très demandé. Apprécié des familles, il est réputé pour ses établissements publics scolaires bien cotés. Le IIème arrondissement est également un quartier de choix, avec le cours de la Liberté en retrait du quai du Rhône, situé sur la presqu’île. Sur les hauteurs de la ville, la Croix Rousse est une zone de plus en plus recherchée, particulièrement le plateau Croix Rousse, pour ses constructions récentes avec piscine ou ses appartements avec larges balcon ou terrasse.

6. Le Havre

Le Havre arrive en tête du classement des villes où un investissement locatif rapporte le plus en 2016. La valeur locative brute moyenne y est de 7,7%, mais tous les quartiers de la ville ne ses valent pas. Effectivement, le quartier de Mont Gaillard offre la rentabilité la plus élevée à ses investisseurs, soit 12%. Les biens y sont vendus à des prix bas, moins de 1 000 euros le mètre carré. Bléville et Points Cardinaux comptent aussi parmi les quartiers les plus attractifs de la ville portuaire, pour y faire un investissement locatif.

Profitez de notre offre EXCLUSIVE pour investir dans l'immobilier SANS APPORT

J'en profite


7. Nantes

Nantes surprend par sa vitalité sur le plan économique. Elle attire de nombreux étudiants, célibataires et jeunes couples car les prix de l’immobilier y sont relativement accessibles. À quelques pas de la gare TGV, un studio de 29 m² à 128 000 euros offre 3,2 % brut de rendement. Dans le quartier de Procé, les investisseurs peuvent compter sur un rendement de 2,7 % brut pour un studio de 25 m² acheté au prix de 130 000 euros. À Rezé, on peut avoir un rendement de 3,7 % brut pour un studio de 40 m² qui s’affiche à 148 000 euros. Un 3 pièces de 63 m² au prix de 219 000 euros avoisine un rendement de 3,4 % brut. La capitale du grand ouest séduit de part sa situation géographique ainsi que son bassin d’emploi. Nantes Métropole a établi pour la période 2010-2016 un Programme Local de l’Habitat (PLH) pour relancer la construction d'appartements et de maisons sur les 24 communes. L’objectif était de construire 5 000 logements neufs par an, ce qui a développé sensiblement l’attractivité de certaines communes.

8. Strasbourg

Strasbourg aux portes de l’Allemagne, compte environ 470 000 habitants dont 70 000 étudiants venus de France mais aussi de l’étranger. C’est également le lieu de résidence de nombreux fonctionnaires européens, elle est la seconde ville diplomatique de France. Les prix de l’immobilier strasbourgeois restent accessibles aux primo-accédants et séduisent les investisseurs. Les quartiers du centre-ville, de l’Orangerie, Tivoli et des Contades, situés à proximité des transports et des commerces ont la faveur des primo-accédants et des investissements locatifs. Outre les quartiers centraux, certains quartiers représentent un fort potentiel d’investissement, pour les particuliers comme les investisseurs, à savoir : la cote du Neudorf et Schiltigheim. La ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, son architecture compte parmi les plus exceptionnelles de France.

Toulouse

9. Toulouse

Toulouse, ville rose, connaît une hausse continue de sa population, qui recherche généralement un cadre de vie agréable. De plus, le marché de l’emploi y est dynamique, et le pôle aéronautique de plus en plus attractif. La ville séduit à la fois les entreprises, les salariés mais aussi les étudiants, ils sont près de 100 000 à venir dans les grandes écoles et universités toulousaines.

De nouveaux projets porteurs voient le jour chaque année, comme la construction d’un éco-quartier. Avec une forte demande locative, des prix d’achats raisonnables, 2 480 euros le m2 dans l’ancien et 3 500 euros dans le neuf, la ville affiche des qualités de premier ordre pour un investissement immobilier réussi.

10. Paris

La capitale reste un choix d’investissement judicieux mais il faut prêter attention aux différents quartiers. Bien qu’il soit plus difficile d’obtenir une rentabilité locative élevée, car les prix à l’achat des biens sont très chers. La ville a de nombreux atouts. Le rendement locatif à Paris dépend du prix d’achat et du quartier dans lequel est situé le bien. Investir dans un studio pour le louer dans la capitale n’est pas toujours une bonne opération, et le meilleur rendement se situe peut-être ailleurs, dans les villes de banlieues par exemple. Acheter en banlieue parisienne, proche de la capitale, avec des moyens de transports à proximité peut être un choix très pertinent. C’est le cas des communes telles que Vincennes, St-Mandé, Levallois.

Paris dispose d’atouts non négligeables. Tout d’abord investir dans la capitale, est un investissement d’avenir. En effet, la pierre y prend beaucoup de valeur d’année en année. De plus, à Paris la demande locative dépasse toutes les autres. Vous n’aurez aucun mal à louer votre bien, même avec un loyer élevé. La vacance locative n’existe pas dans la capitale.

Conclusion

Ainsi, le choix de l’emplacement est un sujet de discussion important, avant de vous lancer dans un investissement immobilier. Pour trouver le meilleur rendement locatif en France, il faut placer son argent dans les bonnes agglomérations. Le rapport locatif par ville passe parfois du simple au double. Une fois la décision prise il ne vous reste plus qu’à choisir, au mieux, avec quels outils investir et dans quel but. De nombreux dispositifs existent, il n’est pas toujours évident de faire le tri en fonction de ses objectifs. N’hésitez pas à demander conseils auprès de nos conseillers, qui vous feront part de leur expertise. L’année 2016 promet encore de belles heures pour l’immobilier en France, avec des conditions d’emprunts très intéressantes et des taux d’intérêts historiquement bas.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides