banniere article

Comment fonctionne un fonds de Venture Capital ?

Placement Fonds financiers

L’article « Comment fonctionne un fonds de Venture Capital ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

429 vues

par nos lecteurs

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Un fonds de Venture Capital (dont la traduction française est capital-risque) est géré par des General Partners et a pour but de financer des entreprises (ventures en anglais) en croissance par augmentation de capital. Ces opérations se font à travers l’apport de capitaux par des personnes physiques ou morales, appelées Limited Partners. L’objectif étant d’accompagner le développement d’entreprises et de réaliser une plus-value lors de la revente des parts, quelques années plus tard.

Si vous désirez plus d’informations sur les fonds d'investissement, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. La structure d’un fonds de Venture Capital

Les General Partners, qui assurent la gestion du fonds de venture capital, vont, lors de la création, faire appel à des Limited Patners pour investir. Les responsabilités des General Partners sont énoncées dans un document nommé Limited Parnership Agreement, qui contient notamment les termes du partenariat, les responsabilités des General Partners et des Limited Partners, ainsi que la stratégie d’investissement du fonds.

Il existe évidemment différents types de fonds de capital-risque.

Les fonds de Corporate Venture Capital et les fonds de Venture Capital divergent notamment sur le fait que les fonds Corporate sont davantage tournés vers l’atout stratégique plutôt que financier de l’investissement dans une entreprise.

Les fonds de Venture Capital et de Private Equity divergent quant à eux sur la maturité des projets à financer et sur la taille et le type des opérations (qui est généralement inférieure à 10 millions d’euros pour les fonds de Venture Capital, alors qu’il peut représenter jusqu’à plusieurs milliards d’euros en Private Equity).

2. fonds d’investissement

Les Limited Patners sont des personnes physiques ou morales. Ces différents acteurs peuvent donc être par exemple des entrepreneurs ou des investisseurs, ainsi que des banques et fonds de pension.

En contrepartie de ce financement, et en acceptant le blocage de leur investissement pendant plusieurs années sur des projets risqués et sans assurance de succès, les Limited Partners espèrent réaliser des gains conséquents.

Le financement d’une startup ou d’une entreprise en développement par un fonds de Venture Capital intervient à travers une augmentation de capital, ce qui a pour effet de diminuer le pouvoir des associés en place dans l’entreprise. mais cela offre au fonds de Venture Capital un certain pouvoir d’accompagnement stratégique de l’entreprise dans son développement, ce qui noue une relation certaine avec les associés. Le fonds apporte donc aussi des ressources autres que financières. il soutient et guide l’entreprise jusqu’à sa maturité.

3. Le déroulement du processus au sein du fonds d’investissement

Tout d’abord, le fonds de Venture Capital étudie le business plan de l’entreprise qui souhaite réaliser une levée de fonds, discute du marché et des objectifs de l’équipe dirigeante, et prend la décision d’entrer ou non au capital (notamment en fonction de son potentiel de développement et de la maturité du projet à financer). Cette première étape dure généralement quelques mois.

Les fonds de Venture Capital peuvent intervenir au plus tôt lors de la phase d’amorçage d’une entreprise. A ce stade, l’entreprise est encore jeune et n’a développé qu’une première version de son produit, le tour de table est alors compris entre 300 000 et 1 million d’euros.

En cas d’entrée au capital, celle-ci se fait généralement par l’obtention d’actions non cotées lors de l’augmentation de capital. S’en suit une période de développement de l’entreprise plus ou moins longue, généralement d’au moins 5 ans pendant laquelle le fond de Venture Capital accompagne la société dans sa croissance, jusqu’à ce qu’elle soit assez mature pour une sortie du capital.

C’est à la sortie du capital que les Limited Partners vont pouvoir constater leurs gains, les plus-values étant réalisées au moment de la revente de leurs parts. Cette sortie du capital peut se faire de différentes manières, par exemple par l’achat des titres par les associés de l’entreprise, la revente des titres à une nouvelle entreprise ou encore par l’introduction en bourse de la société. Cependant, même si le potentiel de gain est conséquent, les investisseurs se confrontent à un risque très élevé de perte totale des sommes investies.

Conclusion

L’attrait des épargnants pour le Venture Capital et le Private Equity croît chaque année, leur permettant de viser de potentiels bons retours sur investissement tout en donnant un sens à leurs capitaux.

Cependant, il s’agit de la classe d’actifs, non cotée, la plus risquée selon nous et il est important de vous informer sur le sujet. Netinvestissement met d’ailleurs à votre disposition de nombreux guides et de nombreuses vidéos pour vous aider à vous faire une conviction.

Mais nous ne pouvons que vous conseiller, en plus, de faire appel à l’un de nos chefs de projet patrimonial pour vous accompagner dans un éventuel projet afin d’éviter une exposition au risque trop importante.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1675 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous vous informez

Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 523 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !