banniere article

Pourquoi ouvrir un contrat PER ?

Placement PER

L’article « Pourquoi ouvrir un contrat PER ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

566 vues

par nos lecteurs

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Le Plan d’épargne retraite (PER) a été mis en place en octobre 2019 à travers la Loi Pacte.

Il est une nouvelle alternative aux anciens contrats d’épargne retraite tels que le Perp, le Madelin, le Perco ou l’article 83. Il est par ailleurs possible de faire un transfert de vos anciens contrats vers un nouveau PER.

1. Une déductibilité des versements

Le PER individuel permet de se constituer un capital afin d’anticiper et de préparer sa retraite sereinement, et cela tout en réduisant son revenu imposable à travers des versements, dans la limite la plus élevée entre 10% des revenus d’activité professionnelle nets de frais, avec pour seconde limite 10% de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale, ou bien 10% du PASS.

En effet, les sommes que vous versez sur le PER sont déductibles du revenu imposable et donc permettent de réduire vos impôts chaque année. À noter que ces versements seront imposables lors de votre sortie du PER, il est donc très intéressant pour une personne qui anticipe un changement de tranche marginale d’imposition lors de leur changement de situation à la retraite de souscrire à un contrat PER.

2. Une plus grande souplesse

De plus, celui-ci bénéficiant d’une plus grande souplesse que les anciens contrats d’épargne retraite (moins souple qu’une assurance-vie, cependant cette dernière ne permet pas de déduire les versements). Les sommes sont bloquées jusqu’à la retraite, sauf sous certaines conditions : les fonds restent disponibles en cas d’accident de la vie, mais aussi en cas d’achat d’une résidence principale, ce qui est nouveau vis-à-vis des anciens contrats.

En cas de décès, si le souscripteur avait moins de 70 ans, les bénéficiaires bénéficient d’un abattement de 152.500 € chacun. En cas de décès après 70 ans, l’abattement est de 30.500 € tout bénéficiaire confondu (le conjoint est exonéré de droits dans les deux cas depuis la loi TEPA).

Au niveau de la gestion, il est possible d’opter pour une gestion libre ou bien une gestion pilotée. L’exposition au risque avec la gestion pilotée au sein d’un contrat PER va s’adapter en fonction du temps restant jusqu’à l’âge de la retraite : plus vous serez proche de la retraite et moins vous serez placés sur des supports financiers exposés aux fluctuations du marché.

3. La fiscalité lors de la sortie

Si l’épargne est récupérée sous forme de capital, celle-ci sera taxée selon le barème de l’IR, tandis que les plus-values seront soumises au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%.

Si l’épargne est récupérée sous forme de rente au terme, elle est imposée selon la base du régime des pensions de retraite après abattement de 10%, les prélèvements sociaux de 17,2% sont dus sur une fraction de la rente en fonction de l’âge : 40% entre 60 et 69 ans puis 30% ensuite.

Conclusion

Le PER est un placement très intéressant pour préparer sa retraite, et cela surtout pour les travailleurs indépendants et les hauts revenus qui connaissent les plus grosses baisses de revenu au moment de la retraite.

Pour eux, la différence entre l’imposition au moment de la sortie et les déductions réalisées pendant leur période d’activité peut être très importante.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1675 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous vous informez

Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 523 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !