banniere article

Pourquoi investir dans le marché de l'art en 2013 ?

L’article « Pourquoi investir dans le marché de l'art en 2013 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

4034 vues

par nos lecteurs

2 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

La diversification du patrimoine représente l'une des clés d'un patrimoine réussi, et pour cela, différents moyens sont accessibles aux investisseurs comme les placements immobiliers ou encore les placements financiers. Seulement, pourquoi ne pas se différencier et diversifier son patrimoine de manière originale ?

C'est dans cette optique que nous vous proposons de mieux connaître, à travers ce guide, l'investissement dans le marché de l'art.

1. État des lieux du marché de l'art

Le marché de l'art - notamment le domaine des beaux-arts qui a retrouvé en 2011 ses prix d'avant crise - ne cesse de progresser mondialement. En effet, selon le média d'informations financières Bloomberg, les dix plus hautes enchères de 2012 ont crû de 44 % par rapport à 2011. Ces chiffres exceptionnels sont éloquents : l'art est devenu une classe d'actifs à part entière où la valeur des objets est définie par leur rareté.

En ces temps de crise le secteur de l'art apaise et attire plus que jamais les investisseurs car il propose des biens durables possédant une histoire propre et dont la valeur n'est pas sujette aux aléas de la bourse.

Ce marché est d’autant plus porté par les nouveaux riches millionnaires chinois, amateurs d’art, avides d’objets rares et à forte « valorisation sociale ». Or, pour ces nouveaux collectionneurs, la France, ses grands hommes et son histoire ne cessent de fasciner et de briller.

2. Le principe de l'investissement dans l’Art

Il s'agit d'acquérir différentes œuvres telles que lettres autographes, cartes, photographies, documents historiques, partitions musicales, manuscrits ou encore tout document écrit ou signé par un personnage célèbre.

De nos jours le fait de posséder une œuvre d’art, un objet de collection ou un objet d’antiquité offre de nombreux avantages fiscaux et constitue un véritable investissement plaisir. Soyez sans craintes, le marché de l'art fait l'objet d'un encadrement juridique très rigoureux, il vous est donc possible d'accéder à ce type de produits en toute sécurité et en bénéficiant des conseils de nombreux professionnels du marché (commissaires-priseurs, experts agréés, conseillers en investissements artistiques, conseillers en gestion de patrimoine…)

Ne ratez rien de nos conseils !

3. Pourquoi investir dans le marché de l'art ?

► Pour diversifier son patrimoine

Tout d’abord car en faisant le choix d' investir dans l'art vous diversifiez avant tout votre patrimoine ; une notion qui, comme vous le savez, est indispensable dans la mutualisation des risques et l’augmentation de la rentabilité de vos placements. En effet l'équilibre patrimonial est toujours dynamique et varie en fonction de divers facteurs tels que l'âge, les risques ou encore la fiscalité.

Investir dans l'art c'est donc réaliser un placement original dans un actif prestigieux mais aussi, comme nous l'avons vu précédemment, réaliser un placement judicieux dans un actif qui n'est pas exposé aux risques de volatilité des changements économiques.

► Pour opter pour la « simplicité »

La simplicité prend ici tout son sens lorsqu'elle est confrontée à un produit financier peu lisible pour les investisseurs « profanes ».

Le placement dans l'art, plus simple dans son approche et non lié à des mécanismes économiques complexes, mérite donc que vous vous y intéressiez d'un peu plus près.

Attention cependant simplicité ne rime pas forcément avec facilité et de fait, il vous sera impératif d'être accompagné dans le processus d'acquisition notamment pour répondre à quelques questions clés : quelles sont les grandes figures historiques recherchées ? Comment s’établit la valeur d’un document autographe ? Qu’est-ce que la photographie de collection ? Etc.

► Pour appréhender le patrimoine culturel d'une autre façon

Entre 2001 et 2011 la fréquentation du Louvre, musée emblématique de France, a vu sa fréquentation passer de 5,1 millions de visiteurs à plus de 10 millions en 2012. Mais quel est le lien entre le patrimoine culturel et le marché de l'art ?

Cette information concernant la fréquentation d'un musée est importante tout simplement car l'intérêt relatif au patrimoine est proportionnel à l'intérêt qu’il génère pour sa conservation, sa collection et sa valorisation.

Chaque année en France des dizaines d'expositions municipales, départementales et nationales célèbrent des morceaux de notre patrimoine reposant sur des traces uniques. Alors pourquoi ne pas réaliser un investissement original dans l'art qui vous permettra de remonter à la source d’un événement, d'une histoire?

► Pour bénéficier d'avantages fiscaux

Pour les particuliers, les œuvres d’art, les objets de collection et d’antiquité de plus de 100 ans sont totalement exonérés d’ISF au titre de l’article 885-1 du CGI (Code Général des Impôts).

Dans le cadre d'une cession le cédant ne devra s'acquitter que d'un forfait de 5% du prix de la vente, incluant uniquement la CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale) et fera donc l'économie de 15.5 % au titre des prélèvements sociaux.

Et enfin dans le cadre d'une transmission il n'y aura pas d'exonération, les objets artistiques peuvent être effectivement exonérés de droits de succession.

4. Les tendances du marché pour 2013

► Lettres et manuscrits autographes

Le marché spécialisé des lettres et manuscrits autographes a connu une croissance positive au cours de l’année 2012. Effectivement, alors que le marché de l'art en France a connu un léger ralentissement en 2012, il a été constaté au regard de l’année 2011, une augmentation du nombre de ventes consacrées aux autographes et donc du nombre de pièces proposées aux collectionneurs.

Cet indicateur se révèle donc de bon augure en ce qui concerne la tendance du marché des lettres et manuscrits autographes pour 2013.

► La photographie

La photographie confirme elle aussi une tendance positive pour l'année en cours et est même devenue une véritable valeur refuge pour les investisseurs.

Cela s'explique par le segment de l'art contemporain dont les prix sont pour une deuxième année consécutive à la hausse après une baisse sensible entre 2009 et 2010. Son effet étant généralement d’entraîner une hausse des prix sur les deux autres marchés, qui sont ceux de l’ancien et du moderne, voilà pourquoi l'évolution de ce secteur s'annonce favorable.

Conclusion

Malgré ses nombreux attraits, le marché de l'art ne représente pas la solution miracle pour réussir un investissement sans peine.

C'est donc un marché où les décisions d'achats et de ventes nécessitent une réelle expertise notamment pour connaître les caractéristiques fondamentales d'une œuvre. De plus, si le marché de l'art vous attire, n'oubliez pas qu'il n'est pas seulement question d'acheter et de revendre une œuvre, il faudra également régler au mieux les questions de conservation et d'assurance. Aussi, si vous n’êtes pas vous-même un expert ou un spécialiste du marché de l’Art, le mieux est encore de vous approcher d’opérateurs compétents et spécialisés. Adjugé ! - Vendu !

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Karl :

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique.

Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très, très long....Entre mes premiers contacts en avril 2020 et la date de souscription, il s'est passé 5 mois, suite notamment à plusieurs relances de ma part."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-10-13 14:46:43 par Philippe L.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 419 avis clients