Allocation d’actifs : les étapes à suivre

Visa expert

L’article « Allocation d’actifs : les étapes à suivre » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - Vu 2131 fois

Préambule : comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ? [VIDEO]

Les critères de sélection d'un conseiller en gestion de patrimoine

Qu’il s’agisse d’optimiser la rentabilité de ses placements financiers, de préparer la transmission de son patrimoine ou encore de protéger ses proches, le contrat d’assurance-vie sait répondre aux problématiques rencontrées par la majorité des contribuables français. Compte tenu de la diversité des contrats proposés par les compagnies d’assurance et la difficile compréhension de l’environnement macro-économique, les contribuables sont de plus en plus nombreux à confier cette tâche à leur conseiller en gestion de portefeuille.

Ayant pour principale préoccupation d’offrir à ses clients un accompagnement et des conseils objectifs dans la résolution de leurs problématiques financières, le conseiller en gestion de portefeuille occupe désormais une place essentielle en matière de gestion d’actifs. Afin de proposer le contrat d’assurance vie qui saura répondre parfaitement aux attentes spécifiques de chacun ses clients, le conseiller finanicer va suivre une procédure stricte regroupant en son sein des étapes primordiales à la mise en place de la parfaite allocation d’actifs.

calcul

Etape 1 : Analyse de l’environnement économique

Antérieurement à la sélection du contrat d’assurance vie, le conseiller en gestion de portefeuille va effectuer un véritable travail d’analyse et de suivi financier, plus particulièrement il s’agira pour ce dernier de suivre en continu les différentes problématiques rencontrées par le marché économique français, européen mais également mondial et ce afin de connaître les principales tendances des professionnels du secteur et ainsi de conforter ses convictions sur les mois à venir. Compte tenu de la baisse progressive du rendement du fonds euros, qui rappelons le est passé de 5% par an en 2000 à moins de 3% en 2013, il est désormais recommandé par les professionnels du secteur de l’assurance de privilégier l’investissement en Unités de compte qui permettra de « doper » la performance de son contrat d’assurance vie sans pour autant augmenter la volatilité de son portefeuille.

Une fois cette analyse macro–économique réalisée, le conseiller va venir sélectionner selon ses propres convictions les fonds financiers ayant la meilleure tenue face aux aléas de l’environnement économique et affichant une performance croissante tout en conservant un ratio rendement/risque équilibré. Ce choix viendra ensuite notamment conditionner le choix du contrat d’assurance vie. Tous les contrats n’ayant pas la même offre en matière d’Unités de compte il est impératif de déterminer son champ d’investissement avant de procéder à une quelconque souscription.

collaboration

Etape 2 : Réalisation du profil client

Par la suite, le conseiller en gestion de portefeuille va au moyen d’un recueil d’informations qu’il aura préalablement rempli avec le client lors de leurs différents entretiens réaliser ce qu’on appelle un profil client. Ce denier permettra au conseiller au moyen des différentes informations collectées, comme par exemple le niveau de connaissances financières et juridiques du client, son expérience en matière d’investissements financiers, ses attentes et les objectifs poursuivis, de définir avec précision l’allocation d’actifs adéquate.

Chaque investisseur ayant une expérience et des objectifs qui lui sont spécifiques, l’allocation d’actifs choisie par le conseiller en gestion de portefeuille va dépendre du profil client réalisé, de ses objectifs et de son acceptation de son exposition aux marchés.

Etape 3 : Adaptation de l’allocation d’actifs en fonction du profil client

C’est seulement une fois le profil client réalisé que le conseiller va pouvoir rentrer dans la partie technique de l’allocation d’actifs. Plus précisément, il va analyser avec précision chacun des fonds financiers qu’il aura préalablement sélectionné lors de son analyse de l’environnement économique afin de ne garder que ceux qui sauront en capacité de répondre aux attentes du client.

Différentes données sauront alors prises en considération comme la volatilité du fonds, le comportement de ce dernier face aux aléas du marché économique, les performances passées du fonds qui même si elles ne peuvent présager des performances futures sont un excellent indicateur du potentiel de ce dernier ou encore les stratégies d’investissement propre à chacun des fonds.

Le conseiller en gestion de portefeuille associera ensuite chacun de ses fonds entre eux et ainsi créer l’univers d’investissement du portefeuille. Cette étape cruciale va venir déterminer le niveau de performance et de risque du portefeuille, rappelons que la diversification jouera ici un rôle essentiel.

Etape 4 : Suivi actif du portefeuille financier

Une fois l’allocation d’actifs validée par le client, le conseiller financier choisira le contrat adapté (compte titres, PEA ou assurance-vie). Là encore de nombreuses données doivent être prises en compte comme notamment les frais d’entrée et de versement, les frais de gestion et d’arbitrage ou encore les frais de rachat.

C’est à ce moment là que va se mettre en place le véritable travail du conseiller en gestion de portefeuille. Par la mise en place d’alertes, il va effectuer un travail de suivi du portefeuille financier de son client et au regard des différentes mutations que pourra connaître l’environnement macro-économique adapter l’allocation d’actifs initialement choisie afin de continuer d’assurer une performance optimale en adéquation avec les attentes de ses clients.

Conclusion

La détermination d’une allocation d’actifs est la clé de voute d’un contrat solide et performant dans le temps. Ainsi le rôle du conseiller financier est déterminant. C’est son expérience, sa maitrise et sa connaissance des marchés financiers, associés à son savoir faire technique et son accès à des outils de pilotage qui permettront de donner toutes les chances à votre portefeuille de fructifier tout en consolidant les positions prises.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides