Cabinet de défiscalisation ou de gestion de patrimoine

Visa expert

L’article « Cabinet de défiscalisation ou de gestion de patrimoine » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 7024 fois

Préambule : comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ? [VIDEO]

Les critères de sélection d'un conseiller en gestion de patrimoine

Alors même que le marché du conseil en gestion de patrimoine n'est pas (encore) réglementé par un ordre, il est important pour le consommateur de bien connaître et comprendre les différences fondamentales qui existent entre les cabinets dits de "défiscalisation", ceux qui se disent " conseil en gestion de patrimoine" et ceux qui exercent effectivement cette profession dans les règles et conditions prévues.

Un secteur qui communique trop peu

banque confiance

Le métier de conseil en gestion de patrimoine en France est relativement jeune. Quelques 25 ans. Et malgré la création de plusieurs chambres syndicales professionnelles (ANACOFI et la CIP pour les deux principales) le consommateur français reste encore peu, voire pas du tout informé.

Aujourd'hui seuls quelques initiés ou grands curieux connaissent vaguement les pratiques, les règles et avantages de passer par un professionnel certifié du conseil en gestion de patrimoine. La très grande majorité des français reste perdue face à ce secteur trop souvent perçu comme opaque.

À l'initiative des chambres syndicales et de quelques référents du conseil en gestion de patrimoine, la réglementation s'est accrue, en faveur du consommateur, des normes ISO européennes ont été mises en place et de plus en plus de professionnels militent pour la création d'un ordre du conseil en gestion de patrimoine qui permettrait notamment d'apporter davantage de clarté et de compréhension du métier aux clients.

Les différents professionnels du secteur

Comme nous venons de le voir et étant donné que ce secteur n'est pas encore suffisamment réglementé, différents professionnels y opèrent, malheureusement parfois au détriment total du respect de certaines règles et procédures fondamentales et pourtant obligatoires. Sur le marché du conseil en gestion de patrimoine, l'on retrouve trois catégories d'intervenants :

► 1. Les cabinets de "défiscalisation"

Bien que cette catégorie tende (heureusement) progressivement à disparaître, il subsiste encore de sociétés dites de défiscalisation. Il s'agit bien souvent de réseaux de commercialisation de promoteurs immobiliers. L'objectif, sous couvert de dispositifs fiscaux en vigueur, étant bien évidemment de vendre les produits du promoteur, sans tenir compte généralement de la situation du client, de la pertinence du dispositif, et au détriment de toutes les règles de procédures liées normalement à la commercialisation de ce type de produits.

Avec les différents scandales qui ont éclatés en 2008, à cause des pratiques commerciales douteuses et des abus de confiance opérés par ce genre de sociétés, ces dernières ont alors fait évoluer progressivement leur "positionnement" et présentation sur le marché, en se faisant de plus en plus passer pour des cabinets de conseil en gestion de patrimoine.

► 2. Les sociétés qui se disent "conseil en gestion de patrimoine"

Cette seconde catégorie de professionnels regroupe aussi bien celles et ceux qui exercent correctement la profession mais qui ne souhaitent pas "s'embarrasser" de certaines contraintes que la réglementation de la profession impose ou qui n'ont pas nécessairement les diplômes pour pouvoir bénéficier du statut de CIF (conseil en investissement financier) que des entreprise un peu moins scrupuleuses qui utilisent la non réglementation du secteur pour leurs propres intérêts.

Évidemment dans cette catégorie, l'on retrouvera donc également les réseaux de commercialisation immobiliers mentionnés plus haut qui auront donc migrés vers le "conseil en gestion de patrimoine" sans pour autant en connaître les règles, les méthodes, et sans en appliquer les procédures.

Comment faire alors nous direz-vous pour savoir si vous avez à faire à un professionnel compétent ou à l'un de ces réseaux ?

bonhomme loupe

Pour le savoir, vous pouvez d'ores et déjà commencer par utiliser le questionnaire que nous avons mis en place et qui vous permet de poser 10 questions pour "évaluer" un professionnel ou bien encore, lire ce qui va suivre.

► 3. Les cabinets de conseil en gestion de patrimoine "certifies"

La 1ère chose à savoir : un véritable professionnel du conseil en gestion de patrimoine doit avoir le statut de CIF et doit être en mesure de vous le prouver. Comment ? En vous présentant son attestation délivrée par sa chambre syndicale.

Ce statut de conseiller en investissement financier est un gage de qualité et de professionnalisme pour le client.

Si le CGP aborde avec vous des sujets liés à des placements financiers, ce dernier doit être enregistré à l'AMF et doit justifier d'une immatriculation à l'ORIAS. Enfin, le CGP doit être en mesure de vous présenter l'ensemble des cartes professionnelles nécessaires à l'exercice de sa profession, qui correspondent aux produits ou solutions qu'il est amené à vous proposer.

De plus, lors de tout 1er échange avec un CGP bénéficiant du statut de CIF, ce dernier doit vous remettre un document intitulé « Fiche d’information légale » qui doit mentionner notamment le tarif horaire de ses honoraires de conseil, la liste des principaux partenaires avec lequel il travaille (gage d’indépendance pour vous) ainsi que les modalités de ses relations avec les clients.

Le statut de CIF impose le respect d’une procédure de traitement de toute demande de clients, dans le but d’informer et de protéger le consommateur.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs types de professionnels dans le conseil en gestion de patrimoine et en attendant qu’un ordre vienne réglementer pour de bon la profession, le meilleur moyen de vous assurer que vous avez à faire à un professionnel compétent est encore de lui demander ses attestations.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides