Rôle et atouts du CGP

Visa expert

L’article « Rôle et atouts du CGP » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 10876 fois

Préambule : comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ? [VIDEO]

Les critères de sélection d'un conseiller en gestion de patrimoine

250000 foyers français sont actuellement gérés par un conseiller en gestion de patrimoine, ce qui représente environ 8% de l'épargne financière française. Ce sont 4 000 conseillers qui se répartissent le marché, pour un montant patrimonial total de 40 milliards d'euros. La profession, si on la considère comme une entité unique, avoisine au niveau des montants collectés, le quatrième rang des banques les plus sollicitées.

Construction d'un patrimoine

I. Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

Le CGP à pour rôle d'analyser le profil fiscal et les biens de son client et de réaliser une simulation réelle de la stratégie la plus appropriée selon sa situation en vue d'accomplir des objectifs et des projets à plus ou moins long terme.

Par la suite il sera chargé d'effectuer des achats permettant à son client de profiter d'une optimisation de son dispositif de défiscalisation mais le CGP assurera également le respect d'un cadre légal aujourd'hui très strict en se qui concerne toutes les démarches administratives pour le compte de son client.

De plus le rôle du CGP ne s'arrête pas là, celui-ci se charge également de trouver les logements de manière pertinente avec la stratégie adoptée par son client, car bien entendu la localisation influe sur la possible revente du bien dans le futur et sur sa prise ou perte de valeur. L'éligibilité du bien est naturellement fait par ses soins et s'assure également que les normes de constructions impératives par la loi Scellier soient respectées.

La polyvalence par excellence

Le CGP doit également savoir traiter des ventes en état futur d'achèvement (VEFA), les opérations en SCI, la mise en place et le choix du montage financier, le type d'emprunt, évaluera le montant de l'apport personnel et la mise en place des avants contrats. Il est important dans le cadre d'une défiscalisation d'être bien averti sur les assurances liées au bien. En effet lorsqu'il s'agit d'un logement neuf, différentes assurances doivent être choisies et le CGP va faire en sorte que toutes soient convenables.

Enfin le gestionnaire de patrimoine s'occupera de la gestion locative du bien, il pourra soit la prendre en charge lui-même soit cherchera un gestionnaire compétant. Il prendra en charge la recherche du locataire, de la rédaction du contrat de location, vérifiera que les conditions de locations et le les limites des ressources de l'occupant soient respectées et suivra le payement des loyers.

construction-patrimoine2

Ainsi on peut définir de manière globale, le rôle et la mission du Conseiller en Gestion du Patrimoine comme étant d'assister et conseiller ses clients dans l'administration et la gestion de leur patrimoine, et ce au mieux de leurs intérêts. Pour cela le CGP a pour objectif principal de simplifier et de démocratiser l'information transmise à ses clients et dispensant des conseils avisés en fonction de leurs objectifs et de leur situation. Il peut être très avantageux de recourir aux services de ce professionnel alors même que les règles fiscales et juridiques sont de plus en plus complexes et les placements possibles de plus en plus nombreux.

Construction d'un patrimoine

II. Les atouts du conseiller en gestion de patrimoine

Le CGP, diplômé, doit avoir de multiples compétences, notamment en économie, en finance, mais aussi des compétences juridiques et fiscales afin d'être le plus apte possible à aborder des situations patrimoniales diverses et variées. Il doit être en mesure de répondre à la problématique de ses clients, problématique parfois très complexe.

Le CGP doit faire preuve d'esprit d'analyse, de synthése des informations qui lui sont fournies sur la situation de son client, en gardant bien à l'esprit les objectifs fixés. Il doit faire preuve de compréhension autant que de compétences et de savoir-faire.

Un audit doit établir un diagnostic et aboutir à une proposition. Le CGP doit trouver des solutions en adéquation avec les objectifs de son client et les mettre en place après validation par les professionnels experts (avocats, notaires, banques, assureurs, sociétés de gestions…).

Le travail du conseiller ne s'arrête par là, car il est également en charge du suivi et doit veiller à la bonne marche du projet. Il doit également proposer à ses clients, si besoin est, des arbitrages. Durant tout le processus le CGP se doit de garantir à son client une certaine indépendance. Le capital du CGP est un capital privé et les produits proviennent de fournisseurs divers, garants de son objectivité vis à vis du client.

Une activité régulée du conseiller en gestion de patrimoine

À noter que la profession n'est pas règlementée et que les CGP ne disposent pas de diplômes spécifiques à la gestion de patrimoine. Cependant, cette activité est régulée par plusieurs réglementations telles que, le courtage en assurance et les différentes directives bancaires. L'application de la directive MIF (Marché d'Instruments Financiers) et du statut CIF (Conseil en Investissements Financiers) ont permis aux professionnels, de clarifier le processus d'investissement et le niveau de risque accepté par le client.

Enfin, le diplôme de 3éme cycle, pour la carte de transaction immobilière, est une garantie de plus du professionnalisme du conseiller.

investir-dans-limmobilier

Mettre en place une défiscalisation avec un professionnel présente de nombreux avantages pour l'acquéreur. Elle lui permet un gain de temps et une acquisition à clés en mains, mais aussi l'avantage de meilleures conditions générales obtenues par le professionnel tant au niveau de l'investissement, du montage financier comme au niveau des assurances et permet l'aide permanente tout au long de l'opération.

La profession de conseiller en gestion de patrimoine devient une véritable alternative aux conseillers bancaires notamment si l'on considère les difficultés économiques qu'elles ont rencontrées ces dernières années. La profession de conseil en gestion de patrimoine est désormais reconnue comme une valeur sûre face au mécontentement croissant des clients vis-à-vis des banques. L'engouement pour les professionnels de la gestion de patrimoine s'impose dorénavant comme une véritable réponse concurrentielle aux besoins en constante évolution, des clients.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides